[Vidéo]: Interview exclusive du président IBK sur sa première année de gestion du pouvoir

29

An 1: Interview exclusive du président IBK première partie 

 

An 1: Interview exclusive du président IBK deuxième partie 

An 1: Interview exclusive du président IBK troisième partie

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. tous ceux qui palent de l’avion qui d’entre eux peut nous parler l’avion d’ATT c-a-d le montant de son achat et aujourd’hui IBK a acheté et a informé le maliens il veux que tous les maliens sans exception soit courant ce qui ce passe mais IBK tu sais on est pas habitué à ça, donc il faut gouverner sans rendre compte. tu es elu pour 5 ans renouvelable. la franchise que t’as les maliens n’ont pas et ne comprenne pas. allé voici gouverne c’est ton temps “le soleil au senith la main ne couvre pas”

  2. Élu pour cinq ans, une année à peine et vous le traiter de tous les noms . L’impatience et la tirer des conclusions actives aux problèmes du pays ; nous enfoncerons de plus en plus. Comment voulez vous qu’il travail alors que vous êtes sur son dos. IL lui reste encore du temps .
    Vive le mali et son gouvernement

  3. Le Mali audacieux d’ATT 😀 ou le Mali inconscient d’IBK 🙁 ?
    😀 Le premier n’a rien promis mais a beaucoup réalisé,
    🙁 Le second a tout promis mais en 1 an à part un Boeing quelques motos des affaires entre copains…peine à réaliser un clou!

    😀 Hier, nous étions fournisseur officiel (de la France et autre gros client) de porteur de valise,
    🙁 Aujourd’hui, nous peinons à trouver un malien capable d’acheter, comme un grand, un Boeing… On se fait arnaquer GRAVE (on paye trois fois le prix “Argus”) puis on paye une commission de 1 Giga.

    😀 Hier, nous avons encercler les irrédentistes rebelles de Kidal, puis imposer un accord à Alger,
    🙁 Aujourd’hui, nous avons subi la plus grande humiliation à Kidal infligée par des séparatistes, et nous négocions supplions pour sauver notre face à Alger.

    😀 Hier, l’armée recevait ses ordres de l’Etat Major à Gao et Kidal était une citadelle imprenable,

    • 🙁 Aujourd’hui, nos lignes de démarcation se trouvent aux profonds terres de la Venise malienne,

      😀 Hier, le Mali était jaloux de sa souveraineté et ne voulait voir entendre de présence de force étrangère,
      🙁 Aujourd’hui, le Mali a délégué sa souveraineté et confié REMIS la clé de la baraque à Barkhane.

      😀 Hier, on ne voulait pas entendre parlé sur RFI (“Et l’intox devient mondiale”) que des salafistes OCCUPENT un lopin de terre,
      🙁 Aujourd’hui, des indépendantistes CONTRÔLE une bonne partie de notre territoire.

      😀 Hier, les ATTbougou poussaient, au profit des “sans dents 😀 ” comme des champignons,
      🙁 Aujourd’hui, on exproprie les paysans au profit des militants exigeant leur part de gâteau,

      😀 Hier, on EXIGEAIT des examens intègres,
      🙁 Aujourd’hui, on DEMANDE tout simplement que les sujets ne soient pas avec les boutiquiers du quartier.

      Et ce n’est qu’en un an 😛 😛 ❗ Punaise! Il en reste 4 encore 💡 💡

      • Monsieur vous avez renverser les realites. Cette crise est de la mauvaise gestion de ATT et IBK essaye seulement de l’eteindre. Au moins dit les evenements que tout le monde save deja.

        • Cette crise résulte plutôt de la démagogie de l’ancien premier ministre et ancien président de l’assemblée nationale, j’ai nommé Massakè IBK: il a fait croire à la plèbe, au moment où le Mali n’avait que des ennemis, qu’il n’existe pas une autre solution à part faire passer au Charcher nos “frères” rebelles.
          Au passage j’ai été décontenancé d’apprendre après tant de sang sur les mains, qu’il parvient à qualifier de “frère” ceux qui étaient, jadis, “des bandits avec qui un état sérieux ne devait négocier”.

