Liberté de la presse menacée : Abrahamane Kéïta de « L’Aurore » tabassé, lundi soir, par des militaires encagoulés

51

Depuis les événements du 22 mars 2012, une ombre noire plane sur l’exercice de la profession de journaliste au Mali. Des journalistes font l’objet d’interpellation et d’intimidation de la part des hommes en arme qui ne tolèrent aucune critique à leur égard. Le lundi 2 juillet, notre confrère Abdrahamane Kéïta de  «L’Aurore » a été enlevé aux environs  de 20 heures par des hommes encagoulés au niveau de la place CAN. Avant d’être conduit dans la zone aéroportuaire sous les coups de matraque.

Abrahamane Kéïta de « L’Aurore »

Depuis quelques temps, les journalistes maliens font l’objet d’intimidation dans l’exercice de leur profession. Les directeurs de publication du « Prétoire » Birama Fall, de « L’Indépendant » Saouti Labass Haïdara ont été interpellé par la Sécurité d’Etat, il y a de cela quelques jours.

Le lundi 2 juillet, notre confrère du bihebdomadaire « Aurore » Abdrahamane Kéïta a été enlevé par des militaires encagoulés au niveau de la place CAN. Alors qu’il était parti répondre à l’invitation d’un certain Mahamane Touré. Abdrahamane Kéïta que nous avons eu au téléphone nous parle des circonstances de son enlèvement : «  Un homme nommé Mahamane Touré revenant du nord m’a appelé pour me dire qu’il a des informations à me filer sur la situation au nord du Mali. Je devais le rencontrer à la place CAN aux environs de 20h 30. A l’heure dite, j’ai pris ma voiture et  suis parti en compagnie de mon frère.

Quand je suis arrivé, j’ai vu l’homme en question venir à ma rencontre. Se sentant gêné par la présence d’une autre personne en ma compagnie, il m’a alors demandé si je pouvais sortir de la voiture pour qu’on échange. Je suis sorti et au moment où nous échangions, une toyota pick up s’est immobilisée à notre niveau avec à son bord des hommes encagoulés portant des armes. Ils se sont rués sur moi. Je me suis débattu, ils m’ont donné des coups de matraque et m’ont jeté de force dans leur véhicule. Ils m’ont fait couvrir la tête et m’ont amené jusqu’à la zone aéroportuaire. Je précise qu’une fois arrivé au niveau de Sénou, ils ont traversé la base aérienne 101. Et m’ont amené dans un champ.

Au moment où ils me donnaient des coups de matraque et me piétinaient, ils me disaient que c’est nous qui perturbons ce pays. Puis, ils se sont mis à me fouiller. Ils sont tombés sur une somme d’un million que je devrais remettre à ma sœur pour les frais de mon mariage prévu ce dimanche. Dès qu’ils ont pris l’argent, ils ont disparu. Après leur départ, j’ai dévié la base aérienne pour prendre une occasion au bord de la route ». Nous vous signalons que notre confrère a fait une déposition à la police

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

51 COMMENTAIRES

  1. Abdramane Keïta est un des meilleurs journalistes maliens. On prend du plaisir à le lire. Ce qui l’ont tabassé et leurs commanditaires étaient gênés et confondus par ce qu’il disait. Ils ne parviendront jamais à faire de ce pays une nation à pensée unique. GMT leur mentor y a échoué malgré les centaines de morts qu’il a causé. Voilà des gens qui sont venus pour la “transparence” et qui ne souffrent pas qu’on émette des critiques sur ce qu’ils font contre le Mali. Allez bastonner les terroristes à Gao si vous voulez être des héros, mais ça se voit: un lâche produit toujours des actes lâche en cagoule.

