Tournée du président des clubs de soutien à Soumaila Cissé en troisième région : « Nous prévoyons 1 200 000 voix à Soumi », dixit Ba Moussa Diarra

0
0

Dans la capitale du Kénédougou, notre reporter a rencontré le président des clubs de soutien à Soumaila Cissé en troisième région et dans le Mali. Le Commandant des Douanes, Inspecteur des Finances de son état et non moins homme politique avisé et craint dans le Kénédougou et dans toute la région à cause de sa hargne de combativité, M. Ba Moussa Diarra nous a fait le point de sa tournée en troisième région.

Pour lui, l’objectif recherché par ses périples est de faire voter 1 200 000 personnes au profit du candidat de l’URD : Soumaila Cissé. Ainsi donc de Koutiala, Koury, Mahou, Yorosso, Boura, Loulouni, Kadiolo, Zégoua et binetôt Kolondiéba, Bougouni, Yanfolila, le président de la coordination des clubs et associations de Soumi, a parlé de leur candidat qui demeure selon lui : « l’unique chance pour le Mali pour sortir de l’ornière à cause du profil de l’homme, de son expérience de gérer».

En fait Sikasso ville qui compte 200 000 électeurs inscrits pour 77 centre de vote, il y a un hic car 72 000 électeurs n’ont pas retiré leurs cartes. C’est fort de constat alarmant que le Président Ba Moussa Diarra et son équipe se sont  lancé dans la sensibilisation des militants et sympathisants de Soumi : « Et nous  ne nous limiterons pas seulement à la région, c’est tout le Mali qui sera sillonné pour apporter la bonne nouvelle à nos compatriotes ». la particularité de la coordination qui est plus dynamique que la section URD visiblement absente, voir pas visible dans le Kénédougou et dans la région, « est d’insister au près des sympathisants et militants du parti d’aller s’inscrire et retirer leurs cartes d’électeur qui constitue leur billet d’entrée dans notre mouvement. Cette stratégie consiste à ne plus commettre les mêmes erreurs qu’en 2002 lors de la présidentielle ». Aussi, le président Ba Moussa Diarra et son mouvement comptent cerner les localités de Danderso, Kléla, Lobougoula, les dix (10) commune du Ganadougou avant l’ouverture de la campagne présidentielle. Et pour ne pas être surpris comme en 2002, la coordination selon son président a prévu la formation des centaines de délégués du parti URD qui doivent superviser le scrutin du 29 avril prochain dans les 500 bureaux de vote de la ville de Sikasso etd ans toute la région. Mieux, même leurs perdiems, la nourriture, le transport sont déjà prêts car explique Ba Moussa Diarra : «il s’agit d’une élection capitale pour notre champion qui na plus droit à une erreur. Il doit passer haut la main. Nous sommes prêts pour la victoire de Soumaila Cissé au soir du 29 avril prochain. Toutes les conditions sont réunies pour que cela soit réalisée», a –t-il martelé.

Enfin, en tant que « bête » politique, le président de la coordination des clubs et associations de soutien à Soumi ne désarme pas. Loin s’en faut. Il s’apprête au moment où nous bouclons cette édition à refaire la tournée de la région de Sikasso, qui est le plus important réservoir électoral du Mali. L’objectif visé c’est élire Soumi sans surprise compte tenue de l’importance de l’électorat de la troisième région.

Bokari Dicko, envoyé spécial 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.