Tournée de Modibo Sidibé en cinquième région : Un accueil exceptionnel et des soutiens forts

0
0

Après les troisièmes et quatrièmes régions, l’ancien Premier Ministre, M. Modibo Sidibé et une forte délégation de son Directoire de campagne poursuivent leur offensive de charme à l’intérieur du pays pour saluer les personnalités religieuses ainsi que les familles traditionnelles, les chefferies et les chefs religieux en vue d’obtenir leurs bénédictions pour la        montée à Koulouba en 2012. De Mopti à Sévaré, Bandiagara, bankass, Koro, Konna, Tinné, Fatoma, Boré et Douentza, « Jimmy » a été accueilli en sauveur. En vrai Chef, une sorte de « Commandant en chef ». Lisez plutôt son itinéraire tant dans la Venise malienne que dans la haïré même s’il na pas foulé le pied à Hombro et environnants.

Accueil historique à Mopti

C’était vendredi dernier aux environs de 11heure, à en croire nos sources toutes concordantes, M. Modibo Sidibé et la forte délégation qui l’accompagnait ont été surpris par l’accueil populaire qui leur a été réservé. « Nous étions comblés par l’accueil triomphal» nous a confié un proche. Après un bain de foulé bien mérité, « Jimmy » et sa délégation se rendent dans les familles d’ATT, de la première dame mme Touré Lobbo Traoré chez Ali poulal Samassékou, les Garba Tapo, d’Ousmane Thiam ( actuel PCA de la BDm S.a et non moins ancien Ministre des Investissements, des Moyennes et Petites entreprises ; chez le Chef de village, l’Imam de Mopti, la famille de Afourou Dao (oncle au président ATT), chez le député Diarra.

A Sévaré, le président du Conseil de cercle a eu l’honneur de recevoir la délégation de Modibo Sidibé, suivi de l’Imam, des familles Cissé, Aly Maîga, (ex député).

A Sokoura, le premier adjoint au maire, M. Abba Djim,  a reçu la délégation. Aussi, à Sofara, la famille de Yara a été honorée car c’est là que l’oncle de Modibo Sidibé (feu Dian Sidibé descendait à chaque voyage), précise nos informations.

Deuxième étape : pays Dogon

Là aussi, c’est le même rituel : visites à Bandiagara où les deux familles traditionnelles (les Tall et les Ouoèogueme) ont reçu Modibo Sidibé. Ensuite ce sont l’Imam de la ville, les familles de Niaga Tembely, honorable député à l’Assemblée Nationale, les Sissokos (domaine de la mère du Président de la République) ainsi que les Kassogué. Enfin, les associations et mouvements ont réservé un meeting spécial à leur champion.

Bankass : Ici, le premier adjoint au maire, M. Boré Guindo était l’honneur pour accueillir Modibo Sidibé et sa délégation. Ensuite les Imams, le chef de village central tout comme les familles du colonel Abidine Guindo à Takanaboye (Garde du corps d’ATT), le chef de quartier de Djimboye, la famille du député Tidiani Guindo du PDES, s’en suivent les visites de mosquées qui ont reçues des nattes de prière, indiquent nos sources. Aussi la famille du Commandant Birama Guido au quartier Sokoura, n’a pas été oubliée.

A Koro, les maires et els chefs villages étaient de la fête

Outre els chefs coutumiers, els associations et mouvements de soutien ont brillé par leur force de mobilisation. La famille de l’Imam ainsi qu’un village situé à 5km de la frontière du Burkina Faso ont reçu le candidat à l’élection présidentielle du 29 avril prochain.

Dîner à deux heures du matin à Bandiagara.

Repos à Mopti.

Samedi, cap sur Douentza (troisième étape) avec escale à Konna, Tinné, Fatoma, Boré.

« A Boré, le chef de village, l’Imam et les populations ont pu voir et même touché Modibo Sidibé, cet homme qui crée un mystère autour de sa personne par sa rigueur et sa respectabilité », nous confie un proche.

A Konna, outre le chef de village et l’Imam, les familles Kemesso, Yaya Hanne (ami personnel d’ATT) ont été honorées.

A Tinné (village situé à  2km de Konna), la famille de Hama barry (actuel Chef de Cabinet du Président de la République), « attendait l’enfant prodige », nous indique-t-on. La chefferie aussi a réservé un accueil exceptionnel à Modibo Sidibé et sa délégation.

Déjeuner à Douentza.

Après ce fut un ballet exceptionnel de visites pour un retour sur Mopti.

Fatoma, accueil nocturne

Ici, selon nos informations, Modibo Sidibé et sa délégation ont été ébahi par les populations qui ont attendues des heures durant jusqu’à la tombée du soleil. La forte délégation a eu du mal à se frayer un chemin tellement que chacun là-bas ne voulait pas rater ce passage éclair. Après ce bain de foule, la délégation sera reçue par l’Imam, le chef du village ainsi que le sous-préfet Diakité. Enfin cap sur Mopti pour passer la nuit.

Quatrième étape

Le lundi dernier à 7h30, Modibo Sidibé  et ses compagnons mettront le cap sur Sofara où le député et chef de village Aliou Sofara et les siens l’attendaient ainsi que l’Imam. Les associations de soutien étaient présentes pour marquer l’évènement et voir leur idole.

Djenné et environs fin prêts

Sur le chemin du retour, Modibo Sidibé sera reçu à Djenné aux environs de 14heures, précisent nos sources.

Ensuite, il se rendra à Bakana, village situé de l’autre côté du fleuve à 45 km de là. Retour à Djenné vers 18h30 après une journée bien remplie.

Tominian/ Wan : accueil exceptionnel du pays Bobo

Nos sources sont formelles, l’ancien premier Ministre et sa délégation ont été reçus à Wan par les notabilités Bobos ainsi que des chefs de quartiers, Imam à Tominian ville. Les pasteurs et autres évêques ainsi que les familles traditionnelles ont reçu sa visite. La famille du ditecteur National de l’Assainissement, Félix Dakouo a reçu l’ancien Premier Ministre ainsi que celle du député MPR Diassana. La délégation passera la nuit à l’hôtel du 22 septembre de Ségou pour ensuite renter à Bamako mardi matin. Elle poursuivra sa chevauchée du pays profonds ce matin avec cap sur Koulikoro où les associations et mouvements de soutien l’attendent de pied ferme. N’en parlons pas des familles traditionnelles, des chefs religieux ainsi que des chefs religieux.

Partout où Modibo Sidibé a passé, le message était clair : « donner de la cola aux anciens, leur parler de son intention de briguer la magistrature suprême, connaître les problèmes des populations et avoir leurs bénédictions avant de se lancer dans la course ». A en croire nos sources, il a eu des soutiens très forts partout où il a passé. « Ce qui sera très déterminant dans le grand match du 29 avril prochain, avoue un supporter.

Bokari Dicko

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.