Visite du premier ministre français Manuel Valls : Trois Bamakois se prononcent

3
Visite du premier ministre français Manuel Valls : Trois Bamakois se prononcent
Le Président IBK a reçu le Premier ministre français Manuel Valls hier soir au Palais de Koulouba

Sur la visite de 48 h du Premier ministre français au Mali, les avis sont contradictoires sur les relations entre le Mali et la France et la présence de la France dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Mali.

 

Oumar SidibĂ© (juriste) : “Si les intĂ©rĂȘts de la France marchent et les relations marchent”

“La visite de Manuel Valls se passe dans le cadre de la solidaritĂ©. Avec les attentats qui ont frappĂ© le pays, il vient exprimer sa solidaritĂ© Ă  notre pays et compatir Ă  la douleur des Maliens. A part ça, c’est pour montrer la domination de la France, pour nous les Maliens la France a arrĂȘtĂ© l’invasion des djihadistes dans notre pays, qui n’est rien d’autre que la consĂ©quence de l’intervention française en Libye. Quand les intĂ©rĂȘts de la France marchent, les relations marchent avec toutes ses anciennes colonies”.

 

Alassane MaĂŻga (Ă©tudiant Ă  la FacultĂ© de droit public) : “la France nous a pas oubliĂ©s” 

“La venue de Manuel Valls c’est pour renforcer la sĂ©curitĂ©, l’intĂ©gritĂ© territoriale du Mali, pour que le Mali retrouve  toute son intĂ©gritĂ©, il faut surtout mettre l’accent sur la coopĂ©ration entre le Mali et la France dans le domaine de la sĂ©curitĂ© et les questions de dĂ©fense. Les Français sont conscients que le terrorisme menace tout le monde, donc ils doivent aider le Mali sur ce point. Il ne faut pas oublier en 2012 la France Ă  beaucoup contribuer Ă  aider”.

 

Bourama Diarra (soudeur) : “je ne sais pas ce qu’il vient faire”

“Je pense que nous sommes en crise jusqu’à prĂ©sent, l’insĂ©curitĂ© se trouve partout, aujourd’hui la menace terroriste pĂšse sur tout le pays, du Sud au nord. Il faut que la paix revienne chez nous au Mali, et la France doit s’investir pour rĂ©gler la question de Kidal dĂ©finitivement. Sinon je ne sais pas ce qu’il vient faire dans notre pays”.

Propos recueillis par Yehia M. Baby Stagiaire

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. lo que tiene hace es antes de todo eso cuando ellos no puede termina este conflicto en Mali,nosotros puede termina este cosa.a hay dos cosa yo tiene preguntar cuando ellos yo esta da acuerdo con Mali puede ir y donde a venido sino nuestro tierra no van compartir dos paĂ­s nuca jamas para que sepa ellos tiene acuerdo con PAZ si o si

  2. Donc le Pseudo-gouvernement D’IBK ne doivent pas assumer son devoir de sĂ©curiser le Mali ? Et il n’est responsable de rien?
    En conclusion le responsable de la situation actuelle du Mali c’est simplement la France !
    DorĂ©navant l’euro sera la monnaie nationale du Mali, IBK le prĂ©fet de la rĂ©gion du Mali, la population du Mali seront des citoyens français Ă  part entiĂšre ?
    La France fera le travail Ă  la place du peuple malien…etc les journalistes maliens rester Ă  jamais les marchands des rĂȘves les plus suicidaires que le monde n’a jamais connu.
    Un gouvernement le plus irrĂ©prochable, dĂ©magogue et populisme que la terre n’ai jamais vu et connu.
    Vive le populisme des Maliens et vive IBK l’alcoolique prĂ©sident du Mali agonisant. . m

  3. +* SYRIE: LA FRANCE, L’ ARABIE SAOUDITE, LA TURQUIE
    AVEC LEURS ARMES DE GUERRE NOMMÉES AL-NORA / DAECH NE DÉSARMENT PAS
 !!! *+

    Si la dĂ©claration finale de Munich reprĂ©sente une avancĂ©e sans prĂ©cĂ©dent depuis trois ans, elle n’a pas manquĂ© de soulever des critiques de la part de ceux qui l’ont adoptĂ©e Ă  contre-cƓur.

    Ainsi, l’Arabie saoudite par la voix de son ministre des Affaires Ă©trangĂšres Adel al-Joubeir, a rĂ©pĂ©tĂ©, lors de la ConfĂ©rence annuelle sur le sĂ©curitĂ© qui suivait, qu’il n’y aurait pas de paix en Syrie tant que le prĂ©sident Bachar el-Assad resterait au pouvoir.

    Tandis que la France, par les voix de son ministre de la DĂ©fense Jean-Yves Le Drian et de son Premier ministre Manuel Valls, ont rĂ©pĂ©tĂ© dans la mĂȘme enceinte leurs accusations contre la RĂ©publique arabe syrienne et la Russie : usage de bombes-barils, organisation de la famine, bombardements de civils.
    En outre, ils (Valls et Le Drian) ont renvoyĂ© dos-Ă -dos le prĂ©sident Assad et Erdogan, considĂ©rant qu’ils Ă©taient l’un et l’autre criminels et que de facto seuls les groupes islamistes armĂ©s sus-nommĂ©s Ă©taient lĂ©gitimes Ă  exercer le pouvoir.!! QUELLE LOGIQUE !

    La Turquie, qui était accusée de mener une « politique paranoïaque » dans les documents préparatoires de la Conférence, fut trop occupée à se défendre pour pouvoir commenter la déclaration finale du GISS. Elle fit donc tonner son artillerie et bombarda les positions des Kurdes au Nord du pays.

    ENCORE:
    Manuel Valls pourra-t-il Ă©teindre le feu malien ?.. ???? BLA BLA BLA
. !!!

    VALLS S’ EST DÉTERMINÉ Á COTÉ DU TERRORISME INTERNATIONAL, LE MONDE ENTIER EN A LA PREUVE
 !!!

    Soumaila T. Diarra, OÚ SE TROUVE VOTRE CONSCIENCE ???
    DANS LA POCHE, LE PORTE-MONNAIE ???????

Comments are closed.