Caravane « A la Découverte des ADR » : Une dizaine de journalistes montent au créneau

0

Dans le cadre de sa stratégie de communication, ‘’Mali SNGP’’ vient de lancer une caravane de presse dans le District de Bamako et dans les régions intitulée ‘’A la Découverte des ADR’’. L’objectif était de donner une large visibilité à l’impact et aux actions des ADR (Agence de Développement Régional) dans le développement des communautés. La cérémonie de lancement de cette caravane a eu lieu le jeudi passé au Gouvernorat du District en présence du Directeur général ADR-Bamako, Mahamadou Wadidjé ; le Chargé d’affaires par intérim de l’Ambassade des Etats Unis au Mali,Nathan Holt ; du ministre de la Décentralisation et de la fiscalité locale, Alhassane Ag Mohamed Moussa ainsi qu’une dizaine de journalistes.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance locale, financé à hauteur de onze (11) milliards de francs CFA par le Gouvernement et le peuple américain à travers l’USAID. Ainsi, il s’inscrit dans le cadre des Accords Bilatéraux entre le Gouvernement malien et le Gouvernement américain, le Programme d’Appui à la Gouvernance Locale (intitulé en anglais Mali Sub-National Governance Program – Mali-SNGP). Ce Programme a pour but la promotion des changements ciblés dans les systèmes de gestion des finances publiques aux niveaux national et régional.

Dans son allocution, le Directeur général ADR-Bamako, Mahamadou Wadidjé, a souligné que ce programme est axé sur trois composantes majeures et quatre volets transversaux. « Il s’agit, a-t-il énuméré,du renforcement des systèmes de gestion des finances publiques aux niveaux national et local ; de l’amélioration de la coordination et de la communication entre les différents départements du Gouvernement et les organisations de la société civile ; du renforcement du CGSP pour conduire des audits de performance qui répondent aux normes internationales ; et la surveillance des dépenses et des prestations des services aux niveaux national et régional. » Quant aux quatre volets, le DG Wadidjé a déclaré qu’il s’agit de : l’intégration du genre, la communication, la formation et  le suivi évaluation.

Prenant la parole, le Chargé d’affaires par intérim de l’Ambassade des Etats Unis au Mali, Nathan Holt, a salué l’initiative de création des ADR par le gouvernement malien pour consolider et parachever le processus de décentralisation à travers la régionalisation. « Le Gouvernement et le peuple américain demeurent engagés à aider les Maliens à se forger un avenir démocratique, résiliant et prospère dans le cadre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale », a-t-il rassuré.

Pour ce qui lui concerne, le ministre de la Décentralisation et de la fiscalité locale, Alhassane Ag Mohamed Moussa, a remercié le Gouvernement américain pour ce soutien en faveur du Mali. A ses dires, après la crise 2012 notre pays s’est engagé a restaurer sans délai la sécurité, de promouvoir durablement la paix et la stabilité et de traduire dans la réalité les règles de bonne gouvernance, de transparence dans la gestion des affaires publiques, de respect des droits de l’homme, de la justice et de lutte contre l’impunité. Et d’ajouter que les dispositions de l’Accord prévoient le renforcement de la capacité de maîtrise d’ouvrage des régions et de permettre un suivi approprié de la mise en œuvre des engagements pris par le Gouvernement en faveur des collectivités dans le cadre de la décentralisation et de la régionalisation. D’où la mise en place au niveau de chaque région d’une Agence de Développement Régional (ADR), a-t-il précisé.

Seydou Karamoko KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here