Le 22 Septembre assigné en justice

3

Notre confrère du 22 Septembre, Chahana Takiou a été assigné en justice par le Syndicat autonome de la magistrature, qui réclame la somme de 30 millions de FCFA de préjudices.

Le jugement est prévu pour le 20 avril 2016 au Tribunal de première instance de la Commune I.

Les magistrats accusent le journaliste de diffamation dans son article du 14 mars 2016 quand il a titré : « Front social : Quand les magistrats veulent faire tomber IBK » dans lequel Chahana Takiou estime que « les doléances des magistrats sont maximalistes…. »

Au Républicain, nous estimons que cette plainte, ainsi que les prétentions de la corporation qui s’est estimée lésée, sont disproportionnées par rapport à une situation qui pouvait trouver sa solution dans un droit de réponse et une médiation. Ce moment est mal choisi pour une action de ce genre. Les associations de presse et la maison de la presse sont interpellées pour trouver une solution à l’amiable.

La RĂ©daction

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. On aura la paix. Quel dialogue demande t il? Il fo qu' il sache qu' il y a une déontologie journalistique. Aucun professionalisme. Amateur. Tu m apprendras a tes dépens.

  2. C’est bien fait pour lui, cet incompĂ©tent de faux journaliste pense qu’il connait tout. Je n’ai jamais vu un journaliste aussi nul que ce type. Qu’il le foute en prison. En attendant on aura la paix. Malheur Ă  ce type.

  3. C'est deux là n'aiment pas entendre l'opinion des autres sur eux, mais donnent toujours leurs opinions sur les autres "légitimement". Espérons que ça finira par le dialogue !

Comments are closed.