Photos – Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)

3
Visite d'état en France : L'arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d'état en France : L'arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d'état en France : L'arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d'état en France : L'arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d'état en France : L'arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)

 

 

 

 

 

 

Visite d'état en France : L'arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)
Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)

Le Président IBK accueilli à l’Elysée par son homologue français François HOLLANDE

Le Président IBK accueilli à l'Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l’Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l'Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l’Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l'Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l’Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l'Elysée par son homologue français François HOLLANDE
Le Président IBK accueilli à l’Elysée par son homologue français François HOLLANDE
PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. IBK a cherché le pouvoir pour vivre ces moments là.
    Il n’a ni projets,ni ambitions pour son pays.Il a voulu le pouvoir pour ses fastes.Il n’a jamais été un homme politique engagé comme les Alpha OUMAR KONARE,les MOHAMED LAMINE TRAORÉ,les MOUNTAGA TALL,les TIEBLE DRAME…
    En fait IBK a préféré passer sa vie en occident à faire la belle vie.
    LE MALI n’a jamais été sa priorité.
    PRÉSIDENT, il nous le démontre.
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  2. Visite d’état en France : L’arrivée du Président IBK (Paris, le 20 octobre 2015)

    Un proverbe du terroir dit que l’ ”on peut retirer sa main de celle d’un lépreux sans violence”.

    Il reste toujours incompréhensible que dans la crise malienne la France, comme tant d’autres pouvoirs occidentaux ou du golf arabique, réajuste toujours les démons du mal pour destabiliser des regimes en place ou tentent permanemment de les tenir en respect, les ôtant ainsi sous pression toutes substance de souverainisme, de nationalisme, en un mot de devéloppement indépendant: IS, Al-Nosra, Gicl, Mnla…

    – Si au Mali le Mnla revient comme acteur majeur dans la résolution de la crise, c’est grâce / à cause (selon) à la bénédiction de Serval, un secret de polichinelle!
    -Si Kidal reste rebelle, c’est aussi grâce / à cause à la bénédiction de Barkhane!
    – Si le GATIA est chaque fois obligé de se retirer des zones conquises de Ménaka, Anéfis, c’est aussi grâce / à cause des pressions de la politique francaise via minusma sur place.
    – Si les autorités de Bamako furent obligées de s’asseoir sur la même table de négociation avec ceux-là même qui avaient attaqué Konna, c’est parce que la France avait besoin d’avoir une raison d’exister au Mali et justifier ensuite de sa présence par des accords dits de défense! Bases de Tessalit, d’Aguel-Hoc, Gao…

    Loin de tout acharnement contre la France, la crue réalité de cette ingérence est qu’aujourd’hui, c’est elle qui dicte et décise de tout au nord du Mali. Comment expliquer donc que quelqu’un vous extorque une lopin de terre dans votre basse-cour et vous invite à un festin pour couronner l’extorque? Le président de la République, en se déplacant avec toute la République à Paris veut signifier / montrer / prouver quoi à son peuple? Fait-il vraiment parti de ce peuple? A-t-il l’intention de réhausser le Mali dans le concert des nations, comme on veut le faire croire aux Maliens? Devélopper ce pays par des alternatives économiques dans sa partie nord, comme l’Elysée laisse entendre par un don financier, par des contracts? Par des projets de devéloppement à long termes tel l’elévage, céréales avec les pays voisins, Niger, Algérie? Il est le seul a en savoir les raisons.

    Le geste, les images rappellent de toute facon une propre recommandation et candidature de ces chefs africains qui croient toujours que la solution aux préoccupations des peuples africains se trouve toujours dans l’anti-chambre de l’ancien et le néocolon. On pourra y croire dans une coopération équitable si et seulement si! Y contribue à cette coopération le déplacement de tout un cabinet, alors tant mieux!
    Pour cela qu’intelligence et imagination élévées font donc ensemble un merveilleux acteur en élévant l’acteur au rang de génie entièrement affranchi qui doit toujours avoir pour son peuple un challenge en cours.
    Ainsi soit-il!

  3. Du Bongo reloaded!

    Adieu Blaise Compaoré et Ouaga!

    Que vive et revive la Francafrique intello délocalisé à Bamako!

Comments are closed.