Vers la signature d’une plateforme politique entre des partis se réclamant de l’héritage d’ATT : Le PDES et la CODEM s’engagent main dans la main pour la victoire en 2012

0
1

Une plateforme d’unité d’action est en gestation entre le PDES et la CODEM, deux partis membres de la mouvance présidentielle et ayant en partage la vision du Chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré. Et pour la réussite de leurs projets politiques, ces deux partis ont convenu de la nécessité de former une plateforme politique, un cadre formel devant les aider à mieux gérer leurs relations à la satisfaction de leurs militants respectifs et de la mise en place d’un organe de conception, de suivi et d’exécution de leurs engagements réciproques. C’est ce qui ressort de la rencontre entre le président du PDES, Ahmed Diané Séméga et celui de la CODEM,  Housseyni Amion Guindo, qui s’est déroulée dans la nuit du mercredi 14 décembre au Radisson Blu hôtel.

Une cérémonie nocturne (20 heures 30) à laquelle ont pris part les premiers responsables des deux formations politiques. Il s’agit notamment de Ahmed Diane Séméga et de N’Diaye Bah au compte du Parti pour le Développement Economique et la Solidarité et l’honorable Housseyni Guindo et le ministre David Sagara de la Convention pour le Développement du Mali (CODEM). On  notait aussi la présence des députés Hamadaou Sylla et Ouleymatou Tamboura tous deux membres du PDES. Sans oublier d’autres cadres des deux partis.

Cette rencontre avait tout son sens surtout à quelques mois des échéances électorales. On pouvait lire dans la salle sur une banderole  : "PDES-CODEM, ensemble désormais pour la victoire en 2012".

Prenant la parole en premier, le président du PDES Ahmed Diane Séméga a salué à sa juste valeur la tenue d’un tel événement qui dit-il "rassemble des militants et militantes engagés dans les actions de soutien à la vision et aux œuvres d’un homme, le Président de la République Amadou Toumani Touré".Le président du PDES considère cette rencontre comme une réunion familiale.  Déplorant au passage la fragmentation du paysage politique malien, Ahmed Diane Séméga a soutenu qu’il incombe au PDES et à la CODEM de coordonner leurs actions pour qu’elles deviennent un instrument efficace de promotion et de vulgarisation des idéaux du Président ATT. Surtout au moment où celui-ci amorce la mise en œuvre des réformes constitutionnelles qui seront sanctionnées par le référendum d’avril 2012 et où le pays fait face à la situation sécuritaire au nord. Amadou Toumani Touré dira Ahmed Diane Séméga a fort besoin de la mobilisation de toutes les forces vives de la nation.   La plateforme dont il est question sera bâtie, aux dires du patron du PDES, autour d’un minimum de consensus. Il s’agit, entre autres, de soutenir les actions du Président de la République, de vulgariser et pérenniser son œuvre, de soutenir les réformes constitutionnelles engagées par le Chef de l’Etat et de contribuer au règlement de la situation sécuritaire au nord du pays. Les déclarations du premier responsable du PDES ont eu des échos favorables auprès du parti de la quenouille. Son président Housseyni Amion Guindo dira pour sa part que : "notre attachement commun à la préservation et à la poursuite de l’œuvre du Président Amadou Toumani Touré ne peut pas conduire nos deux partis à poser ensemble des actes concrets et sans équivoque sur notre volonté de relever les défis de demain pour le bonheur du peuple malien".

Housseyni Amion Guindo a rassuré Ahmed Diane Séméga de s’engager et cela avec ses partenaires des Partis Unis pour la République (PUR) à faire aboutir  avec le PDES toutes les réformes que le peuple malien dans son écrasante majorité appelle de tous ses vœux. Il s’est aussi engagé à offrir avec le PDES à notre pays des élections apaisées et crédibles conformément aux vœux du Chef de l’Etat.

"Monsieur le président du PDES la tenue prochaine de la Convention nationale les 17 et 18 décembre de votre parti m’invite à lancer à vous-mêmes et à tous vos militantes et militants un appel à l’unisson, à la cohésion, à votre sens du partage et de la responsabilité pour que le PDES porteur des valeurs de paix, d’esprit de consensus et d’écoute si chères au Président ATT, triomphe dans un Mali fort et respecté" a conclu le patron de la CODEM. 

Alou B HAIDARA

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.