Week-end politique : Modibo Sidibé, Hamed Sow, Dioncounda et Madani Tall sur la brèche

0
1

Le week-end sera marqué par d’intenses activités politiques. Celles-ci iront de l’investiture de deux proches du président ATT, Hamed Sow et Madani Tall à l’appel à candidature de son ex-Premier ministre, Modibo Sidibé, à la conférence régionale de l’Adema/ PASJ à Bougouni.

 

Modibo SIDIBE (ancien Premier Ministre)

Un test  grandeur nature pour  l’ex-PM, Modibo Sidibé
En prélude à l’élection présidentielle d’avril prochain au Mali, 10 partis politiques ont décidé de soutenir la candidature de l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, et ils l’ont fait savoir mardi à la faveur d’une conférence de presse. Ces 10 partis sont réunis au sein d’un regroupement dénommé Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité (ADPS).
Le porte-parole cette alliance, Me Mamadou Gakou qui est également le président de la COPP (Convention parti du peuple) a déclaré que « autour du prochain président de la République, les partis déjà regroupés au sein de notre alliance et ceux dont l’arrivée est annoncée seront à l’unisson, pour être porteurs d’une politique qui se donne le droit à la créativité et à l’imagination fécondes ».
Les membres de cette alliance ont fait savoir qu’ils lanceront un appel officiel le 10 mars prochain au stade Modibo Kéita. Selon des sources proches du QG (quartier général) de campagne de l’ancien PM Modibo Sidibé, celui-ci sera investi le 25 mars 2012 au stade du 26 Mars à travers une convention nationale.
Les mêmes sources indiquent que ce stade de 50 000 places fera son plein. Si cela se réalise, c’est sera une première dans la mobilisation politique au Mali.

Hamed Sow investi ce dimanche
L’ex-ministre de l’Energie, des Mines et de l’Eau et conseiller spécial du président ATT, Hamed Sow se lancera ce week-end dans la conquête de la magistrature suprême. Pour cela, il sera investi ce dimanche, au CICB, par l’Association des amis et sympathisants de Hamed Sow (ASAS), pour la présidentielle du 29 avril.
Les têtes de fil de ce mouvement, dont nombreux sont issus du PDES et du Mouvement citoyen, se concertaient depuis plusieurs semaines pour peaufiner une stratégie de conquête au profit de leur champion. Hamed Sow semble à présent confiant en ses forces, car, dans une interview qu’il nous avait accordée tout juste après le lancement de l’ASAS, l’homme disait qu’il allait attendre de voir les capacités de mobilisation de ses lieutenants avant de se décider par rapport à cette présidentielle.
Autrement dit, sa candidature était conditionnée aux résultats que l’ASAS allait réaliser sur le terrain. Cette investiture indique donc que les chevaux de Hamed Sow sont prêts pour la course. Dans tous les cas, le président d’honneur du PDES avait déjà prophétisé : « Si nous sommes candidat, c’est pour être dans le tiercé gagnant ».

Madani Tall sera investi dans une mosquée
Le président du parti Avenir et développement du Mali (ADM), Madani Amadou Tall sera investi le dimanche 11 mars 2012. Cette investiture qui ne sera pas comme les autres, se fera à la Grande mosquée de Bamako à 16 h. Une manière pour le descendant d’El hadj Omar Tall de se faire bénir par les ulémas et faire des bénédictions pour un Mali apaisé en vue des élections libres, transparentes et crédibles.
« Nous aurions dû le faire comme les autres en remplissant un stade, mais nous avons décidé de procéder ainsi vu la situation que le pays traverse présentement. La situation exige qu’on fasse plus de bénédictions pour le pays, au lieu du tintamarre », nous a expliqué un militant de l’ADM.

Dioncounda Traoré à Bougouni
Le président de l’Adéma/PASJ, Pr. Dioncounda Traoré, sera ce dimanche à Bougouni pour la conférence régionale des sections de Sikasso. L’évènement s’annonce grandiose du côté du Banimonotié, qui a promis de faire une mobilisation de grand jour. Dioncounda sera accompagné d’une forte délégation de sa direction de campagne et des personnalités du parti.
Les membres de l’ARP (Alliance pour le renouveau politique) seront aussi de la partie. Ça sera une occasion pour le 3e vice-président du parti, également ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, Tiémoko Sangaré, un fils du terroir, de répondre aux nombreuses accusations portées contre lui.
Il n’y a pas longtemps, la présidente du Mouvement des femmes Adéma, Mme Konté Fatoumata Doumbia, interpellait les différents ministres du parti pour une clarification de leur position par rapport à cette présidentielle. On avait accusé le ministre Tiémoko Sangaré d’avoir tenu une assise locale du parti où il avait appelé les militants à se mobiliser pour barrer la route de Koulouba aux indépendants, sans dire au profit de qui. Tout comme Soumeylou, la phrase n’avait pas manqué de soulever des réactions négatives dans la Ruche.
Rassemblés par Abdoulaye Diakité

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.