Vie politique : L’URD absorbe la CODEM à Diré

0

Le parti de la quenouille, la Convergence pour le Développement du Mali (Codem) est en voie de disparition dans le cercle de Diré. Le Secrétaire général de la section CODEM de Diré, Ibrahima Boubacar Yoro Maïga, non moins chargé de la communication et de l’information du bureau national de ce parti, maire adjoint de la commune de Tienkour (cercle de Diré) vient de démissionner. Le désarroi pour la Codem est que ce membre démissionnaire ne s’en va pas seul. Il sort avec plusieurs militants et sympathisants du parti. Sur les 13 sous- sections de la localité, il quitte le parti avec 12 sous-sections, qui posent toutes leurs valises à l’URD.

Le parti de la quenouille, la Convergence pour le Développement du Mali (Codem) est en voie de disparition dans la région de Tombouctou plus précisément dans le cercle de Diré. Pour preuve, le secrétaire général de la section CODEM de Diré, Ibrahima Boubacar Yoro Maïga, non moins chargé de la communication et de l’information du bureau national de la Codem, maire adjoint de la commune de Tienkour (cercle de Diré) vient de remettre sa lettre de démission au président du parti Housseyni Amion Guindo. Cette lettre de démission qui date du 22 mai dernier est motivée par le fait que le démissionnaire est contre l’appartenance de la Codem à la «majorité présidentielle qui a prouvé toute son incompétence à résoudre les problèmes des maliens sur tous les plans».

«A Monsieur le Président Du parti CODEM, Monsieur le Président, Je suis au regret de vous annoncer ma démission du parti à compter de la date de ce courrier, pour être en cohésion avec mes idées et ne pas faire de l’indiscipline politique. En effet, lors du dernier congrès du parti, j’ai été désagréablement surpris de voir la CODEM continuer à inscrire sans raison valable ses actions dans une majorité présidentielle qui a prouvé toute son incompétence à résoudre les problèmes des Maliens sur tous les plans», c’est en substance ce qui ressort de la lettre de démission du secrétaire général de la section CODEM de Diré, Ibrahima Boubacar Yoro Maïga, non moins chargé de la communication et de l’information du bureau national de la Codem, maire adjoint de la commune de Tienkour (cercle de Diré). Le désarroi pour la Codem est qu’il ne s’en va pas seul. Il sort avec plusieurs militants et sympathisants du parti. Sur les 13 sous- sections de la localité, il quitte le parti avec 12 sous-sections. «Le parti ne respecte pas l’avis de ses militants qui est de quitter la majorité présidentielle et de se préparer pour 2018», a indiqué le démissionnaire Yoro. Son point de chute est l’Union pour la République et la démocratie (URD). Ibrahima Boubacar Yoro Maïga quitte ainsi à la Codem pour l’URD qui affûte déjà ses armes pour les futures échéances électorales.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here