Visite de François Hollande au Mali : Le message de la jeunesse malienne au président français

1

Le président de la République de France, S. E. François Hollande a effectué une visite historique au Mali le samedi 2 février 2013. Au cours de cette visite, la jeunesse malienne lui a livré un message.

Ici, le vice-président du CNJ, Alioune Guèye en entretien avec François Hollande
Ici, le vice-président du CNJ, Alioune Guèye en entretien avec François Hollande

La visite de François Hollande a été marquée par trois moments importants ; à savoir : le déplacement à Tombouctou où le président français, en compagnie du président de la République du Mali, a passé en revue les troupes française et malienne et la visite des infrastructures historiques de la Cité des 333 Saints, le déjeuner de travail offert par le Pr. Dioncounda Traoré à son hôte au palais de Koulouba et le message historique de François Hollande au monument de l’indépendance.

Au cours de sa visite, le président Hollande a rencontré beaucoup de personnalités politiques et de la société civile parmi lesquelles le vice-président du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ-Mali) et coordonnateur national du Renajem, Alioune Guèye. Il a eu l’honneur de faire partie des invités au déjeuner de travail avec le président français.

M. Guèye a profité de cette tribune  pour remercier au nom de la jeunesse malienne la France de François Hollande pour son intervention militaire qui a permis de sauver le Mali de l’emprise des terroristes et des fous de Dieu.

Insistant sur la continuation de la mission salutaire de la France au Mali jusqu’à la libération totale de tout le territoire national, le vice-président du CNJ-Mali a partagé la vision du Malien lambda sur la question de la négociation. Pas de négociation avant la libération totale du Nord, a insisté M. Guèye tout en réaffirmant la disponibilité du Mali à s’asseoir avec  toutes les communautés maliennes dans le cadre d’un dialogue inter-malien.

Le vice-président du CNJ-Mali a exprimé la disponibilité de la jeunesse malienne pour le renforcement de l’unité, de la réconciliation nationale et du vivre ensemble entre toutes les communautés maliennes. En réponse, le président de la République française a salué le courage et l’engagement digne de la jeunesse malienne qui a résisté, refusé la division du Mali  et l’application de la charia dans le pays.

Il a encouragé les jeunes du Mali à défendre la démocratie et la République, seule voie pour le progrès et le développement des nations qui veulent avancer. François Hollande dira que l’intervention de la France au Mali est un devoir historique et de génération de la part d’un pays ami, la France, qui a répondu à l’appel de détresse d’une nation en péril, le Mali, sur la demande de son président.

Le président François Hollande a aussi assuré de la disponibilité de la France à accompagner les jeunes du Mali pour la reconstruction du Nord du Mali et pour le développement de tout le pays.

A. Diakité

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.