Vie de la nation : ATT accusé par IBK, quelle honte !

24 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

    Décidément le ridicule ne tue plus au Mali et bon nombre de Maliens ont, semble-t-il, la mémoire courte. Se pavanant d’être trahi après qu’il soit éjecté de l’Adéma Pasj, IBK fut coopté pour diriger le Rpm. Alors, intervint la présidentielle de 2002 où battu au 1er tour par ATT et Soumi, il cria sur tous les toits d’avoir été triché. Pour la survie politique, ses alliés Me Tall et Choguel voulaient qu’Espoir 2002 soutienne Soumi. Contre toute attente et pour ses intérêts sordides et inavoués, IBK décide que leur regroupement s’aligne derrière ATT. Alors, questions : qui a mis un indépendant à la tête du Mali ? IBK peut-il se défaire d’ATT ?

Ibrahim Boubacar Keïta IBK

Chassé de Koulouba par une mutinerie, ATT finalement par humilité va démissionner pour la paix dans son pays. Depuis, certains de ses alliés directs ou indirects, dans le souci de tromper le peuple pour pouvoir advenir au pouvoir ne rate aucune occasion pour le traiter de tous les noms d’oiseau. C’est le pire cas de Ladji Bourama de Sébénicoro. Quelle ignominie !
Après dix ans d’observation, ATT s’était décidé à revenir au pouvoir par les urnes en 2002 après le coup d’Etat de 1991. Ainsi, il va s’engager avec 23 autres candidats dont IBK. Battu à plate couture, IBK crie au voleur. Et contre toute attente, celui qu’il avait traité de tous les noms d’oiseau lors de sa campagne sera son allié au second tour. Il s’agit de ATT qu’il va porter au pouvoir. Alors, si ATT a été un mal pour le Mali, à qui incombe logiquement la responsabilité si ce n’est IBK ?  Alors,  »L’humilité et la courtoisie sont des aspects de la piété » Prohète Mohamed (PSL).  Malheureusement, c’est ce qui manque à Monsieur Soubahana Wata Allah. Sinon, il aurait dû se taire pour préparer autrement sa campagne. Car, en répondant à notre confrère Boisbouvier, il pouvait épargner ATT qui a mis tout le monde au pilori pour le faire élire député et pire obligé tout le monde à porter IBK au perchoir de l’hémicycle de Bagadadji en 2002. C’est vrai qu’il a dénoncé l’accord d’Alger mais pourquoi n’est-il pas allé au bout de ses efforts. Parce qu’il faut le reconnaître, il en avait les moyens.
Alors, rien que par humilité, IBK ne doit pas accuser ATT car il ne saurait se défaire de lui. Tout simplement, s’il s’avère que l’indépendant est arrivé à la tête du Mali, si ce fut un malheur, IBK en est responsable. Pour lui avoir donné sa voix en 2002 contre le candidat du parti qui lui a tout donné. Et qui à cause de sa mégalomanie l’a finalement chassé. Ainsi, après qu’il ait participé à la gestion du pouvoir d’ATT de la tête au pied, il doit se taire et savoir raison garder. Car comme l’a dit Me Alioun Blondin Bèye : « Il faut savoir faire preuve de patience. Un homme patient voit venir les choses et au bout de la patience, il y a le miel….  Enfin, la patience est la moitié de la foi ».
Boubacar DABO

SOURCE:  du   6 nov 2012.    

24 Réactions à Vie de la nation : ATT accusé par IBK, quelle honte !

  1. kabako11

    Éjecté de l’Adéma Pasj, IBK fut coopté pour diriger le Rpm. Battu au 1er tour par ATT et Soumi, il cria d’avoir été triché. Ses alliés Me Tall et Choguel voulaient soutenir Soumi, ADEMA Pasj.

    IBK peut-il se défaire d’ATT ?

    Oui cher journaliste, IBK n’est pas comptable du bilan d’ATT.
    Je me demande si vous comprenez le sens de vos écris. Ejecté de l’Adema et soutenir l’Adema vous êtes con ou bien.

