Le soupçonnant de devenir son successeur : Le Ministre Mahamane Baby mène la vie dure au président du Cnj Mohamed Salia

5
Le soupçonnant de devenir son successeur : Le Ministre Mahamane Baby mène la vie dure au président du Cnj Mohamed Salia
Mahamane Baby et Mohamed Salia Touré (G-D)

Rien ne va plus entre le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne, Mahamane Baby et le président du Conseil national de la jeunesse, Mohamed Salia Touré. Les deux personnalités ne parlent plus le même langage depuis quelques mois.

Selon nos sources, le Ministre Baby est dans la logique que son portefeuille ministériel est menacé par  Mohamed Salia, un jeune très apprécié par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Lors des assises nationales de la jeunesse à Ségou, le Président IBK a même ridiculisé le Ministre Mahamane Baby devant toute la jeunesse malienne venue de différents horizons. “Quand Mohamed Salia a fini son discours, le Président IBK a dit au Ministre Mahamane Baby de ne plus prononcer un autre discours puisque le président du Cnj a tout dit. En réalité, ce jeune est très bien apprécié par le chef de l’Etat. Malheureusement, on veut l’écraser à tout prix. C’est ça aussi le Mali” nous a confié un membre du Cnj. Selon nos informations, le chef de l’Etat aurait même promis au président du Cnj un poste ministériel dans le prochain gouvernement qui sera mis en place. Et le poste idéal n’est autre que celui de la Formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne. Dès lors, le Ministre Baby ne cesse de combattre Mohamed Salia Touré en sabotant toutes les activités initiées ou organisées par cette très dynamique organisation de la jeunesse malienne qu’est le Cnj.

Nous avons tenté de joindre le président du Cnj en vain. Selon nos informations, il se trouve depuis quelques jours aux Usa pour une mission privée. Mais un membre du Cnj nous a confirmé notre information.

Je sais quand même que le Ministre Baby et Mohamed Salia traversent une période difficile. Cela se comprend puisqu’il y a toujours eu chaud et froid entre les deux hommes” dira notre interlocuteur.

En tout cas, le jeune Mohamed Salia est devenu aujourd’hui un homme à combattre par un cercle du parti présidentiel, le Rpm. Une cabale bien montée par le Ministre Mahamane Baby et son clan, la jeunesse Rpm. Raison pour laquelle, le président du Cnj n’est plus visible sur le petit écran. Pour ce faire, le Ministre Baby compte aujourd’hui sur la Fédération des jeunes ruraux pour atteindre ses objectifs. C’est cette fédération qui est sollicitée pour les différentes activités de son département ministériel.          

 A.B. HAÏDARA

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 Pourquoi voulez-vous que le mec se fasse arracher sont gâteau sans opposer la moindre résistance ? 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

  2. Vous rencontrez que de bêtises , en quoi il est supposé d’être le ministre , est ce tu te rend compte l’ampleur de ce tu dis , Baby aujourd’hui n’est pas n’importe qui , le CNJ est outil politique que le pouvoir en place utilise pour s’en servir dans le but d’amener la jeunesse avec lui dans son bateau ; quant à Baby , il travaille pour donner un avenir meilleur à la jeunesse.

      • Mr le journaliste tu as menti, à Ségou le président à apprécier la conduite de la jeunesse et non de ridiculiser le Ministre Babi, pour ton information Babi est l’un des meilleurs ministres de Mali indépendant.

    • Tu as parfaitement raison Diak c’est un outil politique, qui a élu salia pas la jeunesse malienne quand même, c’est créer par État pour parlé au nom de la jeunesse, sinon il est qui pour devenir ministre,
      vraiment le cas est grave, importe qui devient ministre,

Comments are closed.