          Les crétins de de Kati ont compris le message, ils ont refusé de se battre et ont trouvé plus facile de conquérir le pouvoir que nos terres.

          Après la suite est connue! D’ailleurs, seul Ibk trouvait grâce à leurs yeux, ils se sont acoquinés, le temps d’une lune de miel,…et après Ibk est revenu à ces fondamentaux, c’est à dire la félonie.

          Mon cher, c’est ca les faits rien que les faits. Sans interprétation ni analyse qui charge encore!

  4. POUR QU’IBK PUISSE GOUVERNER LE MALI A LA SATISFACTION DES MALIENS ET DE NOS PARTENAIRES,IL DOIT PRENDRE DU COURAGE POUR ELOIGNER SA FAMILLE DU POUVOIR,SEULE CONDITION DE SA REUSSITE, S’IL S’ENTETE,IL LE REGRETTERA CAR A SA PRESTATION DE SERMENT,LES JUGES LUI ONT CONSEILLE ET JE NE SAIS PAS S’IL L’A OUBLIE OU S’IL S’ENTETE.

  5. IBK EST-IL UN HOMME FORT ,OU UN HOMME D,ETAT ??? PEUT-IL SORTIR LE MALIBA ,DE SA DESCENTE AUX ENFERS ???L?HONNEUR DU MALI D?ABORD ?CE SLOGAN DE TROMPERIES ?PEUT-IL FONCTIONNER ENCORE POUR UN 2em MANDAT???

  6. IBK rassurera bon nombre de personne si et seulement il demissionai.
    Heureusement il va finir son mandat et surement briguer un nouveau mandat. IL n’est pas un rambo bon sang, il y a trop de mauvaise intention dans le rang des opposants et leur djelibas internaute.

  7. Hormis les 2 minutes d’images introductives,les deux journalistes ont posé des questions très pertinentes. Le président de la république aussi a répondu avec une certaine exactitude à certaines questions, je dirais 45%. Pour le reste (55% des questions),son syndrome de théoricien francophile et “franco-fou” a pris le dessous : bla bla…Luis XVI, Senghor, Amadou H. Bah, les romains, …!
    Je trouve aussi trop simpliste et un peu gênant que notre président n’arrête pas de justifier la moindre de ses défaites par un problème de communication. Et si ce déficit de communication dont il se plaint était le résultat du manque de cohérence que lui-même envoie au peuple Malien ? Jésus n’a pas besoin d’un apôtre pour prouver sa prophétie, mais juste pour la défendre et la répandre!

    • une interview arrangée pour les besoins de la com. Décousue, seules deux questions étaient bien formulées pour le reste je n’ai rien appris, Ibk a raté une occasion pour reconquérir le coeur des Maliens épris de justice et de paix. Dommage! J’aurai voulu que Monsieur Barry d’Africable soit sur le plateau, il l’aurait acculé avec des questions pertinentes qui reflètent les vrais soucis des Maliens. Anyway Que Dieu bénisse mon pays, le Mali

  8. Ibk, qui tente de s’expliquer devant le peuple malien…c’est déjà pas mal.

    Un anniversaire sans l'”Ensemble Instrumental du mali” sans whisky…?
    Ibk sous de bonne auspice aurait invité à une grande ripaille toute la jet set malienne avec une horde de religieux et de farfelu société civile.

    • “Un anniversaire sans l’ »Ensemble Instrumental du mali » sans whisky…?” …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Senti…

      L’absence de folklore démagogique à l’anniversaire du mandat de LADJI KABAKO est quand même inquiétant … 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Peut être que KABAKO commence à se rendre compte que le théâtre ne paye pas … quand ça vient à diriger un pays en crise ….et qu’on a aucun plan … autre que la propagande et la démagogie…. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

      Moussa Ag,…. même “l’ensemble instrumental”… risque d’être très déçus par Ladji KABAKO ….