  2. Il faut avoir une pensée pieuse aux martyrs de la revolution de 1991 pour contunier de soutenir de tel comportement en cette 21ème siècle. Dans toutes les nation du monde la liberté de la presse est garantie et respectée donc il est grand temps de cesser ses pratiques insencée et qui nous met en retard. Vous qui juge qu’ils sont et vous qui juge qu’ils n’ont pas raison vous avez tous raison mais seulement c’est vos opinions qui diffèrent et pourtant vous etes tous des maliens fièrs de l’etre pourquoi autant de haine et de mépris entre vous frères je vous demande humblement de vous accepté de vous comprendre car le Mali n’a besoin que ça aujourd’hui sinon vous serez tous interpellé un jour par l’histoire de votre cher pays que vous aimez tous sans distinction car Sanogo, AHS, ATT, AOK, GMT, DT, IBK, OM, SC, MS, CMD, ont tous le sang malien mais leur dégré de patriotisme qui varie selon leur ambition merci

  3. Un mal qui répand la terreur,
    Mal que le Ciel en sa fureur
    Inventa pour punir les crimes du Mali,
    Le CNRDRE (puisqu’il faut l’appeler par son nom)
    Capable de détruire en un jour 50 ans d’indépendance et d’unité du Mali,
    Faisait aux maliens la guerre.
    Nous n’en mourront pas tous, mais tous sont frappés :
    On n’en voyait point d’occupés
    A chercher le soutien d’une mourante vie ;
    Nul mets n’excitait leur envie ;
    Ni ATT ni Dioncouda n’épiaient
    La douce et l’innocente proie.
    Les soldats de divers corps (bérets rouges et vert) se fuyaient :
    Plus d’amour, partant plus de joie.
    Sanogo tint conseil, et dit : Mes chers amis,
    Je crois que le Ciel a permis
    Pour nos péchés cette infortune (CNRDRE) ;
    Que le plus coupable de nous
    Se sacrifie aux traits du céleste courroux,
    Peut-être il obtiendra la guérison commune (l’unité du pays).
    L’histoire nous apprend qu’en de tels accidents
    On fait de pareils dévouements :
    Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence
    L’état de notre conscience.
    Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons
    J’ai chassé ATT, pillé le Palais de Koulouba, la Cité Administrative l’ORTM, et permis la bastonnade de Dioncounda.
    Que m’avaient-ils fait ? Nulle offense :
    Même il m’est arrivé quelquefois d’ extorqué les recettes de la Douane et du Trésor public.
    Je me dévouerai donc, s’il le faut ; mais je pense
    Qu’il est bon que chacun s’accuse ainsi que moi :
    Car on doit souhaiter selon toute justice
    Que le plus coupable périsse.
    – Sire, dit Mariko, vous êtes trop bon Roi ;
    Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;
    Et bien, Piller le Palais, voler les caméras de l’ORTM, voler les recettes de la Douane et du trésor ,
    Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur
    En les volant beaucoup d’honneur.
    Et quant à Dioncounda l’on peut dire
    Qu’il était digne de tous maux,
    Etant de ces gens-là qui sur les Maliens
    Se font un chimérique empire.
    Ainsi dit Mariko, et flatteurs( Amion Guindo, Me Gakou, Aminata Dramane Traoré,Dragon,Yèrèwolo Ton) d’applaudir.
    On n’osa trop approfondir
    De Rokia du Miria, ni de Yèrèwolo Ton, ni des autres du MP23,
    Les moins pardonnables offenses.
    Tous les gens querelleurs, jusqu’aux simples marcheurs sur Koulouba,
    Au dire de chacun, étaient de petits saints.
    Tapo vint à son tour et dit : J’ai souvenance
    Qu’en un pré de Moines (CENI) passant,
    La faim, l’occasion, l’herbe tendre(l’argent facile), et je pense
    Quelque diable(Alpha, IBK) aussi me poussant,
    Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
    Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net.
    A ces mots on cria haro sur le baudet( Tapo).
    Un Loup (Me Konaté) quelque peu clerc prouva par sa harangue
    Qu’il fallait dévouer ce maudit animal,
    Ce pelé, ce galeux, d’où venait tout leur mal.
    Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
    Manger l’herbe d’autrui (l’argent de la CENI)! Quel crime abominable !
    Rien que la mort n’était capable
    D’expier son forfait : on le lui fit bien voir.
    Selon que vous serez puissant (Sanogo) ou misérable ( Tapo),
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

  4. C’est inacceptable c’est inacceptable et c’est inacceptable
    C’est scandaleux qu’on des militaires de sanogo continuent à terroriser les journalistes et toutes les personnes qui ne sont pas d’accord avec eux Exemple : la tentative d’assinat du PR Diancounda TRAORE
    A bas sanogo
    Vive le Malmi un et unique

  5. Mais ces journaleux nous prennent pour des bambins! ce récit est cousu de fil blanc!Moi je connais personnellement ce Abdramane keita. Tout est monté, il est sur une moto Jakarta et non une voiture! en plus il n’est même plus un journaliste! Affaire à suivre donc…

  6. ces militaires n’ont pas hontes, ils pensent encore gouverner ce pays ils doivent faire face a d’autre chose que ces enlevements et volent. Jaimais ils n’irons au front.

