Situation au Mali : Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan arrive à Bamako aujourd’hui

0

Le président du Nigéria, Good look Jonathan est attendu à Bamako cet après midi. Cette visite qui intervient dans le cadre de la réunion du groupe de soutien et de suivi de la situation  sur le Mali marquera une étape importante dans la coopération bilatérale entre notre pays et le géant d’Afrique de l’ouest.

La situation du nord sera au coeur de cette visite. Good look qui était hier à Niamey aura des entretiens avec les autorités maliennes sur ce sujet crucial. Il y a  quelques jours seulement le nouvel Ambassadeur du la République Fédérale du Nigeria, Iliya Ali Duniya Nuhu, avait présenté ses lettres de créance au président de la République par intérim, le Pr Dioncounda Traoré.

En marge de cette cérémonie, il avait laissé entendre que la crise que le Mali traverse est une situation qui concerne tous les pays du continent africain et surtout les pays de la Cédéao.

Depuis des années, le Nigeria a toujours œuvré pour la paix. Il fera savoir que, pour cette raison, son pays était présent en Bosnie, en Haïti, en Sierra Léone, en Guinée Bissau, au Congo. Parlant de la position de son pays sur l’intervention de la communauté internationale au nord du Mali, Son Excellence Iliya Ali Duniya Nuhu dira que ceux qui veulent  la paix dans le pays doivent s’entendre pour que l’Onu approuve l’envoi des troupes au Mali. “Le Nigeria ne peut jamais tolérer une instabilité dans la sous région. Le Mali a tellement souffert et il est temps que nous mettions fin à cette situation pour ramener la paix. La Cédéao est en train de voir ce que chaque pays doit donner comme quota pour la participation à la force internationale d’intervention au Mali. Le Nigeria est entièrement prêt pour son quota. Notre position est claire. Si le nombre d’éléments engagés dans les troupes, s’avérait insuffisant, notre pays est prêt à mettre les moyens pour que le nombre souhaité soit atteint. La crise est là et il est de notre devoir de tout faire pour ramener la paix” avait ajouté le diplomate.

Youssouf CAMARA

PARTAGER