      • @Moussa Ag,
        J’avais toujours cru à la cohérence des maliens: les maliens aiment sans raison, les maliens détestent sans raison ,… 😉
        Ibk vient de me faire mentir,…au moins on peut mettre cela dans son bilan. 😀 😀 😀

  9. Un pays qui ne Peut pas securiser ses frontieres Donc sa souverainnete territoriale doit disparaitre il ne sert a rien de conter sur la puissance coloniale terroriste francaise

  10. Le mensonge comme mode de gouvernance et l’échec comme résultat politique.

    “Let me be no doubt”, le régime transitoire de Dioncounda Traoré, n’était pas le meilleur des régimes mais il avait reçu en 2013 à remettre le Mali sur la voie de la confiance et de la fréquentation que la soldatesque ivrogne de Kati avait sapé dans ce pays.

    Sans hérité d’une armée merveilleuse, Dioncounda a subtilement su avoir la confiance de la France et avoir la libération de Gao, et Tombouctou.

    Pour Kidal, ça a été compliqué mais il a reçu aussi à faire libérer le gouvernorat et l’ortm de la ville, à faire venir le préfet de bamako et à envoyer quelques centaines de soldats maliens sans combattre.

    C’est dans ce contexte qu’il a pu faire les élections présidentielles de juillet et d’août 2013 sur toute l’étendue du territoire malien et attirer la sympathie du monde entier.

    La communauté internationale très contente du pays avait même promis 3,2 milliards d’euros d’aides au pays pour l’aider à se stabiliser et à se développer.

    IBK est venu dans ce contexte d’espoir et de renouveau pour le Mali.

    Il a même reçu les “félicitations” de son principal challenger jusque chez lui à Sébenicoro (une première en Afrique dont les africains sont encore fiers dans la diaspora).

    Il a eu une investiture internationale comme jamais un président élu du Mali n’en a eu le 19 septembre 2013 à Bamako.

    Mais au lieu de profiter de cette confiance du monde entier et utiliser à bon escient ce capital sympathie pour poser brique par brique la construction morale et matérielle du pays, IBK a montré sa vraie face dissimulée pendant trop longtemps derrière des slogans creux de campagne “Le Mali d’abord”, “Pour l’honneur du Mali”.

    Ni le Mali ni son honneur n’ont été et ne sont les préoccupations d’IBK.

    Il est un assoiffé de pouvoir, un amateur du luxe facile et non mérité qui ne rêve que de profiter de l’argent public.

    D’ailleurs il n’a jamais eu le moindre projet de société pour le Mali, aucun plan d’investissement, aucun plan de développement pour la jeunesse, aucune politique d’emploi pour le pays, aucune politique économique crédible.

    Ce qui importe pour IBK c’est de voir les membres de sa famille s’accaparer les deniers publics comme bon leur semble.

    Marchés publics surfacturés et truqués, ou passés hors procédures et hors contrôles publics, népotisme généralisé et à ciel ouvert, dépenses publiques inconsidérées pour lui et sa famille, collision grave les milieux mafieux et crapuleux, voilà ses activités principales.

    Et pour s’adonner à cela, avec joie et allégresse, ses ministres sont transformés en distributeurs professionnels du mensonge d’état.

    Ils mentent sur l’armée, mentent sur les travailleurs du Mali, mentent sur le FMI et autres bailleurs de fonds du pays, mentent sur la jeunesse malienne et l’emploi, mentent sur l’opposition politique, mentent sur les anciens régimes et mentent sur leurs propres activités.

    Et pendant qu’ils mentent, les préoccupations légitimes des maliens qui restent l’emploi, le pouvoir d’achat, la santé, l’éducation de leurs enfants, sont relayés à l’arrière cour d’une gouvernance chaotique de la nullité crasse.

    En une année, le régime IBK a gaspillé 258 milliards dans des dépenses inutiles (acquisitions d’avion, entretien d’avion, interminables voyage en jets privés très coûteux, réceptions grandioses, voitures de luxes, motos d’apparat, rénovations de maisons privées, acquisitions de maisons privées, surfacturations de marchés d’armement, surfacturations des avenants aux contrats et marchés publics existants, marchés publics et contrats inopportuns d’études de consultations abondamment surfacturés, etc).

    Cette somme d’argent perdue pour le Mali représente 1/5 des dépenses publiques du Mali.

