Sur la social-démocratie : La Jeunesse APR se muscle

0

Pour comprendre plus la social-démocratie, la ligne idéologique de leur formation, la Jeunesse de l’Alliance pour la République (APR) a organisé un atelier de renforcement de ses capacités le samedi dernier au siège national du parti. Occasion pour le président de l’APR, Oumar Ibrahim Touré, de faire l’état de santé de formation et de réaffirmer sa confiance en la jeunesse.

 

Le Mouvement national des jeunes APR a organisé le samedi 27 février un atelier de formation de ses membres sur la doctrine du parti, c’est-à-dire la social-démocratie.

Selon le président du Mouvement des jeunes de l’APR, Aliou Ahamadou Sangho, la formation vise à bien préparer la jeunesse du parti pour prendre le relève au moment opportun. La problématique de la formation des jeunes sur la ligne idéologique des partis politiques et les textes fondateurs est une thématique d’actualité et sa nécessité se pose avec acuité.

En effet, ces dernières années, l’engagement en politique suscite un réel intérêt chez les jeunes, proportionnellement l’ambition d’encadrer et de préparer la jeunesse à assurer la relève générationnelle sur la scène politique ne fait plus aucun doute, en témoigne la confiance placée aux jeunes notamment leur accès aux plus hautes fonctions de l’Etat.

“Cet état de fait doit stimuler notre volonté de renforcer nos capacités afin de pouvoir faire face aux nombreux défis que notre pays aura à affronter”, a expliqué M. Sangho. Il a précisé que cet atelier est organisé pour expliquer aux jeunes la social-démocratie, sa genèse, son concept et ses avantages.

Saluant l’initiative des jeunes, le président de l’APR, Oumar Ibrahim Touré, a expliqué qu’aujourd’hui, plus que jamais, il est important de renforcer les capacités de cette élite porte-étendard du flambeau. D’où l’initiative de ce séminaire qui est un moyen d’améliorer la capacité d’analyse, de vision et de proposition des jeunes sur les textes du parti.

Le président Touré a profité de l’occasion pour faire l’état de santé de son parti en moins de trois ans d’existence.

“L’APR, après les élections présidentielles et législatives de 2013, se positionne comme une formation politique de premier plan sur l’échiquier politique national avec une présence à l’Assemblée nationale et compte dans ses rangs plus de 300 élus communaux. Toutes choses qui témoignent de la bonne santé du parti. Ce qui lui a valu d’être membre de l’Alliance pour le Mali (APM), 2e force politique du pays, dont elle assure la présidence depuis deux ans, mais aussi de la grande famille de la majorité présidentielle. Cette situation confortable est plus qu’honorable au regard de son expérience et de ses moyens”, s’est-il réjoui.

Il a exhorté les jeunes à se pencher avec rigueur et assiduité sur les textes fondamentaux du parti, les statuts et le règlement intérieur, la charte du parti et l’ensemble de nos valeurs notamment la social-démocratie qui est l’idéologie de l’APR.

Maliki Diallo

 

Erratum

Dans notre édition de jeudi dernier, nous avons illustré un article sur la rencontre que l’association Tabital Puulaku a eue avec une équipe de la Minusma par la photo du jeune Abdoul Aziz Diallo du Réseau d’appui pour une meilleure gouvernance au Mali.

Au regard du tort que cette erreur a pu causer à ce dernier, nous tenons à lui présenter nos sincères excuses et aussi à nos lecteurs et sympathisants.

Nous publions ici la photo du président de Tabital Puulaku, Aziz Diallo cité dans l’article.

 

PARTAGER