Sarmoye Boussanga, Secrétaire à la Communication ASMA-CFP : « Nos députés ont bel et bien voté contre la motion de censure »

0

Sarmoye Boussanga, Secrétaire à la Communication ASMA-CFP : « Nos députés ont bel et bien voté contre la motion de censure »   Vous semblez contester les informations selon lesquelles les députés ASMA ont voté contre le Gouvernement Mara

Nos députés ont bel et bien voté contre la motion de censure de l’opposition, mieux que ça ils ont battu campagne et donné des consignes pour que ça ne passe pas.

L’opposition compte  22 députés, les non-inscrits qui se sont  déclarés votants pour la motion de censure sont au nombre de 2. La somme donne 24 votants, ce sont là les faits. Sur un tout autre plan, comment voulez-vous que les députés ASMA-CFP soutiennent une motion de censure qui dénonce le travail d’un gouvernement sur une période où le président du parti en était un des ministres ? Au-delà de cela, nous devons loyauté et solidarité à la majorité présidentielle dont nous sommes membre à part entière et du résultat duquel nous sommes comptable.

Vous êtes en situation de désaccord avec le Premier Ministre depuis le départ de Boubèye du gouvernement,  et les gens sont en droit de penser que vous êtes de potentiels adversaires surtout après les déclarations de ce dernier à propos d’une commission d’enquête…

 Nous ne sommes pas en désaccord ou en conflit avec un quelconque membre de la majorité présidentielle, y compris le Premier Ministre, nous sommes plutôt dans un débat comme dans toute famille normale, pour mieux servir le pays. En demandant une commission d’enquête parlementaire (ce qui ne contredit pas d’ailleurs ce que veulent les plus hautes autorités), nous avons voulu ôter ce débat si sérieux de la rue, pour l’amener au lieu le mieux indiqué, c’est-à-dire à la Représentation Nationale comme cela sied. Nous ne voulons pas de déballage de secrets d’Etat sur la place publique à la portée de n’importe quel ennemi de notre pays. Nous voulons un diagnostic sérieux dans lequel le pays pourra tirer des leçons utiles, au-delà des considérations de personne. En cela, nous savons que toute la majorité présidentielle est d’avis avec nous et que cette demande n’est dirigée contre personne. ASMA continue de soutenir le Gouvernement et  nous avons confiance qu’il réussira dans la voie tracée par le Président Ibrahim Boubacar Keïta. Je pense qu’il y a beaucoup qui souhaitent que la majorité se fissure pour pouvoir réaliser leurs ambitions, nous ne devons pas  jouer leur jeu. Nous sommes des responsables et nous devons avoir la capacité politique de lire et de dominer nos propres faiblesses.

Justement à propos du président IBK, on dit qu’il est en rupture avec votre leader

Vous savez, la majorité présidentielle autour du Président IBK est une famille, grande, diverse, mais unie, au-delà de tout réflexe pavlovien. Comme dans la tradition mandingue qu’incarne le Président de la République, le chef de famille peut être en froid avec un membre, cela ne veut pas dire que la famille se casse, où que ce membre n’en est plus un, loin de là. Ensuite, entre le président du parti Soumeylou Boubèye Maïga et son aîné le Président de la République IBK, qui d’ailleurs, se connaissent  avant aujourd’hui et s’estiment mutuellement, personne ne peut présager de rien. Il en est de même du Premier Ministre Moussa Mara,  leur cadet. Le Mali tient à cœur à tous et je suis sûr que les difficultés du moment seront vite surmontées, pour qu’on avance plus forts. Parfois, il y a plus de problèmes dans l’imagination des gens que dans la réalité. Il y’a ceux-là qui se réjouissent de cette situation parce qu’ils peuvent percevoir le contraire comme une gêne ou une menace pour leurs ambitions personnelles, mais il y a aussi la majorité des Maliens à qui cette situation fait de la peine, connaissant l’engagement du président IBK pour rassembler le pays. Tout cela ne manquera pas de produire un effet juste et bénéfique pour notre pays et pour notre majorité qui n’a qu’un seul souci : servir le Mali sous la sage direction de l’homme qui a été plébiscité à plus de 77% par notre peuple.

Propos recueillis par Hamdy Baba

3e Conseil national du PRDT

PARTAGER