  7. Comment avec une tête couverte en plus dans une voiture
    on arrive à savoir par quel chemin on est passé :mrgreen:

  8. Cher Abdrahamane Keita ton histoire n’est pas claire, surtout quand tu nous parle de 1 000 000 F CFA. qu’est devenu Mr Touré qui t’a invité?.
    Tes agresseurs ont raison sur toi.un homme averti en vaut deux.

  9. JE VOUS ASSURE QUE CES GENS NE SONT PAS DE MILITAIRES. AUJOURD’HUI DES PERSONNES ONT L’AUDACE DE PORTER DES TENUES MILITAIRES VOLEES LORS DES TROUBLES QUE NOUS VIVONS ACTUELLEMENT.

    JUSQU’ICI JE PENSE QUE LA SECURITE DOIT RENFORCER SES CONTROLES. NOUS AVONS DEJA ASSITE A DES CAS DE CE GENRE.

    L’OCCASION EST VENUE POUR CES GENS MALVEILLANTS D’OPERER POUR FAIRE CROIRE A DES EXACTIONS MILITAIRES.IL FAUT QUE LES GENDENDARMES ET LA POLICE SONT AVERTIS POUR DES CONTROLES RENFORCES.

  10. sanogo a ete trop été simpliste et laxiste dans sa gestion.et sa va retourner contre lui.
    les apatrides journalistes à la solde des demonts politiciens voyous delinquants sans dignité doivent ete matter à mort.

  11. Le journal AURORE n’est plus ce qu’il était du temps des Chouaidou TRAORE.Il ne fait que publier des tracts actuellement.

  12. On sait. C’est les méthodes de la SECURITE D’ETAT à la solde de SANOGO et de CHEICK MODIBO DIARRA.
    EN PLUS, ILS PAYENT UN IDIOT POUR ANIMER LE DEBAT SUR MALIWEB.
    IL faut que lors du prochain soulevement, la population casse la SE, cellule de terreur du pays

  13. moi je suis sûr qu il dit la vérité , ces pas la prémière foit qu il font ça, comment ce genre de chose peuvent arriver au Mali, je suis désoler pour l armée malienne au lieu de veiller sur notre securité , vous nous mette la vie difficile, j avous aujourd hui Q ATT doit nous pardonner, a son temp on était heureuse tout été a merveille, mais aujourd hui ce pay est comme un enfer que le bon Dieu nous sauvent sur cette crise.

  14. “Ils m’ont fait couvrir la tête et m’ont amené jusqu’à la zone aéroportuaire. Je précise qu’une fois arrivé au niveau de Sénou, ils ont traversé la base aérienne 101. Et m’ont amené dans un champ.”… 😆

    si ils lui avaient couvert la tête comment est’il aussi sur du trajet qu’il a parcourus ??? d’aprés les innombrable article de vos journaleux j’avais un doute mais maintenant ca se confirme ils ont vraiment des pouvoirs extralucides 😆 😆 😆 …

    • Toi on n’a pas demandé ton avis. dans ton pays la presse Boutef s’essuie les fesses avec

  15. 😆 😆 bien fait pour vos journaleux àa deux balles , ca serait bien qu’ils rendent visite à d’autre amateurs comme lui , pour les renvoyer à l’école de journalisme ou qu’il arrête définitivement leur torchons et contes de fées

    • tu es mal placé pour donner des leçons de liberté de la presse au Mali…….ce sont des méthodes de voyous pour faire taire les gens qui disent des choses qu’ils ne veulent pas entendre ……

