Soutien à la candidature de Dioncounda Traoré : Désaccord entre le sommet et la base de l’UDD

0
0

L’Union pour la Démocratie et le Développement(UDD) est au bord de l’implosion après le choix de la direction du parti de soutenir la candidature du Pr. Dioncounda Traoré à l’élection présidentielle du 29 avril prochain. Une décision prise par l’instance dirigeante du parti lors des assises du parti de la colombe, c’était le samedi dernier à Koutiala.

A deux petits mois de l’élection présidentielle, les cadres de l’union pour la démocratie et le développement (UDD) ne parlent plus le même langage. En effet, suite à une décision prise lors de la conférence nationale du parti, le samedi dernier à Koutiala,  par la direction du parti, de soutenir la candidature du Pr. Dioncounda Traoré, candidat de l’Adéma à la présidentielle du 29 avril prochain, certaines sections ont manifesté tout leur désaccord quant au soutien de la candidature de Dioncounda Traoré. Selon des sources proches du parti de la colombe, l’UDD ne doit plus aller à une alliance avec le parti des abeilles arguant que l’Adéma a trahi deux fois l’UDD et qu’une troisième trahison ne se produira pas. Donc plus question pour eux d’aller avec l’Adéma encore moins de soutenir la candidature de Dioncounda Traoré qui selon eux,  n’est pas l’homme de la situation.

Dans leur argumentation, ils développent que, c’est le président du parti, Tiéna Coulibaly et son clan qui ont pris cette initiative pour certainement bénéficier quelques deux postes ministériels au cas où Dioncounda Traoré serait élu président de la république. C’est pourquoi d’ailleurs, il a rappelé lors du meeting quelques qualités du  Pr. Dioncounda Traoré qui expliqueraient le choix de soutenir le candidat de l’Adéma notamment sa générosité et sa responsabilité de gérer l’Etat. Mais les choses étaient déjà compliquées depuis le départ de la délégation de Bamako à Koutiala. Tout prévoyait déjà que les assises étaient celles de la division de l’UDD, avant même qu’elles ne se tiennent. Ce qui signifierait que le président du parti, Tiéna Coulibaly a amené des gens avec lui sans tenir compte de leur avis ni rien.

Rappelons que le grand meeting organisé par le parti de la colombe dans la capitale de l’or blanc a failli tourner  au vinaigre. Un fiasco disaient certains pour faute de mobilisation. Car, le  stade municipal de Koutiala  cadre retenu pour la circonstance était loin d’être rempli. En tout cas, jusqu’au jour d’aujourd’hui, le choix de soutenir la candidature de Dioncounda Traoré continue de susciter  de vives polémiques au sein du parti qui reste  profondément divisé sur la question. Ce qui n’augure pas de bonnes perspectives ni pour l’UDD à plus forte raison pour Dioncounda Traoré, à quelques semaines seulement de la présidentielle.  A suivre donc…

                  Par  Zakariyaou  Fomba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.