Comité de défense de la République –CDR : MC Mamadou DIARRA, le prophète de Ras Bath à Fana

0

Dans la capitale de la commune du Guegnéka, MC (prononcer Emsi) enflamme les populations. On ne parle que de lui.

MC est un jeune animateur sur la radio Guegnéka de Fana  (120 km nord –est de Bamako). Il est sans contexte l’animateur radio qui crève l’écran et écrase les autres sujets de causeries dans les grins. Jeunes, vieux, illettrés ou instruits, tout le monde guète les émissions de MC comme on le fait ici pour les  sorties de ras Bath. La liaison n’est pas une coïncidence ; MC est le prophète du rasta en pays Guegnéka et il est en passe de révolutionner le métier de « parleur  à  la radio ».

En effet, et comme partout au Mali, les animateurs et les journalistes commencent toujours par saluer et remercier les différentes autorités et le riche donateur qui pimentent leur sauce et engraissent leurs comptes en banque.

MC lui ne salue pas le CB (chef de brigade de la gendarmerie) il ne salue pas le sous-préfet, il ne salue pas le chef de village et il n’a pas une liste de personnalités donatrices à saluer.  Il attaque son sujet du jour et vogue la galère.

Lors du séjour du le Matin à Fana avant la fête, MC traitait des malversations foncières du maire dans la commune du Guegnéka  (d’où son absence sur la liste des personnalités à saluer ; il bénéficiera d’un traitement spécial). Donc, MC ne salue pas le maire (parti MODEC) de Fana. Au contraire, décortique les différentes manipulations, malversations et manquement à la règle qu’il reproche a l’édile.

Et ce, avec des preuves à l’appui et cas illustratifs que tous connaissait mais n’ose ébruiter à haute voix.

Plus grave encore –c’est une façon de parler. MC est en train de totalement bouleverser la vision et la perception que les populations analphabète que autres avaient du pouvoir est des demi-Dieux qui exerçait ce pouvoir il leur explique que « ce ne sont pas vos maîtres mais vos serviteurs que vous payez ». et MC prouve que le mairen le  chef de la gendarmerie, le sous-préfet, le directeur EDM et les autres fonctionnaires de l’Etat ne sont que «vos boy »  et ça marche, car il le dit et il va dormir chez lui sans être égratigner par une brindille : « donc, ce qu’il dit est vrai »  opine le bamanan.

Donc le jeune Diarra devenu Messie et vedette en quelques semaines a déjà réussi une révolution mentale et il donne de l’appétit à ses auditeurs et aux populations pour en savoir, en apprendre, en comprendre davantage. C’est fou ce qu’un  petit jeune seul peut faire ! Les gens ont beaucoup duré dans les malversations foncières et ses ficelles côté mairie. Maintenant ils ont soif que le sujet soit traité côté chefferie traditionnelle.

L’entourage du chef de village de toute la ville de Fana le central est loin d’être serein.

En fait, les populations attendent que MC aborde le sujet des personnalités de bute le cercle de Doïla, et là, ça promet !

Dientiguiba DANTE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here