  16. kotigui tu vie en france ne juge pas le Mr sans savoir réellement la verité je sais qu’il ne ment pas pas car moi meme j’ai suivi l’evenement avec sa famille quand il a été enlevé. je ne sais pas si il a été enlevé par l’armée ou quelqu’un d’autre soyez sur il dit la verité

    • Tu sais ne ment pas
      n importe quoi
      je suivi l évènement avec sa famille
      dit nous aussi les coupure de un million qu’il avait
      pour quoi accuser à tord des Militaires
      Qu’il dit plutôt des hommes cagoulés c’est tout

  17. cet homme a menti, car c’est vrais il ya des milices a Bamako mais aller voir quelqu’un pour la première fois avec 1million en poche c’est ridicule soyons un peut sérieux 🙄 🙄 🙄 ;moi j’aime pas sanogo et ses bandes mais il a menti

    • SANOGO a dit au lendemain du coup d’Etat imbécile qu’il était venu pour libérer le nord et qu’il traquerait les rebelles où qu’ils se cachent. A ce jour pas un cm2 de récupéré et s’il y a traque c’est surement top secret et secret défense (phrase désormais tristement célèbre de notre premier ministre de choc). A ce jour donc SANOGO a menti et les conséquences de son mensonge,sans avoir à réfléchir, paraissent plus importantes que tout autre mensonge entre les deux tropiques.

      • C’est à cause des gens comme toi que la situation continue à dégrader
        dit moi est ce qu’on a laissé Sanogo une seconde mettre son plan en route
        vous ne faites que critique où il ne faut pas

        • Dieu merci qu’on n’ait pas laissé SANOGO mettre son plan en route, le peu qu’il nous en a montré nous a une telle amertume!! Nous, on est des êtres humains, basiques certes, mais des êtres humains tout de même. Lui est un singe, regarde sa face et tu verras qu’il n’a rien sous le crane.

          • Écoute ce n’est ne point la face qui compte
            c’est le courage la sagesse qui comptent
            tes sois disant politiciens ont ils eu le courage de l écouter
            même pas il voulait une concertation ils ont refusés
            après ils ont voulut faire ce qu’il ont refusés il y a peu de temps

          • Tu n’es qu’un mal éduqué. Comment peux-tu traiter ton prochain de singe.
            Comme vos parents proches d’ATT n’ont plus l’opportunité raison pour vous traiter les gens ainsi.

        • Mais je le croyais très sage Doucara, mais quel plan de SANOGO, pas de plan, une mutinerie ayant abouti à la fuite du Président, on peut facilement déduire et conclure qu’il n y avait pas de plans, aucun, que nenni pour la gestion future de pays

  18. C´est tout ce que cette armée peut faire. Pour attaquer des gens sans armes ils sont champions, mais face à l´ennemi armée ils sont rapide comme Usain Bolt. Honte à cette armée. Jamais le Mali n´était tombé aussi bas.

    • Mon chèr meme ci tu desteste ton armée cela n’engage que toi, aucun militaire n’as attaquer un civil ici et met toi en tête que ci c’etait pas à cause des traîtres des ignorants des apatrides et des je ne sais plus quoi dire comme toi ce mali n’allais pas vivre ce jour. Donc mon cher nous sommes tous des citoyens malien je suis civil comme toi et je suis homme comme toi et toi et moi nous n’avons pas exemp de partire faire la guerres comme nos frère militaires OK? Donc fout les militaires en paix ils ont fait ce qu’ils pouvaient et ils ont utiliser ce que tu leur a donner.Il t’on rien fait ils ont donner leur sang pourque toi tu peux rester en paix mais cela ne te donne pas droit de les payer en monais de singe non. Celui qui se dis agrsser par les militaires il suffit pas de voir quel en tenue qu’il est militaire et surtout surtou encore cagouler non le militaire fait ce qu’il veu faire et il le fait sans regrès pourkoi se kacher le visage ? Cela ne te donne ocune idée Ignorant? des gens gens comme vous ki se disent aimée ce pays Prrrrrouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu que sera se pays avec des incontiens pareils? Vas te faire foudr….. tu fait honte à la nation et encore à toi meme. Mais c’est pas toi. Walay c’est pas toi c’est la faut à ATT.
      😳

