Tribune : Aliou Boubacar Diallo Wassoul’or : Une valeur sacrifiée

25
Aliou Boubacar Diallo Wassoul’or : Une valeur sacrifiée
Honorable Mamadou Alpha Diallo

Aliou Boubacar Diallo est le promoteur de la seule mine industrielle appartenant en majorité des capitaux à un Malien. Il est également le promoteur de la société qui a fait la découverte de shallow de gaz (méthane et hélium) qui existe au Mali. Depuis quelques temps, ce valeureux Malien, qui n’a pour seul intérêt que celui de son pays, qui a créé des centaines d’emploi au Mali pendant que d’autres préfèrent aller investir ailleurs, dans des pays à environnement fiscal et économique plus sûr, depuis quelques temps donc cet homme généreux et social a des problèmes. Plus exactement, dans un contexte particulièrement difficile, marqué par une crise internationale mondiale, sa mine industrielle connait d’énormes difficultés de fonctionnement, liées essentiellement à la faiblesse des capitaux.

Et c’est en ces moments difficiles qu’il est lâché par les nouvelles autorités alors qu’il en aurait dû être autrement. Pour plusieurs raisons.

 

D’abord, ses engagements pour le retour de la paix au Mali. Le 17 mai 2012, c’est cet homme de paix qui s’est adressé aux groupes armés du nord pour qu’ils déposent les armes, notamment Ansar Eddine et le Mouvement national de libération de l’Azawad, qui venaient de prendre le contrôle des deux tiers du territoire national, aux membres du gouvernement de la transition, aux membres de la junte militaire pour une proposition de sortie de crise. A travers les réseaux sociaux et les médias, pour un retour de la sécurité et de la paix, Aliou Boubacar Diallo propose des solutions économiques, notamment un partage équitable des parts des exploitations minières sur l’ensemble des régions du Mali et convie les protagonistes à se réunir à Genève. Cet appel pour la paix aura l’adhésion de la population malienne et la diaspora qui signent une pétition de soutien en ligne.

 

Parallèlement, Aliou Boubacar Diallo va s’engager pour le respect et la préservation de l’environnement, prohibe l’utilisation du cyanure dans l’exploitation et la production des ressources minières.

 

Sur le plan social, Aliou Boubacar Diallo s’engage dans la lutte contre la pauvreté dans la région de Sikasso, construit des écoles et des centres de santé, organise des campagnes de vaccination et de distribution de denrées alimentaires.

 

Personne n’oubliera que pour magnifier le cinquantenaire de l’indépendance de son pays, Aliou Boubacar Diallo a conçu la pièce d’or commémorative de 24 carats.

Sur le plan politique, il participe à la création du parti ADP-Maliba fort de quatre députés à l’Assemblée nationale. Mieux, cette formation apportera, dès les premières heures, son soutien au candidat Ibrahim Boubacar Kéita, président du RPM, et fait naturellement partie de la mouvance présidentielle.

 

Ce patriote malien aurait pu aller en Guinée voisine où il a des attaches et où on lui aurait ouvert toutes les portes, ou en Côte d’Ivoire. Il aurait pu rester au Canada où, depuis 2006, il est le président de la première société canadienne spécialisée dans la recherche du pétrole et du gaz au Mali, Petroma Inc. C’est avec le même patriotisme qu’il a préféré donner de l’emploi plutôt aux Maliens, à travers Wassoul’or, Petroma-Mali SA,

 

Pour toutes ces raisons, le promoteur de Wassoul’or aurait dû avoir l’accompagnement de l’Etat pour éviter une faillite qui s’annonce inéluctable. Un Etat plus prompt à aider des entreprises étrangères, confirmant l’impression terrible que le Mali n’aime pas les Maliens. En redressement judiciaire, Aliou Boubacar Diallo et Wassoul’or attendent vainement que les autorités les aident à trouver de nouveaux investisseurs qui pourraient sauver des centaines d’emplois et éviter à des centaines de chômeurs de prendre la rue d’assaut.

Pourquoi l’Etat ne le fait-il pas ? Préfère-t-il garantir auprès des banques des fournisseurs non solvables à coups de dizaines de milliards au lieu de tenter de sauver la seule mine industrielle à capitaux majoritairement maliens ? On le croirait à moins.

