Visite de l’AMP-UEMOA au Mali : La délégation a été reçue hier par le Président Dioncounda et le Capitaine Sanogo

5

Arrivée dimanche, 23 septembre 2012 à Bamako, la délégation de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (AMP-UEMOA) a successivement été reçue hier lundi en audience par le Président de la République, Pr. Dioncounda Traoré ; le Directeur de Cabinet de la Primature, Pr. Oumar Kanouté ; le Haut Conseil Islamique et le Capitaine Amadou Haya Sanogo. Cette délégation est conduite par le Pr. Albert Tevoedjiré, président de l’AMP-UEMOA et Médiateur de la République du Bénin.

 

 

Visite du Pr. Albert Tevoedjiré

La Série d’audiences qui se  poursuit ce mardi avec le président de l’Assemblée Nationale ; les anciens Chefs d’Etats, Moussa Traoré et Alpha Oumar Konaré et les diplomates accrédités au Mali, s’inscrit dans une démarche visant à apporter une contribution spécifique ainsi que le soutien des Médiateurs de l’ensemble des pays membres de l’Uemoa, au Mali.

Cette journée marathon a commencé à 10 heures à la Primature où la délégation conduite par le Pr. Tevoedjiré a été reçue par le Directeur de Cabinet du Premier Ministre, le Pr. Oumar Kanouté.

Avec le Président de la République, l’audience a duré 40 minutes.  Le Pr. Dioncounda qui s’est dit très touché par la démarche entreprise par les Médiateurs, a expliqué que leur rôle est prépondérant afin de réunir toutes les parties prenantes autour de la table de Dialogue.

«Nous allons rencontrer tous les acteurs que nous pouvons rencontrer. Nous sommes venus pour suggérer d’abord une écoute plus large et attentive de ce que le Mali veut. Le Mali est un grand pays qui est agressé dans ses valeurs. Nous souhaitons, nous, faire en sorte que les solidarités s’élargissent et s’organisent et que les valeurs islamiques soient largement partagées par le monde entier» a expliqué, le Pr. Albert Tevoedjiré, après un tête-tête avec le Président de la République, Pr. Dioncounda Traoré.

« Le Mali fait partie de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) ainsi que de la Francophonie et de beaucoup d’autres organisations que nous pouvons mobiliser pour que l’écoute de la population malienne qui souffre soit largement perçue», a poursuivit, Albert Tevoedjiré.

Dans l’après-midi d’hier lundi, la délégation composée du Médiateur du Sénégal, du Pr. Sérigne Diop ; de l’adjoint au Médiateur du Burkina Faso, M. Yameongo et de la Secrétaire permanente de l’AMP-UEMOA, Andréa Yameongo, a été successivement reçue par le bureau du Haut Conseil Islamique sous l’égide de son président Mahmoud Dicko et du Président du Comité Militaire de Suivi de la Réforme des Forces Armées et de Sécurités, le Capitaine Amadou Haya Sanogo.

M. DIALLO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. consultez plutôt le conseil de sécurité pour nous.En ce que je sache les assassins du Nord au Mali se sont déjà prononcés: la charia OU rien.Alors qu’est ce que vous allez négociez? La négociation c’est àprès le FROTTEMENT……

  2. Mais en quoi Sanogo a-t-il à recevoir des officiels? Et à quel titre des officiels s’adressent-ils à lui??????

  3. QU’EST CE QUE GMT ET AOK ONT A AVOIR DEDANS … FAUT DONC ALLER CONSULTER ATT AUSSI…
    NE NOUS FAITES PAS RECULER AVEC VOS BÊTISES…

    Moussa Ag, QUI DÉTESTE LES DÉMARCHES INUTILES…AVEC CEUX QUI NE DOIVENT ÊTRE NULLEMENT IMPLIQUÉS …

Comments are closed.