Tabakoto-Kénieba : Le ‘’GRIN’ ’ mobilise autour de ses objectifsLe ‘’GRIN’ ’veut mobiliser autour de ses objectifs

0
0

Une mission du Groupe de réflexion et d’initiatives nouvelles (GRIN) s’est rendue le 20 janvier 2012 à Tabakoto dans le cercle de Kéniéba pour y rencontrer ses militants et leur donner des explications par rapport aux objectifs de l’organisation. Conduite par la vice-présidente, Mme Bathily Kanssourou, la mission a été agréablement surprise par la grande mobilisation dénotant de l’adhésion populaire aux idéaux du ‘’GRIN’’.


Le 20 janvier 2012 restera longtemps gravé dans les esprits des populations du cercle de Kéniéba. A l’occasion d’une mission du Groupe de réflexion et d’initiatives nouvelles (GRIN) qu’elles accueillaient à Tabakoto, les populations ont fait une mobilisation exceptionnelle qui dénote de leur adhésion massive aux idéaux de ladite organisation. Elles ont annoncé les couleurs depuis Kéniéba-ville où la mission a été chaleureusement accueillie avant d’être conduite sous les vivats à Tabakoto.


Conduite par la vice-présidente, Mme Bathily Kanssourou, cette mission comprenait deux autres membres du bureau, en l’occurrence Diakaridia Kéïta et Alou Coulibaly.


Il s’agissait pour cette délégation de venir expliquer davantage aux nombreux militants du ‘’GRIN’’ à Tabakoto, les raisons d’un certain nombre de choix opérés par l’instance dirigeante. Premièrement, le soutien à la réforme constitutionnelle dont le scrutin référendaire sera couplé avec le premier tour de la présidentielle le 29 avril prochain. Secundo, l’option pour le candidat Soumaïla Cissé à la même présidentielle d’avril 2012. Sur la place publique de Tabakoto, Mme Bathily Kanssourou a expliqué aux nombreux militants, issus de toutes les catégories d’âge et de toutes les couches socioprofessionnelles, l’intérêt de la réforme constitutionnelle et l’avantage que le Mali peut tirer d’une présidence de Soumaïla Cissé.


Par rapport à la reforme, la vice-présidente du ‘’GRIN’’ a indiqué qu’ « elle s’avère nécessaire après 20 ans de pratique démocratique ». Après explication de quelques points saillants, Mme Bathily Kanssourou a ensuite invité les populations à voter massivement pour le texte le 29 avril prochain, d’autant plus qu’il ne met nullement en cause les vertus de notre système démocratique.


Concernant le choix de Soumaïla Cissé pour la présidentielle, la vice-présidente du Groupe de réflexion et d’initiatives nouvelles (GRIN) a expliqué cette option par plusieurs ponts de convergence entre les aspirations du mouvement et le candidat. Ces points de convergence se rapportent d’une part au candidat et d’autre part à son programme. En ce qui concerne le candidat, a indiqué Mme Bathily, il y a le cursus scolaire et universitaire et son niveau de formation ; son expérience professionnelle dans le secteur privé ; son expérience politique et son parcours de militantisme ; son expérience en matière de gestion de la chose publique ; son expérience à la présidence de la commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA).


S’agissant de son programme, la vice-présidente du ‘’GRIN’’ note l’engagement du candidat à : éradiquer la pauvreté et la misère dans notre pays le plus rapidement possible ; relever le défi de l’emploi et de la promotion des jeunes ; aider au retour et à l’insertion des Maliens de l’extérieur ; responsabiliser les femmes en favorisant leur insertion dans le tissu économique ; promouvoir les compétences en politique pour crédibiliser les acteurs de l’action publique ; relever le défi du changement pour faire face aux mutations en cours dans le monde et combattre la fatalité etc. 
Pour ce faire, a ajouté Mme Bathily Kanssourou, le ‘’GRIN’’ fera tout pour que Soumi soit porté à la magistrature suprême en 2012. « Notre stratégie se diffère de celle des autres clubs et mouvements de soutien de Soumi. Le ‘’GRIN’’ entend privilégier le système de porte-à-porte dans sa stratégie de mobilisation derrière le candidat de l’URD », a-t-elle rappelé à des populations largement acquises à la cause de l’organisation
Abdoulaye Diakité
   

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.