 

Honorable Mamadou Alpha Diallo

Député à l’Assemblée nationale

 

PARTAGER

25 COMMENTAIRES

  1. Ehh oui cette discussion est belle, tous les noms connus qui se manifestent ici! Bonjour les gars! Le problème est que ABD (comme nous tous on a l’habitude de le nommer) a créé des emplois, mais il ne les a pas payé lui. Nous savons tous que ce sont les investisseurs qui nous ont payé ! Et quand ces derniers voulaient voir un retour…il n’a pas été capable de le livrer. Si maintenant les gens de Bumigème reviennent…c’est leur incompétence et leurs ambitions trop grandes qui nous ont amenées ici… C’est bien ABD, qui avait besoin d’un coupable qui les a chassés. Maintenant il propose de les faire revenir ? Il faut être fou pour aider une entreprise comme la nôtre, tant que la direction ne change pas ! Le gouvernement ne l’est pas. Arrêtons avec le mensonge que le coup d’état est responsable des problèmes. Les problèmes on les connaissait bien avant et Bumigème et ABD les premiers…

    • j’ai bien vu le contrat de départ de Bumigème et les mais dans lesquelles ils disent haut et fort que la mine n’est pas fini… ABD aurait raconter des histoires aux autorités quand il a inauguré la mine en grande pompe avec ATT qui se reposait dans sa villa? Une raison de plus pour ne pas lui faire confiance…

  2. TAPA DIAWARA DRH DE WASSOUL’OR SA. Pas de dossiers personnels pas de bulletin de salaire pas de respect des règles légales du droit du travail.
    Incapable notoire. Fidèle au PDG.
    Lui doit être payé, même si il connait rien à rien.

  3. Je connais très bien le projet de wassoulor ainsi que d’autre projets au mali.
    mais celui de kodieran est vraiment très intéressant une très bonne teneur
    une usine complet avec un bon procédé, le gouvernement doit sauver ce projet
    un exemple très simple le gouvernement français vient d’aider a concurrence de
    80 million d’euro CEVITAL un homme d’affaire algerien pour sauver les emplois de FAGOR, toutes les mines a travers le monde ont des difficultés au démarrage
    regarder Robex mine canadienne après 4 mois de démarrage ils ont arrêter pour chercher du financement est aussi modifier l’usine.

    • Rachid tu connais tellement bien le projet car tu fais parti de l’équipe de bras cassés qui n’a pas été capable de mettre en marche l’usine.
      Tu connais rien au gisement, tu es spécialiste béton, c’est toi qui a fait les conneries qui supportent les débourbeurs.
      Alors frère occupe toi de tes parpains. Bumigème bravo……

  4. soyez respectueux de la dignité des pauvres travailleurs, 6 mois sans salaire. Qui est ce monsieur finalement? Tantôt un ami de ATT, Tantôt un ami de AYA SANOGO, Tantôt un ami de IBK pas très longtemps il faisait le griot de ATT se transforme comme partisan de SANOGO et devient aujourd’hui allié de IBK au juste méfiez vous de ce escroc qui fait souffrir 309 salarié depuis 6 mois sans salaire. même si on lui donne le budget du mali cet homme ne va pas réussir il n’est pas le seul malien. ATT lui a permis de ne pas payer les impôts pendant 20 ans il doit beaucoup a L’I N P S a L’A T S, A TOTAL, A la G4S, aux petits commerçants, aux banques, aux autres actionnaires, Foutez nous la paix l’état ne peut plus rien faire pour lui. qu’il se prépare a aller en prisons comme ces complices.

    • Je suis employé de Wassoulor. J’ai la preuve de paiement de plus de un milliard de Fcfa que la société à payer aux impôts et à l’INPS en 2011. Dépuis 2012, avec les evenements du Mali que la société à commencer à rencontrer des difficultés. Il y’a eu effectivement beaucoup d’impayés et de retard de paiement auprès des fournisseurs et de differents services. c’est ce qui explique certainement les problèmes de paiement que vous évoquez. Diallo n’a jamais eu besoin de l’Etat du Mali pour lever de l’argent sur les marchés financiers internationaux. Diallo sait faire beaucoup de chose sans compter sur l’Etat du Mali. Si vous êtes capable d’en faire autant, aller chercher de l’argent pour l’amener au Mali au lieu de passer votre temps à critiquer Mr Diallo. Vous n’êtes qu’un minable qui n’a certainement jamais créer d’emploi au Mali.

