Cité de la presse : L’ASSEP tient parole : Les premiers coups de pioche ont été donnes hier

1
Birama Fall, président Assep
Birama Fall, président Assep

Lors  de notre avant dernière parution, nous avions évoqué la remise de 30 millions de F CFA à l’Association des Editeurs de la Presse Privée du Mali (ASSEP) par le premier ministre Moussa Mara dans le cadre de l’assainissement de la cité de la presse à Banakanbougou.

 

Et donc, l’ASSEP vient de tenir parole en engageant une entreprise de la place pour vider le site des tas d’ordures qui empêchaient aux directeurs de publication de mettre en valeur leurs parcelles respectifs.

 

Le premier coup de pelle a été donné ce matin sur le site en présence de plusieurs directeurs de publications venus soutenir l’œuvre tellement grandiose de l’association mère de la presse privée au Mali.

 

Des correspondances ont été adressées au premier ministre, au ministre de l’économie numérique et de l’Information et au Directeur Général de l’ORTM pour les inviter à venir participer au premier enlèvement des ordures.

 

L’entreprise en question n’a pas lésiné sur les moyens techniques pour émerveiller les journalistes en place qui ont tout un chacun remercié le bureau de l’ASSEP pour ses bonnes causes.

 

Le responsable de l’entreprise a donné son assurance que les ordures seront ramassées afin que les hommes de Médias puissent enfin se doter des logements décents.

 

 

 

Un appel est lancé à toutes les bonnes volontés à commencer par le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, le Président de l’Assemblée Nationale et toutes les personnalités et les partenaires à appuyer l’Association des Editeurs de la Presse Privée à réussir ce projet.

 

Yattara Ibrahim

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.