Concours «talents de presse», 2eme édition : Notre journaliste Habibatou Coulibaly primée

0

Le jeudi 4 juillet 2013, à la Maison de la presse, s’est déroulée la proclamation des résultats et la remise des prix de la 2ème édition du concours « Talents de presse ». Présidée par Alassane Souleymane Maïga, conseiller technique du ministre de la Communication, la cérémonie a été honorée par Bertrand Soret, chargé d’Affaires de l’Union Européenne au Mali, Ibrahim Soufountéra, président du Club des amis de l’UE ; Makan Koné, président de la maison de la presse, Daouda Mariko de l’Urtel ; Kassim Traoré, secrétaire général de l’OJRM et le doyen de la presse, Hamèye Cissé.

 

 

HabiLe thème  de cet édition était «Le rôle de la presse dans la participation des femmes et jeunes aux élections présidentielles et législatives », 18 journalistes ont postulé dans les quatre catégories : radio, presse écrite, presse en ligne et télé. Le jury du concours était composé de : Amadou Beidy Haidara, directeur de publication du journal « Le Challenger » (président), Sékou Tangara d’Africable, Mme Maiga Assan Diallo de l’UE, Soumaila Guindo de l’OJRM et Issiaka Sissoko de la Maison de la Presse.

 

 

 

Le président du Club des amis de l’UE, Ibrahim Soufountéra, en organisant cette compétition entre journalistes de la presse écrite, de l’audiovisuel et de la presse en ligne, à quelques semaines de la tenue des élections générales au Mali, entendait donner l’occasion aux reporters du Mali d’exprimer leur vision sur cette thématique d’actualité. L’ambition, a dit Ibrahim Soufountéra, est de contribuer à améliorer la représentativité des femmes et des jeunes dans les instances de prise de décision afin d’assurer la gouvernance démocratique, politique et économique du Mali.

 

 

Quant au secrétaire général de l’Organisation des Jeunes Reporters du Mali (OJRM), Kassim Traoré, il a précisé que ce concours a été lancé il y a un mois sur « Le rôle de la presse dans la participation des femmes et jeunes aux élections présidentielles et législatives ». L’année dernière, la presse en ligne n’était pas représentée, mais cette année il ya eu quatre catégories était en compétition.  Il ajouté que la citoyenneté commence par la cité et les journalistes sont des citoyens à part entière qui ont leur rôle à jouer dans la démocratie et la bonne gouvernance. Il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux maliens d’aller retirer leurs cartes Nina.

 

 

Pour sa part, Bertrand Soret de l’UE a remercié les postulants qui ont exprimé leur vision sur le thème important  de cette année qui est au cœur de l’actualité. Il a rappelé que l’UE a débloqué plus de 11 milliards de Fcfa pour appuyer le processus électoral au Mali. « Ce concours consiste à faire la lumière sur le travail que les jeunes reporters mènent sur le terrain, pour rendre l’information plus accessible et permet aussi d’exprimer leur vision sur certains sujets d’actualité, tout en promouvant la liberté d’expression», a-t-il souligné.

 

 

Le président du jury, Amadou Beidy Haïdara, après avoir présenté brièvement les règles du concours, a recommandé aux journalistes, aux partenaires et aux organisateurs de poursuivre leurs recherches et la pérennisation  de « Talents de presse ».

 

 

Avant de proclamer les résultats, il a  souligné le besoin pressant de formation des journalistes, car le concours a révélé des insuffisances qu’il faut vite corriger.

 

 

Au niveau de la presse écrite, Abdoulaye Koné du journal le « Procès verbal » s’est classé premier ; toujours dans la même catégorie, Habibatou Coulibaly du journal  « Le Guido » s’est classée deuxième. Pour la radio, Ben Junior de la radio de Mopti s’est classé premier, suivi de Mamadou Kané de radio Klédu. Pour la presse en ligne et la télévision, Issa Fakaba Sissoko du journal Peuple. Com et Tiémoko Konaté de l’ORTM et TM2 sont les lauréats.

 

 

Au chapitre des récompenses, les premiers ont reçu chacun un trophée et un ordinateur portable. Les deuxièmes on remporté un trophée et un appareil photo numérique. Les prix d’encouragement (trophées et appareils photos) ont été décernés à Siaka Z Traoré de radio Kayira et Moussa Camara. Le prix spécial de l’UE  a été décerné à Mariam Traoré de l’Essor (téléphone portable).

L’animation musicale a été assurée par le choraïste Baba Tounkara.

 

 

Signalons que deux candidats jeunes à la présidentielle de juillet 2013, Racine Seydou Thiam  de la Cap et Alhousseini ABBA Maiga de Panafrik, étaient venus également apporter leur soutien à cette belle initiative.

 

 

Vivement la 3ème édition !

 

 

Lassana

PARTAGER