  2. Poulaar

    En lisant votre article je me suis posé la question de savoir si réellement les dirigeants maliens ont vraiment pitié. Que Ce pays a perdu tout son éclat, son but, sa dignité. Vous savez quand un responsable politique comme IBK dont on croyait qu’il était le fils digne du Mali se permet de dire des sottises à l’endroit de son ancien collaborateur à savoir ATT c’est vraiment dommage. Qu’est ce que IBK n’a pas fait dans ce pays d’abord c’est lui qui a foutu l’école malienne en son temps quand il était premier ministre en faisant redoubler tous les lycéens en décrétant l’année blanche et faisant amener les gens qui ont passé le DEF et tout à coup le système à bascule quelle erreur fatale je ne vais jamais oublier cela jusqu’à ma mort. Ensuite il a fait les 5 ans comme président de l’Assemblée au temps de qui ? c’est pas ATT alors monsieur IBK s’il vous plait souvent dans la vie il faut savoir raison gardée et dire la vérité que la faute c’est tous les responsables pas ATT seulement. J’ai honte de dire souvent que je suis Malien à cause du comportement de nos responsables.

  3. Je croyais que IbK était un grand Homme, mais hélas ! Je suis très déçu de lui. De la bouchée quelqu’un d’autre je pouvais comprendre mais de IBK, c’est vraiment honteux. Il n’est pas un homme d’Etat. Pauvre IBK!!! :twisted: :twisted: :twisted: :wink:

  4. Je croyais que IbK était un grand Homme, mais hélas ! Je suis très déçu de lui. De la bouchée quelqu’un d’autre je pouvais comprendre mais de IBK, c’est vraiment honteux. Il n’est pas un homme d’Etat. Pauvre IBK!!! :twisted: :twisted: :twisted:

  5. hamady diarra

    Ce n’est pas que le ridicule ne tue plus le malien , mais ces’ que le malien a perdu toute dignité ,le thème d’une concertation antionale au mali doit être la Dignité.
    Si moussa traoré qui a tué des femmes , des enfants et des hommes de ce pays peut se montrer en public et même diriger des prières aujoud’hui , le Grand ATT retournera ds son Pays un jour , pas lointain et en HERO car ayant réfusé de verser le sang de ses compatriotes pour se maintenir au pouvoirIl a préferé partir ds la dignité et pour le Mali que diriger des chars contre son peuple, comme un autre Géneral assoiffé de pouvoir l’avait fait avant lui.
    Pour le cas de IBK , s’il a été au perchoir de l’AN en qualité de super président et surper bourgeois de sébenikoro ,c’est grace à Son frère ATT quia découragé toutes les autres veilleités pour ce poste.
    Depuis le coup d’état du 22 mars IBK n’a plus appélé le Président ATT son frère.Avec assez de facilité il a rénié son frère pour se trouver de nouveaux frangins parmi les ennemis du peuple malien , les puschistes sans cervelle qui ont mis le Mali ds cet état de délabrement avancé que CMD veut achéver coûte que coûte.
    Kankelétigui où est parti ton kan,(ta parole donnée) quand un homme de ta trempe s’aligne derrière des criminels qui ont mis ce grand pays à genou pour rien;ATT a montré plus de dignité et a pris de la hauteur, que peu d’hommes politiques maliens auraient été capables de faire , assoiffés de pouvoir q’ils sont, avec en tête de liste IBK ATT a préferé s’effacer pour éviter un bain de sang inutile à son peuple et pour épargner des vies de ses concitoyens .C’est cela le courage et le patriotisme a toute épreuve.Merci Président ATT d’avoir donné une belle leçon d’humilité à tes adversaires , à tous tes adversaires politiques et militaires fantoches pour le Mali auquel tu as tant donné et nous nous en souviendrons toujours.