      • De quelle armée parles-tu Tiènikounandi?
        De celle-là qui fuit en laissant la population qui la nourrit aux mains de personnes mal intentionnées et que tu qualifies de braves, mon œil!!!!
        Et de celle qui veut donner des leçons politiques aux hommes politiques quelque soient leur nature?
        De celle qui veut reformer l’État issue du désordre de l’armée?
        Soyons plus objectifs,
        Je me demande comment ce Mali, notre Mali va t-il pouvoir aller de l’avant avec de tels raisonnements?
        Que Dieu nous bénisse tous!!!! Amen

  19. Au moment ou les maliens devainent fiare une union sacree, ils ne sont pas capables de le faire. Bien fait pour ce frafelu de journaliste , liberte de la presse maisle pays d abord. C est des gens qui sont a la solde des politiciens, qui les payent pour ecrire des articles. Tous ces gens a doivent savoir qu ils n n atteidrontjamaisleurs desirs tant que ce pays la n est stabilise.
    Je ne suis pas contre la liberte de la presse mais il fat savoir que le jounalisme est le metier le plus demagoggue que je ne connais. Regardez autour c est des gens qui sont tjrs a la solde des politiques et ils ne seront jamais grands, et n occuperont jamais une haute fonction de l etat, et Max Weber le philosophe allemand avait fait ce meme constat depuis bien avant les annee 1920

  20. Le Grinvraiment de CMD doit dégager car c’est le plus nul gouvernement que le Mali a eu dans toute l’histoire. Ce sont de bras cassés pleurnichards qui n’apporteront rien au Mali. Si on ne fait rien les islamistes font envahir le sud et ce Grinvraiment fera comme ATT c’est à dire se réfugier à Dakar. Ils sont nuls comme pas possible. Et incapable de tuer une mouche. Alors vous avez dit récupérer le nord?

    • 😆 Toi tu n’as pas honte ? Ci tu trouve que c’est un grin mais meme ci une famille peut faire l’affaire d’un pays ou est le blème ? Escros ci on t’as payer pour dire ça je pensse que celui dont tu veux qu’il soit là il fait pas l’affaire de ce pays nous on as pas besoins de tes choix mais des gens qui peux faire l’affaire de ce pays pour faire sortire de cette crise. Donc merci ce grin fait notre affaire fais gaff nous on est fière de ce grin.

  21. Un mois avant l’acte « des lâches qui courent toujours », Dragon avait été invité à se rendre à la Sécurité d’Etat (SE) par une de ses connaissances.

    Curieusement, c’est un autre élément qui lui avait posé quelques questions anodines, presque sans importance, comme si on cherchait à mettre un visage sur quelqu’un.

    N’eût été cet épisode douteux vite oublié, Dragon ne se sentait pas menacé d’autant plus qu’après son enlèvement, son ami A. Sangaré s’est rétracté sur des révélations qu’il lui avait faites auparavant sur un certain Colonel Diarra.

    souvrce : afribone com
    date de parution : 28 juillet 2005.

  22. Cette histoire me semble invraisemblable. Comment un homme sensé peut sortir avec un million cash pour aller rencontrer nuitamment quelqu’un qu’il n’a jamais vu? Il est vrai que le métier de journalisme demande de prendre des risques mais ce que Monsieur Abrahamane vient de faire, je n’appelerai pas cela un risque. Cela est plus que la naivété. S’il est vrai que les militaires qui ont fait le coup d’Etat se livrent à de telle action, nous ne pouvons pas compter sur eux pour nous sortir de cette situation difficile. Que nous comprenons tous que la démocratie n’existe pas sans la liberté de la presse.VIVE UNE PRESSE INDEPENDANTE!