  5. Que c’est beau ce soutient in intéressé de ce jeune député, sans doute élu grâce à la générosité du promoteur de WASSOUL’OR SA. Un membre de la famille sans doute, qui passe sous silence les malheurs des travailleurs de la compagnie qui depuis plus de six mois ne touchent aucun revenu.
    Monsieur le député, vous semblez dire que l’état Malien devrait sponsoriser votre gourou, sans lui demander ce qu’il est advenus des milliards mis à disposition du PDG de WASSOUL’OR, drôle de démarche pour un élu du peuple qui se doit de garantir les intérêts de la nation.
    Vous semblez mettre en doute les analyses et les conclusions que seront amenées à prendre les autorités compétentes au moment de déclarer la situation de faillite de la société de votre tonton, de votre cousin ou de je ne sais qui.
    Les sous-traitants qui ont servi de banquier au PDG de WASSOUL’OR ne sont surement pas de votre avis, pas plus que les actionnaires des différents fonds mis en place par le magicien de la haute finance

    • Bob, tu sais bien comment cela fonctionne: tout ceux qui font de bonnes choses pour ABD peuvent venir prendre une petite enveloppe…pour ces fins la, il y a encore des ressources, mais pas pour les travailleurs sur le site…

  6. Mr Diallo il faut savoir que le business a ses règles qu’aucun business ne peut ignorer.

    Je suppose que vous vous considérez comme businessman et donc vous n’êtes pas sensé ignorer les règles du commerce.

    1. Il y a une de risque quand on s’engage dans du business.

    2. Le business peut être bénéficiaire ou déficitaire pour le businessman.

    3. C’est la qualité managériale du business qui conditionne le caractère bénéficiaire ou déficitaire de son business.

    4. L’Etat en principe n’a rien à voir dans le manège ment du business privé sauf si c’est d’utilité publique et d’intérêt national.

    Je ne crois pas que les bénéfices de ton business soit un bénéfice national pour le Mali.

    Cela dit on t’as vu venir dès que tu es apparu sur internet pour solliciter le financement de l’économie par la Bceao et par la planche à billet ces qui est une absurdité sans nom vues les prérogatives de la Bceao.

    Dès ce jour nous savons que vous avez des problèmes de capitaux pour financer votre business mais la Bceao ne finance pas et ne financera pas le business privé.

    Il faut que cela soit clair entre nous tous.

    Il y a déjà un marché de capitaux dans l’Uemoa qui est indiqué pour cela et n’importe quelle entreprise sérieuse lève les fonds sur ce marché financier de l’Uemoa et sans problème.

    Si vous avez besoin de garantie il faut gager les productions futures de vos entreprises sinon l’état malien ne vous accordera aucune garantie.

    Car vous faites du commerce comme chaque commerçant et vous devriez vous débrouiller comme tous les commerçants du Mali car vous n’êtes pas le seul à créer de l’emploi au Mali.

    Un point et un trait.

    • Arrêtez vos critiques contre cet homme. savez-vous que cet homme a levé plus de 100 milliards de Fcfa sur les marchés financiers internationaux pour investir au Mali. vous Kassim qui voulez l’apprendre les règles des affaires, soyez votre propre professeur et allez lever autant d’argent sur les marchés financiers et venez créer autant d’emploi si vous êtes un digne fils du Mali ou si vous aimez ce pays?

      • S’il a déjà levé 100 milliards pourquoi ne va t’-il pas encore lever sur au lieu de venir quémander ici?

    • Je suis employé de Wassoulor. J’ai la preuve de paiement de plus de un milliard de Fcfa que la société à payer aux impôts et à l’INPS en 2011. Dépuis 2012, avec les evenements du Mali que la société à commencer à rencontrer des difficultés. Il y’a eu effectivement beaucoup d’impayés et de retard de paiement auprès des fournisseurs et de differents services. c’est ce qui explique certainement les problèmes de paiement que vous évoquez. Diallo n’a jamais eu besoin de l’Etat du Mali pour lever de l’argent sur les marchés financiers internationaux. Diallo sait faire beaucoup de chose sans compter sur l’Etat du Mali. Si vous êtes capable d’en faire autant, aller chercher de l’argent pour l’amener au Mali au lieu de passer votre temps à critiquer Mr Diallo. Vous n’êtes qu’un minable qui n’a certainement jamais créer d’emploi au Mali.

  7. De toute façon, tout le monde sait que Mr Diallo à aider le Président IBK pour qu’il arrive à Koulouba. Tout le monde sait aussi que les entreprises de Mr Diallo ont des difficultés pour le moment. Pour nous qui connaissons cet homme qui ne compte pas sur le Président IBK, nous sommes persuadés qu’Allah ne l’abandonnera pas. Nous continuons nos bénédictions et nos prières pour vous Mr Diallo. Bon courage!