    • ATT,Revenir au MALI s’installer sans passer à la barre est une véritable aberration mon frère. Il prend rendez-vous devant une cour d’assise comme GMT avant de se rendre paisiblement à la mosquée.
      IBK n’a jamais mis toutes les responsabilités de la crise sur ATT mais sur le plan sécuritaire et notamment la chute de TESSALITE qui est très stratégique le général bavard en est le seul responsable donc sachons raison garder.
      Qu’il veuille ou non IBK est aussi comptable du bilan d’ATT. Concernant les consignes de votes données en 2002 en faveur d’ATT je suis d’accord avec le journaliste que IBK pouvait laisser le soin à ses militants de choisir leurs camps.
      Heureusement pour le MALI que SOUMAILA CISSE n’est pas arrivé au pouvoir sinon le MALI allait disparaitre sur la carte du monde pendant cette crise.

  6. Crakie

    Att à déçu les maliens sûre plan sécurité du nord mali.Mais n’oublions jamais que ce IBK est pas blanc comme neige il est aussi comptable de tous ce qui c’est passer sous le régime Att et celui de Alpha.il était président de l’assemble Nat depuis 5ans et premier sous Le régime De L’adema.critiquer Att de sa part est une vrais lachèté,de toute façon Ibk est un vrais opportunistes et un vrais manipulateur,on à assez de voir une personne comme ça jouer de la sensibilité des maliens,non monsieur Tous ce paye un jour.

  7. malindivisible

    A TT est le vrai traité que les maliens ne pardonneront jamais.

  8. tiefary

    ibk a deçu tous les vrais democrates

  9. Ben77

    « Même si le lièvre est ton ennemi, reconnais au moins que c’est un grand coureur ». Souvenez-vous un peu de 2006 où ATT par l’intermédiaire de Kafougouna, a osé signer l’accord d’Alger. Ce accord de la honte, ce accord de capitulation qui mettait la souveraineté du Mali entre parenthèses. Un accord inapplicable au risque de provoquer un soulèvement des masses.
    On a tenté de nous l’expliquer avec des mots habillés pour le vider de son vrai sens aux yeux des populations.
    Mais le gouvernement et l’assemblée nationale et tous les hommes politiques de l’époque, ont applaudi.
    Seul Ladji Bourama (IBK)a eu le courage d’exprimer publiquement sa désapprobation par rapport à cet accord qui, s’il était appliqué à la lettre, préparait l’autonomie ou l’indépendance du Nord.
    Saluons qu contraire le courage d’IBK qui a eu le courage de dire haut et fort sa conviction qui allait justement dans le sens de l’intérêt de la Nation. Il a ainsi exprimé son sentiment patriotique en faisant fi de tout calcul politique Il a accepté de se brouillé avec ATT que d’applaudir un document de capitulation.
    Que Dieu vous protège IBK!!!

    • Observer

      Mon frère Ben, on a applaudi IBK pour çà en 2006, tu veux que jusqu’àààààà aujourd’hui 2012, malgré les problèmes actuels là on n’a qu’à continuer d’applaudir??????? Ah!!!!

  10. Ben77

    Tous nos voisins (Algerie, Niger, Mauritanie) étaient fâchés et ne comprenaient pas le manque de volonté et la mollesse de ATT.
    Le général Kafougouna Koné a osé signer un document qui mettait en parenthèse la souveraineté nationale du Mali et préparait du coup la partition du pays. Avait-il le fusil à la tempe quand il signait ce document? Était-il saoul? Bien sûr que non! Il l’a signé en toute lucidité. Quand on lit ce document (il s’agit de l’accord d’Alger), on a l’impression que c’est un document de capitulation sans conditions d’un vaincu. Alors que nous étions très loin de cela. C’était un accord impossible à appliquer sans provoquer le soulèvement populaire des masses. Le gouvernement de l’époque a tenté de justifier la signature de cet accord avec des mots « habillés ». Malheureusement à l’époque, seul IBK a eu le courage de critiquer et d’exprimer sa désapprobation par rapport à cet accord. Les autres hommes politiques ont applaudi (avec ATT) sans chercher à savoir les enjeux, car pour ces politiciens chercheurs de place, tout ce que ATT fait était à applaudir.
    Alors que ATT ne faisait que caresser les rebelles dans le sens du poil. Voulait-il réellement céder le pouvoir à la fin de son dernier mandat ? car la situation au Nord était telle qu’une élection crédible y était impossible. Ou bien voulait-t-il donner une bombe à retardement à son successeur ?