Coopération Chine – Afrique : les deux médias renforcent leur lien

0
Coopération Chine - Afrique : les deux médias renforcent leur lien

À l’initiative de l’Association des journalistes chinois, vingt-quatre  professionnels des médias venus de 12 pays de l’Afrique Francophone, ont séjourné du 4  au 9 septembre  2017 à Pékin et puis à Shanghai.

Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre de renforcement de la coopération entre la Chine et les pays africains francophones.

Venus dans douze pays de l’Afrique Francophone, entre autres, le Togo,  la République démocratique du Congo,  le Centrafrique, la Guinée-Bissau, le Benin, le Congo…, les 24 journalistes africains étaient à l’écoute le 5 septembre 2017, de la vice-présidente Wang Changmei de « All-China journalists association », et le chef de département liaison internationale, Rong Changhai.

Au cours des échanges, qui se sont déroulés au siège de cette association, les deux médias ont beaucoup discuté sur leur regroupement, de la nomination des membres, de son fonctionnement, et surtout la situation de la liberté de la presse en Chine.

Au dire de Rong Changhai « All-China journalists association » créé en 1931 regroupe 500 journaux (public et privé). L’association des journalistes chinois l’unique organisation dans le pays dispose des bureaux en province et compte cinq (5) vice-présidents désignés par le gouvernement parmi les membres des médias publics qui ont plus de 30 ans d’expérience.

Les vice-présidents ont cinq missions principales qui sont entre autre :

  • La formation des journalistes
  • La protection la protection et la défense des intérêts des journalistes (nationaux et internationaux)
  • La lutte contre la corruption entre les journalistes et les secteurs privés
  • L’attribution des médailles de reportages
  • La promotion de la communication avec les médias internationaux

L’association a comme source de revenus les cotisations de ses membres, les donations des entreprises, et surtout l’Etat qui intervient en grande partie dans les formations des journalistes étrangers.

Avant de s’entretenir avec les responsables de l’association des journalistes chinois, la délégation africaine a visité dans la  matinée l’Entrepreneurship Street à Zhongguancun, le quotidien du peuple « people’s daily » et le quotidien privé Sina news.

La première est une société de financement des hautes technologies, une recommandation majeure pour les personnes qui cherchent à démarrer une entreprise d’innovation.

Le centre de haute technologie offre plusieurs politiques préférentielles et dispose d’avantages pédagogiques et de ressources humaines.

La deuxième le quotidien du peuple “people’s daily”, média du parti au pouvoir (parti communiste chinois) emploie plus de 3000 personnes dont 1.700 à l’interne. Elle occupe un bâtiment de 32 étages avec une hauteur de 108 mètres. Au dire du PDG du quotidien Le Roi Luo Hua, le chiffre d’affaire est de 16 milliards de Yun avec  un tirage de 2,500 millions d’exemplaires par jour. Selon le quotidien du peuple est l’un des meilleurs journaux du pays. Il a  reçu 11 fois le meilleur prix de la qualité en Chine.

La troisième connue comme une grande entreprise de médias «SINA », fondatrice de l’application weibo.  C’est un système hydrique entre twitter et Facebook,.  On compare Sina weibo comme le twitter chinois. L’application Weibo est la plus influente et la plus célèbre du pays.

Les internautes l’utilisent pour obtenir des informations sur l’actualité récente du pays, suivre des sujets et des débats en cours.

Sina, est un média privé avec un chiffre d’affaires de 20 milliards

C’est un  quotidien qui faisait 10.000 reportages par jour dans le temps, mais de nos jours il produit 1.000.000 d’articles.

Bâtie sur une superficie de 11.480 mètres carré avec une hauteur de 28 mètres, Sina est un bâtiment de 6 étages et 3 étages sous terrain.

Pour adopter le marché, l’animateur de la conférence de presse a fait savoir qu’ils ont adopté une  méthode de travail afin d’informer les gens  à travers des vidéos, les partageant sur weibo (le tweeter chinois) et wechat comme whats Ap.

Mamadou KONATE de retour de Sanghaï

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here