Visite du président IBK dans la région de Sikasso : Koumantou et Bougouni sur les pas du développement

1
Visite du président de la République IBK en 3ème Région : SOUS LE SIGNE DU DEVELOPPEMENT
Visite du président de la République IBK en 3ème Région : SOUS LE SIGNE DU DEVELOPPEMENT

 

Accueilli par une foule des grands jours malgré un soleil de plomb, c’est à 10 heures, que le Chef de l’Etat a procédé à l’inauguration de la nouvelle centrale thermique de Bougouni. Après la visite des nouvelles installations, le président IBK a dit toute sa satisfaction par rapport à la présence d’une telle manne énergétique dans la localité. « Le développement passe aussi par l’accès à l’électricité » a-t-il déclaré avant d’ajouter que la mise en marche de cette nouvelle centrale diminuera considérablement les coupures intempestives dont souffrent les populations locales.

Après l’étape de Bougouni, le président IBK s’est rendu à Koumantou pour l’inauguration d’un air de repos spécialement dédié aux conducteurs routiers, le premier en République du Mali. Elément intéressant à noter, il s’agit d’un espace qui fonctionne en grande partie grâce à l’énergie solaire. Fruit d’une coopération entre l’Etat malien et la Banque Mondiale sur recommandation de la CEDEAO, l’air de repos de Koumantou est composé d’un réfectoire, d’un dortoir, un bar, une alimentation de boissons, une cuisine, un magasin et des douches. M. Modibo Keita, Directeur Générale de l’Agence d’exécution des travaux d’entretien routier, AGEROUTE, a insisté sur la nécessité de l’existence d’un tel air par le fait qu’il diminue sensiblement le nombre d’accidents sur les routes à longue distance. Car en réalité, a-t-il ajouté, le conducteur doit se reposer tous les 200 à 250 km soit environ tous les quatre heures.

Cette première réalisation sera suivie de plusieurs autres afin de sécuriser les voies de longue distance ainsi que tous ses usagers. Quant au choix porté sur Koumantou, M. Keita expliquera qu’il est le reflet du désir des conducteurs routiers eux-mêmes car étant une route hautement stratégique. Enfin, M. le Directeur Général a déclaré que le projet se veut être le plus pédagogique possible. Quant à son coût d’accès, « il est insignifiant par rapport au service qu’il accorde aux conducteurs », a-t-il dit. Il croit fermement que peu à peu, se reposer dans un air de repos rentrera dans les mœurs des conducteurs maliens.

Envoyé spécial à Sikasso

Ahmed M. Thiam

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.