Vote du budget d’état 2012 par l’assemblée nationale : Les pouvoirs exécutif et législatif s’offrent plus de 53 milliards F CFA

0
1

Les budgets des institutions occupent une place importante dans le budget 2012, voté le mercredi 14 décembre à l’unanimité des 134 députés votants à l’Hémicycle. La présidence de la République, l’Assemblée nationale et la primature se taillent la part du lion avec respectivement 37 556 036 000 F CFA, 10 499 870 000 F CFA et 5 936 191 000 F CFA. Soit plus 53 milliards de nos francs pour les deux premiers pouvoirs: l’exécutif et le législatif.

Avec un budget annuel de près 12 milliards de nos francs en 2010, la présidence de la République, la première institution est passée cette année 2011 à 25 989 491 000 F CFA avant d’atteindre pour l’année prochaine 37 556 036 000 F CFA. Avec ce montant, la présidence de la République est en tête des dotations budgétaires.

    Cette augmentation, comparativement à 2011, se justifie par la prise en charge de certaines dépenses liées au Programme spécial pour la paix, la sécurité et le développement du Nord (PSPSDN), à la réorganisation de la présidence, à la mise en oeuvre du Programme Millenium Challenge et aux travaux de construction et d’équipement de la Cellule d’appui aux structures de contrôle de l’administration (CASCA).

Toujours au sein du pouvoir exécutif, la primature compléte, pour 2012, cette consistante dotation de la présidence avec 5 936 191 000FCFA. Le budget de la primature est de 5 858 890 000 FCFA en cette année 2011  et de 6 195 391 000 f CFA en 2010.

Ainsi, comme on le constate, le budget de la Primature pour l’exercice 2012 a connu une légère augmentation par rapport à 2011, qui est essentiellement due à la prise en charge des dépenses relatives à la modernisation du Journal Officiel et des dépenses en investissement.

Le document voté par l’Assemblée nationale rappelle les missions de la Primature: déterminer et conduire la politique de la Nation, diriger et coordonner l’action gouvernementale, contribuer à l’amélioration de la gestion des ressources humaines, matérielles et financières de l’Etat, élaborer et mettre en oeuvre la politique de développement intégré de la zone Office du Niger.

L’Assemblée nationale a un budget 2012 de 10 499 870 000 F CFA contre 9 797 870 000 en 2011 et 9 489 837 000 en 2010.

Il faut signaler que les autres institutions telles que la Cour suprême, la Cour constitutionnelle, le Conseil économique, social et culturel sont dotées respectivement de 2 483 388 000F CFA, 1 047 562 0000 F CFA et 855 164 000 F CFA.

Bruno D SEGBEDJI

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.