Tombouctou : les femmes du RPM initie une semaine culturelle intercommunautaire

0

femme-RPMAprĂšs l’accord de paix et de rĂ©conciliation signĂ© par notre pays et les groupes armĂ©s, la coordinatrice de la FĂ©dĂ©ration de l’Union des femmes (RPM) de Tombouctou, Mme Lala Mina HaĂŻdara, a initiĂ© une semaine culturelle intercommunautaire du 6 au 9 novembre 2015. Pour la cĂ©lĂ©bration de cette semaine, une dĂ©lĂ©gation a quittĂ© pour Tombouctou, au sein de laquelle figuraient Mme Diawara AĂŻssata TourĂ© dite Lady, prĂ©sidente des femmes du RPM et Moussa Doudou HaĂŻdara du ministĂšre de la RĂ©conciliation nationale.

L’évĂšnement Ă©tait placĂ© sous la prĂ©sidence de Mme Diawara AĂŻssata TourĂ© dite Lady, prĂ©sidente des femmes du RPM, qui s’est faite accompagner par une dizaine de personnalitĂ©s. La cĂ©rĂ©monie de lancement de la semaine a Ă©tĂ© faite par Mme Diawara AĂŻssata TourĂ©, en prĂ©sence de toutes les communautĂ©s vivant Ă  Tombouctou qui Ă©taient venues Ă©couter le message de paix.

Dans son allocution d’ouverture, la prĂ©sidente des femmes du RPM a soulignĂ© que lorsqu’une nation se trouve Ă  un tournant critique de son histoire, comme le cas de notre pays, elle doit avec sĂ©rĂ©nitĂ© rĂ©unir ses filles et fils pour se concerter et trouver une solution au dĂ©fi majeur. Pour elle, le dĂ©fi qui se pose Ă  notre pays, est la mise en Ɠuvre de l’accord de paix et de rĂ©conciliation nationale, la culture du vivre ensemble.

« C’est en parlant d’une mĂȘme voix que nous valorisons le mieux possible nos atouts humains, gĂ©ographiques, techniques. C’est en unissant nos moyens que nous affronterons efficacement nos problĂšmes de dĂ©veloppement. C’est en proposant une vision d’ensemble de notre dĂ©veloppement que nous prĂ©parons l’avenir et prĂ©servons l’unitĂ© nationale. C’est Ă  ce prix, que nous construirons un Mali uni, solidaire, prospĂšre, attractif, Ă©conomiquement et humainement », a-t-elle martelĂ©.

Pour l’oratrice, le rĂŽle des femmes est important dans ce grand chantier de reconstruction nationale, et de nombreuses Ă©tudes attestent que chaque fois que les femmes s’engagent dans le processus de dĂ©veloppement, les rĂ©sultats atteints dĂ©passent largement les prĂ©visions.

C’est pourquoi au sein du parti RPM, le leadership et l’autonomisation des femmes est un axe prioritaire et vision politique partagĂ©e.

Etaient inscrits au programme de la semaine : des soirĂ©es culturelles avec animations folkloriques et poĂšmes sur des thĂšmes portant sur la rĂ©conciliation et la promotion du vivre ensemble ; des confĂ©rences-dĂ©bats sur des thĂšmes somme « paix et cohĂ©sion sociale » ; « femmes et Ă©lections » ; bilan des deux ans d’exercice du pouvoir du prĂ©sident IBK.

La semaine a pris fin par le reboisement de la cour de l’école ‘’Barize de Tombouctou’’. A l’issue de cette semaine, les femmes de Tombouctou ont recommandĂ© aux pouvoirs publics de trouver une solution Ă  la perte des activitĂ©s gĂ©nĂ©ratrices de revenus ; Ɠuvrer pour la formation des femmes ; pallier au manque d’eau et d’électricitĂ© dans certaines localitĂ©s comme Rahrous ; respecter les genres sur les listes Ă©lectorales. Elles ont enfin demandĂ© aux autoritĂ©s de trouver une solution pour les familles de NiafunkĂ© qui n’arrivent pas Ă  accĂ©der aux cĂ©rĂ©ales qui leur sont apportĂ©es.

B. Bouaré

PARTAGER