Urd à Dioïla : la jeunesse se dit prête !

0
0

Après l’étape de Banamba et de Kangaba, la mission de Koulikoro s’est poursuivie à Dioila, le dimanche dernier. Là, Docteur Madou Diallo, à la tête d’une imposante délégation, a été accueilli dans la ville de l’enfance de Soumaila Cissé, par une foule nombreuse.

En cette période marquée par la crise du Nord qui a modifié les programmes de précampagne de certains partis politiques, les jeunes de l’URD brisent l’angoisse et la peur en poursuivant leur tournée nationale entamée depuis le mois de décembre dernier. L’objectif de la tournée à Dioila était d’amener les jeunes à se mobiliser lors des élections générales de 2012, mais aussi de respecter leur engagement qui est le paiement de la caution de Soumaila Cissé. Il s’agissait aussi de recenser leurs problèmes et préoccupations afin de rédiger un mémorandum qui sera remis à Soumaila Cissé le 10 mars prochain lors d’un grand meeting.

Composée de Docteur Madou Diallo, Moussa Sey Diallo, 5ème vice-président, Aboubacar Siddick Kane, le trésorier général, Habibatou N. Diallo, secrétaire adjointe de la promotion des jeunes, Mme Touré Aminata Diarra, Alou Fomba, secrétaire chargédes ressources humaines, Hamadassalia Seydou, secrétaire au mouvement associatif et organisation socio-professionnel, Ibrahim Boucoum.

La Citéde Banico (Dioila) a  réservé un accueil triomphal à Docteur Madou Diallo et ses collègues du bureau national. Les jeunes militants déterminés pour la cause du parti de la poignée de main ont reçu la délégation avant de les conduire au centre de spectacle de la cité de Banico. Il était difficile de se frayer un chemin dans une salle archicomble.

Drissa Koné, le président des jeunes, représentant le secrétaire général, s’est réjoui de la visite de la délégation, une première à Dioila. Sidy Koné, a ensuite tenu a présenté la section des jeunes URD de Dioila qui est composée de 23 sous-sections selon les découpages administratifs. « Dans chaque commune nous avons mis en place une sous-section du parti et un bureau de jeunes malgré les difficultés rencontrées », a-t-il dit. Les difficultés auxquelles les jeunes sont confrontés sont entre autres le manque de moyens financiers et matériels, a ajouté Sidy Koné. Les jeunes de Banico ont proposé la création d’emplois pour les jeunes, la formation professionnelle, l’apprentissage et le bitumage de la route longue de40 km. A la fin de son intervention, le président de la section des jeunes a remis 300 000 FCFA à la délégation pour leur contribution au paiement de la caution.

Docteur Madou Diallo, très à l’aise devant ses  camarades jeunes, a remercié la population pour l’avoir accueilli en grande pompe. « Je suis chez moi parce que c’est la terre d’enfance de notre candidat Soumaila Cissé. C’est ici que Soumaila Cissé a fait son enfance et appris à parler bambana, avant le sonrhaï et le peuhl. Dioila est une zone de cotonculture où Soumaila Cissé a travaillé avec les paysans quand il était àla CMDT. Vuson expérience très riche, l’homme peut insuffler un sang neuf à cette compagnie qui tangue aujourd’hui. Je ne doute pas de votre degré d’engagement pour hisser notre candidat à Koulouba en 2012. Nous avons réclamé sa candidature et pris l’engagement de payer sa caution. Nous savons très bien qu’il a les moyens pour payer sa caution, mais nous avons décidé de payer sa caution pour montrer notre degré d’engagement pour la cause du candidat et du parti. C’est un contrat de confiance entre le candidat et la jeunesse. Déjà plus de 8 millions de francs ont été collectés le jour du lancement de la collecte à Bamako. A notre passage à Ségou et Sikasso nous avons pu collecter respectivement 2 400 000 et 1800 000 FCFA », a expliqué Dr Madou Diallo.

Le président des jeunes de l’URD n’a pas tari de mots pour dévoiler les stratégies du candidat dans la résolution de la crise du Nord. « Aujourd’hui notre pays traverse une crise au Nord qui préoccupe le peuple malien. Notre candidat se bat pour proposer des solutions aux chefs d’Etats de la sous-région avec lesquels il a entretenu de bons rapports pendant sa présidence à la tête de la commission de l’UEMOA. Soumaila Cissé mettra tous les moyens à la disposition de l’Armée malienne afin d’écraser les bandits armés, le Mali est Un et Indivisible », a-t-il conclu.

Une visite de courtoisie aux notabilités de la ville et aux responsables de la section au siège du parti a mis fin à cette visite de Dioila.

        Modibo Fofana          

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.