    La gabegie est tellement grave que le FMI qui est la tête de file des bailleurs de fonds du pays, a été obligé de suspendre ses décaissements au Mali pour arrêter l’hémorragie.

    Il a été suivi par les autres, Union européenne et banque mondiale notamment.

    Pour palier au manque à gagner estimé entre 400 et 600 milliards pour le trésor public qui est aujourd’hui à sec comme un puits au Sahel pendant la saison sèche, le régime IBK met la pression sur les commerçants maliens en voulant augmenter les frais de dédouanement.

    Il compte augmenter aussi les frais d’électricité pour les maliens alors qu’il ne daigne pas augmenter les salaires que les travailleurs de l’UNTM réclament et qui ont déjà fait une grève de deux jours largement suivie partout dans le pays.

    Le ministre du travail d’IBKn’a pas eu honte de mentir sur les travailleurs du pays et en direct à la télévision nationale.

    Après tout, quand son premier ministre, le Maramenteur, ment devant les députés et à la télé sur l’avion présidentiel d’ATT et récidive en mentant sur l’armée malienne après la débâcle mémorable de Kidal de mai 2014, le mensonge d’état devient un mode de gouvernance pour le régime amorphe et inutile d’IBK.

    Ils ont fait perdre Kidal, ils ont fait fuir les partenaires financiers du pays, ils n’ont jamais rien construit au Mali, et maintenant ils s’accrochent aux mensonges pour nous faire croire qu’ils ont trouvé le pays “au fond du puits”.

    Alors que chacun de nous était la en septembre 2013 et le Mali n’était même pas à côté du puits à fortiori être au fond du puits.

    Et puis comment ont-ils eu 160 milliards pour passer un marché public bidon d’équipement dit “militaires” et comment ont-ils pu avoir 20 milliards pour s’offrir un avion Boeing si le Mali était dans le puits?

    Comment ont-is eu 3 milliards pour rénover la maison d’IBK de Sébenicoro et 10 autres milliards pour rénover Koulouba?

    Comment ont-ils eu 800 millions pour s’offrir des motos rien que pour escorter IBK dans la poussière de Bamako si nous étions dans le puits?

    Il est évident que le trésor public était plein comme un œuf, sinon ils n’auront jamais eu de quoi à s’offrir du luxe clinquant et non mérité, en si peu de temps.

    Si IBK est incapable qu’il démissionne carrément et dignement sinon il partira honteusement et dans même pas longtemps.

    Wa salam!

  11. IBK doit savoir qu’aucun chef d’État ne peut se prévaloir de sa propre turpitude devant le peule.

    IBK doit respecter le CONTRAT qu’il a signé avec le peuple malien.
    Il faut qu’il change sa méthode de gouvernance et répondre aux attentes des maliens.

    • il faut lire “peuple” et non “peule”.
      Les peuls sont mes frères…..tout comme notre bamanankè CAPI Général 4 étoiles de maliweb.! 😀 😀 😀

    • bonjour
      IBK svp il faut etre beacoups plus dinamique et réaliste
      le Mali à besoin de vous si vous ete capable
      sa va vite , please , please , fait du mieu nous souffrons pour notre beau pays

    • bonjour
      svp il faut etre beacoups plus dinamique et réaliste
      le Mali à besoin de vous si vous ete capable
      sa va vite , please , please , fait du mieu nous souffrons pour notre beau pays

  12. Une interview complètement vide et déstructurée. Sur la forme, les journalistes ont posé des questions pertinentes mais ça partait dans tous les sens et le président ne pouvait que divaguer dans ses réponses.

    Sur le fond, le président de la république ne peut se vanter que d’un seul acquis celui d’avoir neutralisé la junte. cet acquis, il l’a réalisé pour lui même afin de pouvoir exercer en solitude son pouvoir et piller les maigres ressources du contribuable malien sans aucune crainte ni remords.

    Pour moi, ce que je trouve dangereux chez IBK c’est son auto-satisfaction de sa gouvernance et le mépris de ses limites depuis son accession au pouvoir. Vouloir, considérer tout ceux qui critiquent sa gestion du pays d’opposants, des non-patriotes ou des aigris est une bourrasque qui tombe sur le peuple qui a jeté tout son dévolu sur sa personne.

