Lancement de la deuxième phase du processus d’Appel à candidature (Radios privées et Diffuseurs) :113 dossiers de candidatures réceptionnés par la HAC

0
La Haute autorité de la communication (HAC) pour un paysage audiovisuel plus dynamique et professionnel
Le président de la HAC Fodié Touré entouré de gauche à droite par Alou Djim et le doyen Gaoussou Drabo

La salle de conférence de la Maison de la presse a servi de cadres ce jeudi 03 Aout  au lancement de la deuxième phase du processus d’Appel à candidatures (Radios privées et Diffuseurs).Ledit lancement a enregistré la présence de M. Gaoussou Drabo, ancien ministre non moins président de la commission Appel à candidature de la haute autorité de la communication ; le président de la Maison de la presse et pas mal d’hommes de medias. Il faut rappeler que cet Appel à candidature a été lancé le 13 mai 2017 par la HAC.

A sa prise de parole, le président de la commission Appel à candidature de la HAC, Gaoussou Drabo  a remercié tous les participants pour avoir effectué le déplacement avant de laisser entendre que cet  appel à candidature contribuerait  à la qualité du paysage audiovisuel de notre pays.

L’ancien ministre affirme que cet appel à candidature porte sur l’Etablissement et l’exploitation de nouveaux services privés de communication et ne concerne que les Radios privées commerciales et non commerciales ainsi que les entreprises de réseaux de diffusion appelées diffuseurs. Selon Gaoussou Drabo, en ce qui concerne les radios typologies confondues, 57 fréquences ont été mises en jeu sur l’entendue du territoire national qui sont repartis en  48 sites géographiques.

Selon le président de la commission Appel à candidature de la HAC, la haute autorité de la communication  a reçu 113 dossiers de candidatures qui sont repartis entre autres : 14 dossiers pour Kayes ,19 pour Koulikoro, 18 pour Sikasso ,18 pour Ségou, 03 pour Mopti ,05 pour Tombouctou ,03 pour Gao ,01 pour Taoudéni et 32 pour le district de Bamako.

  1. Gaoussou Drabo a profité de cette occasion pour informer que la HAC entamera le processus d’instruction des dossiers. Pour lui, des spécialistes ont été choisis pour que l’instruction des dossiers se fasse de façon objective. Ces personnes ont été choisies pour leur compétence avérée et pour leur totale neutralité par rapport aux différents acteurs de l’audiovisuel Malien, a confirmé le président de la commission Appel à candidature de la HAC.

Pour finir, Gaoussou Drabo a félicité le comportement exemplaire des différents candidats qui ont déployés beaucoup d’efforts. Pour lui, l’attitude des candidats montre combien ils sont prêts à se conformer aux règles désormais en vigueur et augure bien l’évolution des services privés Maliens de communication. Il a terminé son allocution en rassurant  les candidats qu’ils seront tous traités sur le même pied d’égalité.

B. Guindo

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here