Visite officielle du Président de la République en Arabie Saoudite : Le Président KEÏTA s’est entretenu avec le Secrétaire général de l’OCI

4
Visite officielle du Président de la République en Arabie Saoudite : Le Président KEÏTA s'est entretenu avec le Secrétaire général de l'OCI

Le Président de la République, S.E.M Ibrahim Boubacar KEÏTA a reçu en audience, ce matin à Djeddah, le Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération Internationale (OCI), Son Excellence Dr Yousef A. Al-OTHAIMEEN, à la tête d’une forte délégation.

Les échanges ont porté sur le processus de paix au Mali et la lutte contre le terrorisme. Ont assisté à l’audience les membres du Gouvernement du Mali ; le Cabinet du Président de la République ; le président du Haut Conseil Islamique du Mali, M. mahamoud DICKO, Abdramane Ben ESSAYOUTI, Imam de la grande Mosquée de Tombouctou et le Médiateur de la République, Pr Baba Hakhib HAÏDARA.

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous Rafik il y a pas que IBK,mais c’est tout son entourage en passant Mamoudou Dicko et même le nommé Haidara; a qui les pauvres gens collecte beaucoup d’argent pour agrandir son empirisme fanatique. L’islam c’est d’abord la foie en Dieu et non à une personne. Un bon musulman ne doit se donner à une vie mondaine comme se fut le cas de Haidara avec des belles voitures et même jet privé. Un bon croyant est celui qui partage et non qui se met dans des conditions démesurées.

  2. L ignorance religieuse est comme une maladie incurable qui te tue a petit feu.Tel est le cas de la pratique religieuse ( islam ) au Mali.Le premier ignorant religieux est Ibk qui pense que l islam a une langue raison pour laquelle il ne salue plus a sa langue maternelle , dommage ces ignorants religieux ne savent pas qu une religion n a pas de langue et ils sont tellement cons qu ils ignorent ausi qu il y a des arabes qui ne sont pas musulmans mais qui se saluent en disant le salamalek.Pauvre pays avec a sa tête un con entouré d abrutis comme membres du gouvernement et des chefs religieux comme Dicko qui merite la pendaison publique

  3. L’islamisation du Mali en Marche. Apres l’esclavage physique, voici celle mentale et culturelle: On ne peut meme plus dire : aw ni sogoma, ou aw ni wula, c’est du salamaley kum qu’on nous sert comme si Dieu n’avait pas cree aussi notre langue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here