Tournée de Soumaïla Cissé à Tombouctou :Accueil triomphal pour l’enfant de Niafunké

0
0

C’est un accueil royal qui a été réservé au candidat de l’Union pour la République et la démocratie  (URD) à l’élection présidentielle, Soumaïla Cissé. Accompagné par son épouse Assitan Traoré, Soumi Champion était venu dans le cadre de la tenue de la conférence régionale des sections URD de Tombouctou.
Accueilli à l’aéroport de Niafunké par une foule  en liesse au rythme du "takamba", Soumaïla Cissé et sa délégation ont fait le tour de la ville sous l’escorte des motocyclistes. Ce tour de ville annonçait le retour de l’enfant du terroir.
De Tonka à Diré, en passant par Goundam, Tombouctou jusqu’à Gourma Rarhous, un accueil des grands jours a été réservé au parrain de l’Urd.  Premier acte de cette sortie du candidat de l’URD à la présidentielle, c’est la réjouissance des militants du parti suite à l’adhésion à leur parti du maire de Goundam, Oumou Sall, une dame au courage politique inébranlable (anciennement PDES).
Le Secrétaire général de la section de Gourma Rarhous, Sidy Mohamed Adjawiakoye, a souligné que le voyage du parrain de l’URD lui permettra de toucher du doigt les immenses préoccupations des populations de la région. Les militants de l’URD de Gourma Rarhous ont loué les  efforts importants  déployés par l’ex-président de la Commission de l’ UEMOA.
Le 5ème vice-président du bureau national, Cheickna Hamalla Bathily, a affirmé que tout le Mali réclame la présidence de Soumaïla Cissé. Pour lui, avec le candidat de l’URD, le Mali sera développé dans tous les domaines. Selon lui, si Soumi Champion ne gagne pas, ce sera la catastrophe pour le Mali.
Par ailleurs, le 2ème vice-président du bureau national des jeunes URD, Adama Coulibaly, s’est entretenu avec la jeunesse des sections de la région sur les enjeux de 2012 ainsi que sur leurs préoccupations. Il leur a indiqué que les jeunes de l’URD se sont engagés à payer la caution de dix millions de FCFA du candidat du parti à la prochaine présidentielle. Les jeunes de la région de Tombouctou ont salué cette initiative et ont promis de jouer leur partition.
        
  Falé COULIBALY

* Envoyé spécial

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.