    Le régime actuel oublie que ses mêmes aigris étaient des fervents défenseurs pour son accession au pouvoir!
    Pourquoi cette rupture brutale!

  13. Il n’ya rien n’a espérer, IBK a déjà été claire, pire qu’ATT, il ne fera rien qui va entacher sa popularité, or un vrais dirrigent nécessairement doit poser des actes forts peut être impopulaires pour certains, mais pou s’assumer. En plus pour s’assumer il faut être correct.

  14. Moussa ag, you are right to state that from where we are, we can only go up!!!!!
    POURTANT LES CHOSES QUI DOIVENT ETRE FAITES, SONT CONNUES!!!! IBK DOIT TOUT SIMPLEMENT LES FAIRE!!!!

  15. La seule chance de IBK est que ça ne doit pas être trop difficile de surpasser cette première année désastreuse …

    Donc le future doit normalement être meilleur pour ce démagogue … qui a du mal maintenant à montrer un seul petit accomplissement ou début d’accomplissement de ses propos et comportement démagogique pour accéder au pouvoir …

    Cependant … il ne faut pas trop être optimiste … parceque qui aurait cru que le MALI pouvait tomber plus bas après ce qu’il a connu …la crise la plus aigu de son histoire … ???

    Qui aurai cru un MALI plus bas …et plus humilié…après le règne des maudits soldats ratés … putschistes … cambrioleurs … tortionnaires … et assassins … dont IBK s’est d’ailleurs fait complice pour accéder au pouvoir …???

    Hey bien personne ne peut honnêtement nier … que la bande d’amateurs … menteurs … irresponsables … de IBK a trouvé moyen de faire cette prouesse extraordinaire …

    Je ne perdrai pas du temps à faire la liste des conneries désastreuses … mais je me permets de dire que si un bilan est fait aujourd’hui … IBK EST LE PIRE DES DÉCEPTIONS DE CE PAYS … UNE VRAIE HONTE … ET PEUT ÊTRE UNE MALÉDICTION …

    Cela dit … ON PEUT MAL COMMENCER ET BIEN FINIR … DONC LA BALLE EST DANS SON CAMP…

    LES RECETTES DU SUCCÈS SONT BIEN CONNU DE TOUS … ET IL A INTÉRÊT À Y REVENIR …

    BANDE DE SANS INTEGRITE… MALHONNÊTES … IRRESPONSABLES … MENTEURS … AFFAMÉS DE POUVOIR … DE NÉPOTISME … ET D’ARGENT …

    Moussa Ag,… L’HOMME DE POIGNE N’A ÉTÉ JUSQUE LA … QU’UN HOMME DE POISSE …. ON ESPÈRE QU’IL SE RESSAISIRA POUR LE PAUVRE PEUPLE
    MALIEN …

    IBK … ÉCOUTES SOUVENT “KOUNADIA” DE OUMOU SANGARE COMME JE TE L’AI RECOMMANDÉ DEPUIS LE DÉPART …

  16. Avant de commencer …

    Les 2 minutes présentés par l’ORTM sur le Kankelentigui sont une vraie honte … bien que c’était probablement tout ce qu’ils pouvaient trouver de “positif” … 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Moussa Ag,… ces gens la ne voulaient probablement pas perdre leur boulot en allant au delà de 2 minutes … parceque cela aura nécessité la présentation des conneries de la bande à LADJI KABAKO … 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  17. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Bla bla bla bla bla 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Un vrai Politicard ! Capable de tenir un discours de 45 minutes juste pour nous dire bonjour. Nous faire balader jusque dans la cour de LOUIS XIV et de MACHIAVEL pour nous faire comprendre la situation actuelle du MALI…… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    MANDEMANSA, avec vous la theorie est tres eloquente mais la realite……. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  18. J’ai ecoute’ 54 minutes de l’interview!
    LE PRESIDENT NE ME RASSURE PAS!!!!

    • CAPI

      Encore une preuve que tu n’es qu’un AIGRI-EN-CHEF.
      On n’a pas besoin d’etre a la place de KARIM pour etre rassure’

Comments are closed.