  8. Nous devons l’aider. WASSOULO OR était florissant sous ATT et il a aidé IBK a s’installé au commande de ce pays. Toutes les sociétés ce genre connaissent des hauts et des bas, mais ils sont soutenus par leurs gouvernement. Nous avons vu les cas des banques européennes et américaines il y a peu de temps.

    • Wassoul’or n’a jamais été florissant. l’inauguration avec ATT été une comédie.
      Les lignes de production n’ont jamais marché et la production a été nulle.
      L’argent est passé où? pas dans nos poches, frère nous sommes au bord de la mort à cause de cet homme.
      Toute sa bande est à mettre dehors. Incapable.

  9. Tout ceux qui sont critiques envers Mer Diallo pour le chômage technique d’une partie de ses employés doivent se rappeler que pour pouvoir mettre plus 100 personnes en chômage technique, ce que Diallo a du créer plus d’un millier d’emploi sur plusieurs années. Si on était mille Maliens à créer autant d’emploi sur autant d’années, on aurait considérablement participé au développement du Mali. Diallo et Wassoulor méritent le soutien de l’État. Dans tous les cas avec soutien ou sans soutien de l’État, dieu aidera cet homme pour ce qu’il sait faire pour dieu.

  10. Honorable; Oui l’Etat doit garantir Wassoul’or auprès des partenaires financiers pour achever la modification de l’usine et les études géologiques déjà en cours. L’or est là, les études l’ont prouvées, il suffit d’un second secours financier pour que les lingots pleuvent. Ce patrimoine malien reste malien, avec l’aide des partenaires financiers Incha Allah.
    Wassoul’or ne sera pas en faillite. Je demande a mes Grands Pères de m’accompagner dans cette bénédiction pour que les activités redemarre le plutôt que possible à Wassoul’or, pour que nous puissons garder nos emplois et faire oublier a nos familles, le stress que nous vivons au quotidien. AMEN

    • Dembele si tu crois que ses la bénédiction qui donne de l’argent reste assise et attend l’argent viendra te trouve assise

  11. Allah Akbar Wassoulor est ce le meme cerveaux de la tentative d’assasinat de Badalabougou au service d’IBK? Qui est en faillite sous ce regime qu’il a porte au pouvoivoir Dieu merci pour cette faillite.

  12. La mauvaise gestion ne pardonne pas. La plupart des entreprises maliennes sont gérés par des fourmis, quand il y a de l’argent (argent souvent obtenu par des crédits bancaires) on la dilapide sans compter en se faisant passer pour Crésus et quand les banques ferment le robinet c’est la banqueroute. Normal que plus de la moitié des sociétés maliennes que l’on dit prospère disparaissent au bout d’une génération ou même du vivant de leur fondateur qui confond souvent son porte-monnaie avec les caisses de l’entreprise pour arroser le plus souvent les griots ou les femmes.

  13. CE MONSIEUR GERE SA MINE D’OR COMME UNE AFFAIRE DE FAMILLE.

    SEULS SES PARENTS OU PROCHES OCCUPENT LES GRANDES RESPONSABILITES SANS AVOIR LES COMPETENCES……………

    SELON CERTAINS SOURCES SES PROCHES OCCUPANT CES POSTES SE COMPORTENT DE FACON INCROYABLE ET DECOURAGENT LES TRVAILLEURS DE BONNE FOI QUI CONNAISSENT LE DOMAINE.

    CE CAS ETAIT MALHEUREUSEMENT PREVISIBLE….
    L’ETAT MALIEN QUI A D AILLEURS FAIT BEAUCOUP DE FACILITES POUR CE GROUPE DOIT RESTER SUR SES GARDES………… 💡

  14. Plaidez sans accuser car chacun de nous a un point faible. Le promoteur de Wassolo Or est certes un opérateur dynamique mais si on fouine un peu dans ses faits, on y voit un peu une coulour de prisme. Je l’admire mais je n’ai pas approuvé ses accointances avec certains diables du regime ATT. Un ancien directeur de la SE, ne l’avait-il pas convoqué à domicile sis au QG en face du CHU- Gabriel Touré pour le forcer à remettre une coquette somme de 5 millions de francs CFA au motif de le protèger dans l’installation de son unité industrielle? Cet officier était un laquais de ATT qui usait du traffic d’influence et trouvait son plaisir à faire des présents aux filles du procureur (mineures). Malgré lui, mr Diallo (Wassolo Or), a servi à la mise sur scène politique de cet officier ripoux qui n’a pas hésité un instant à créer un club d’amis à Medina Coura au mépris du règlement militaire. Allez savoir qui c’est. VIVE LA REPUBLIQUE.

Comments are closed.