Concours “talents de presse” : Du trophĂ©e pour votre quotidien

0

Pour sa premiĂšre Ă©dition, le concours “Talents de presse” sur la culture de la paix et de la non violence a rĂ©compensĂ© plusieurs journalistes de la presse Ă©crite et orale. Votre quotidien prĂ©fĂ©rĂ© “L’Indicateur du Renouveau”, qui s’est taillĂ© une place dans le tableau d’honneur, a Ă©tĂ© primĂ© Ă  travers son reporter Issa Fakaba Sissoko pour son Ɠuvre : “Pour la paix et la stabilitĂ© au Mali : Les communicateurs traditionnels prĂȘtent leur voix”.

 

Notre reporter Issa Fakaba Sissoko (à gauche) recevant son trophée du chef de cabinet du ministÚre de la Communication, Paul Ismaël Nana Boro

Vendredi 23 novembre 2012 Ă  18 h. Au bord du Niger, sous une odeur de parfum frais, l’esplanade de l’HĂŽtel MandĂ© de Bamako a revĂȘtu son dĂ©cor original. Sous les notes musicales de l’orchestre du jour, les eaux du Niger laissent Ă©chapper une beautĂ© plutĂŽt Ă©poustouflante.

Comme une complicitĂ© avec les instruments de musique, le mouvement des vagues d’eau annonçait des retrouvailles de grands jours entre les professionnels des mĂ©dias et les responsables de la DĂ©lĂ©gation de l’Union europĂ©enne. La mise en Ɠuvre du dispositif de sĂ©curitĂ© tĂ©moignait toute l’importance de l’évĂ©nement. Il s’agissait en effet de la cĂ©rĂ©monie de remise des prix de la 1re Ă©dition du concours de meilleurs articles dĂ©nommĂ© “Talents de presse”.

La cĂ©rĂ©monie, qui Ă©tait prĂ©sidĂ©e par le chef de cabinet du ministĂšre de la Communication, IsmaĂ«l Paul Nana Boro, a enregistrĂ© la prĂ©sence du chargĂ© d’affaires de la DĂ©lĂ©gation de l’Union europĂ©enne, Bertrand Soret, du 1er vice-prĂ©sident du Club des amis de la DĂ©lĂ©gation de l’Union europĂ©enne, Ibrahim Soufountera, du secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Organisation des jeunes reporters du Mali (OJRM), Kassim TraorĂ©, et de plusieurs autres invitĂ©s de marque.

OrganisĂ© par le Club des amis de la DĂ©lĂ©gation de l’Union europĂ©enne, avec l’appui de la dĂ©lĂ©gation du mĂȘme nom, ce concours s’inscrivait dans le cadre du projet de renforcement des capacitĂ©s et de soutien Ă  la nouvelle gĂ©nĂ©ration de jeunes reporters. Il a pour objectif de permettre aux jeunes reporters du Mali d’exprimer leur vision sur la thĂ©matique “Culture de la paix et de la non-violence”.

Au total une quinzaine d’Ɠuvres Ă©taient en compĂ©tition dans les catĂ©gories presse Ă©crite (journaux et presse en ligne), presse orale et la tĂ©lĂ©vision. Six journalistes d’expĂ©rience reconnue ont composĂ© le jury de ce concours. Il s’agit de Assa Diallo, ancien prĂ©sentatrice Ă  “Africable” et chargĂ©e de communication Ă  la DĂ©lĂ©gation de l’Union europĂ©enne, Alassane MaĂŻga, directeur de publication de l’hebdomadaire “Le Matin”, reprĂ©sentant l’Association des Ă©diteurs de presse du Mali (Assep), Karamoko Coulibaly du journal “Le Tambour”, reprĂ©sentant la Maison de la presse, Diakaridia DembĂ©lĂ©, ancien journaliste Ă  la radio “KlĂ©du”, chargĂ© de communication de la Croix-Rouge malienne, B. S. Diarra, directeur de publication de l’hebdomadaire “Maliba-Info” et Bakary Coulibaly, journaliste au quotidien national “L’Essor”.

Pour dĂ©partager les Ɠuvres, les candidats devaient convaincre le jury sur la pertinence du sujet, la qualitĂ© de l’écriture, l’effort de recherche et l’objectivitĂ© dans le traitement.

Dans la catĂ©gorie presse Ă©crite, c’est Mahamane CissĂ© de l’hebdomadaire “Nouvelle LibĂ©ration” qui remporte le 1er prix. Il sera suivi de notre collaborateur Issa Fakaba Sissoko avec son Ɠuvre “Pour la stabilitĂ© et la paix au Mali : les communicateurs traditionnels prĂȘtent leurs voix”. Le 1er bĂ©nĂ©ficie d’un trophĂ©e, d’un ordinateur et d’un bonus Union europĂ©enne, composĂ© de bics et d’une clĂ© USB. Le 2e, lui, enlĂšve un trophĂ©e et un ordinateur portable.

Ce prix dĂ©cernĂ© Ă  votre quotidien, Ă  travers Issa Fakaba Sissoko, consacre la rĂ©compense du mĂ©rite. Pour le laurĂ©at, c’est l’ensemble de la rĂ©daction de “L’Indicateur du Renouveau” qui est primĂ©. “C’est moi qui reçois le trophĂ©e, mais le journal est un travail de chaine. Et mes autres confrĂšres mĂ©ritent tout autant ce prix”, a dĂ©clarĂ© notre collaborateur qui a reçu son trophĂ©e des mains du chef de cabinet du ministĂšre de la communication.

Dans la catĂ©gorie presse orale, c’est Siaka Z. TraorĂ© de la radio “Kayira I” de Bamako qui remporte le trophĂ©e. Il est suivi d’Abdoulaye Coulibaly de la radio “Guintan” de Bamako. Dans les autres catĂ©gories, le jury a dĂ©cidĂ©, dans sa souverainetĂ©, de ne pas attribuer les prix. Il s’agit de la presse en ligne et de la tĂ©lĂ©vision. La raison Ă©voquĂ©e par son prĂ©sident, Diakaridia DembĂ©lĂ©, tient au non respect des critĂšres de notation exigĂ©s.

Le jury a donc attribuĂ© des prix d’encouragement dans les autres catĂ©gories. C’est ainsi que les organes comme le site “Afribone.com”, “L’Annonceur”, la radio “KlĂ©du”, “BBC Afrique”, etc. ont reçu des rĂ©compenses d’encouragement.

Vivement la 2e Ă©dition du concours “Talents de presse” qui rĂ©compense, tout comme “le SorokĂ© d’or”, l’excellence dans la presse.

La rédaction

PARTAGER