Tournée des femmes URD dans la région de Sikasso :Elaborer des stratégies pour porter Soumaila Cissé à Koulouba le 8 juin 2012

0
2

 

Le mouvement des femmes URD, présidée par Mme Wadidié Salimata Dagnoko, a effectué du 21 au 22 janvier, une mission de terrain dans les Cercles de Bougouni, Yanfolila et Kolondiéba. L’objectif de la tournée en 3ème région est d’amener les femmes à se mobiliser lors des élections générales de 2012. Pour ce faire, les stratégies de mobilisation, de retrait des cartes et de vérification sur les listes électorales et le vote le jour du scrutin,  ont été les points forts des échanges.

 
Composée de Mme Wadidié Salimata Dagnoko, Présidente du mouvement national des femmes de l’URD, Coulibaly Koudédia Sidibé, Secrétaire générale, Sawadogo Djélika Dembélé, Secrétaire adjointe aux finances, Maïga Saran Dagnogo, Secrétaire aux relations extérieures adjointe et Traoré Aminata Dagnoko de la section de Paris, la délégation a rencontré les femmes de Bougouni (1ère étape) dans la salle de spectacle Siraba Togola pleine comme un œuf.

 
Dans son intervention, la Présidente des femmes de Bougouni, Kéïta Oumou Simaga, a salué l’initiative du bureau national des femmes du parti de la poignée de mains. Elle a évoqué les difficultés que rencontrent les femmes dans la section de Bougouni. Ces difficultés ont pour nom l’irrégularité des réunions et le manque de moyen de transport pour la mobilisation. Malgré ces difficultés, a-t-elle souligné, d’énormes sacrifices sont consentis par l’ensemble des femmes du Banimonotié et environs pour faire de l’URD la première formation politique du Cercle. Elle a été complétée, dans ses propos, par le Secrétaire général adjoint de la section, Souleymane Samaké. Selon lui, la faible mobilisation du jour est due au retard accusé dans la transmission  de la communication. “A Bougouni, l’URD se porte bien. J’ai confiance en la détermination des femmes à porter Soumaïla Cissé au pouvoir”, a-t-il conclu.

 
C’est pourquoi, Mme Wadidié Salimata Dagnoko, s’est de l’engagement sans faille du Banimonotié pour la cause de “Soumi champion”  Elle a demandé à ses sœurs de continuer le combat jusqu’à la victoire finale.

 
Après Bougouni, la Présidente et sa délégation ont mis le cap sur Yanfolila, la capitale du Wassoulou. Elles ont été accueillies dans la pure tradition wssoulounké. La rencontre avec les femmes du terroir a eu lieu dans la salle de conférence de la bibliothèque de Yanfolila.

 
La présidente de la section des femmes, Oumou Soucko, a salué cette présence des femmes qui, selon elle, est une première dans l’histoire du Mali démocratique. Elle a fait l’état d’implantation du parti. Selon elle, à la sortie des communales de 2009, l’URD s’est classée au 1er rang des formations politiques du Cercle.  Ce qui a fait dire à la Présidente nationale qu’elle peut compter sur les femmes de Yanfolila pour porter Soumaïla Cissé à la magistrature suprême du pays. C’est donc très rassurée que la délégation s’est rendue à Tiendougou.

 
“Malgré la présence des partis dont les présidents sont de Kolondièba, les femmes et les jeunes œuvrent à l’implantation, à l’animation et à la consolidation du parti” a introduit la responsable des femmes. Elle a parlé sur les problèmes de santé, d’éducation et d’emploi des jeunes. En réponse,  la présidente, Mme Wadidié Salimata Dagnoko, a affirmé que l’ensemble de ces difficultés sera abordé en réunion du bureau national pour que des solutions rapides soient trouvées.

 
La rencontre a été l’occasion d’évoquer le parcours exceptionnel de Soumaïla Cissé. “Avec une riche carrière ministérielle et un succès extraordinaire enregistré lors de son passage à la tête de la Commission de l’UEMOA, les qualités de l’enfant de Niafunké font de lui le Président idéal dont le Mali a besoin”.
    Moussa SIDIBE Envoyé Spécial *Stagiaire


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.