  23. Depuis les événements du 22 mars 2012, une ombre noire plane sur l’exercice de la profession de journaliste au Mali.

    Et pourtant……

    POUR RAFRAICHIR CERTAINES MEMOIRES

    La maîtresse du président”, un mauvais conte malien
    Un enseignant et un journaliste condamnés à la prison ferme pour offense au chef de l’État.
    LA FABLE pourrait s’intituler La Maîtresse du président de la République, le Professeur et le Procureur. Elle raconte comment un enseignant et une brochette de journalistes se sont trouvés en fâcheuse posture pour avoir offensé un chef d’État africain pourtant réputé démocrate.
    L’affaire commence dans une salle de cours de Bamako, quelque temps après la réélection triomphale du président Amadou Toumani Touré, dit ATT. Un professeur de lettres propose à ses élèves de seconde de disserter sur un texte de son cru. Bassirou Kassim Minta a imaginé l’histoire d’une étudiante, qu’il a appelée Dily, contrainte de monnayer ses charmes pour subvenir à ses besoins.
    La « prostituée économique » est prise dans une de ses « escapades charnelles » dans les « griffes du président de la République jusqu’à ce que grossesse s’ensuive ». Le géniteur présumé tente sans succès de la contraindre d’avorter en la menaçant d’assassinat. Après son accouchement, Dily parvient à interrompre un Conseil des ministres pour plaider sa cause devant les membres du gouvernement. Le premier ministre se range à son avis. Dans sa grande sagesse, le président finit par reconnaître l’enfant et promet de demander la main de sa maîtresse.
    Procès à huis clos
    La classe doit résumer le sujet au quart de son volume réel et commenter sous forme de dissertation le comportement du personnage central, la jolie Dily. L’exercice de littérature se gâte avec l’entrée en scène de Seydina Oumar Diarra, un journaliste d’Info-Matin prévenu de l’originalité de l’exercice. Interrogé, l’enseignant croit bon d’expliquer qu’il a voulu traiter un fait de société et indique qu’il s’est « inspiré des réalités qui l’entourent » . « La valeur d’un sujet traité n’est pas seulement pédagogique et intellectuelle, elle doit s’étendre au volet moral et civique », précise-t-il.
    Deux semaines après la publication de l’article, la gendarmerie arrête le professeur et le journaliste. L’affaire de « la maîtresse du président » s’emballe. Les responsables de quatre journaux d’opposition qui ont repris l’information ou évoqué les embastillements sont à leur tour inculpés. Une grève générale des journalistes est décrétée. Seul un quotidien pro-gouvernemental continue de paraître.
    Le procès des accusés s’est déroulé hier dans un palais de justice cerné par les forces de police par crainte de débordements. Il s’est déroulé à huis clos en l’absence des avocats de la défense, qui ont dénoncé une « mascarade ». L’enseignant a été condamné à deux mois de prison ferme et s’est vu notifier une interdiction d’exercer son métier. Le journaliste auteur du scoop a écopé de treize jours d’emprisonnement.
    Les quatre directeurs de journal ont été condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir évoqué les frasques extraconjugales d’un chef d’État. Imaginaire, ce dernier n’a pu réagir. Quant au vrai président Amadou Toumani Touré, il garde le silence et prépare le premier tour des élections législatives qui se déroulent dimanche à Bamako.
    soucrce : Le figaro
    Date de parution : 27 juin 2007

    • C’est la premiere fois que je viens de lire le contenu de cette histoire, messieurs les journalistes s’il vous plait faites a cause du bon dieu n’utilisez pas le nom de dily , elle n’est pas n’importe qui , c’est une pieuse, n’utilisez plus jamais son nom dans votre idiotie.Vous evoquez l’histoire de la maitresse, comme si c’etait un crime, vous nous emmerder finalement. pouvez vous dire au peuple mali si lobbo traore n’est pas a l’origine de ce cafouillage. CETTE Chere dama pouvait tout , jalouse elle pouvait payer l’enseignant et le journalisme. Il faut que l’enseignant et le journaliste rendent compte au peuple malien , a la justice, c’est clair, ils ont touche de l’argent pour denigrer une dame de la place dont l’ex premiere etait jalouse, il faut ouvrir l’enquete et elargir les champs d’enquetes.

    • Les précédents d’injustice commis dans le passé ne justifient pas que cela se perpétuassent dans le présent.

      • VOTRE LOBBO NATIONAL EMMERDE LES GENS , ELLE A PASSE TOUT SON TEMPS A CHERCHE DES HISTOIRES A DES FEMMES DE LA PLACE .FOUILLEZ LES DOSSIERS , NOTRE JOURNALISTE ET ENSEIGNANT ONT PRIS DE L’ARGENT QUELQUE PART. ON VOULANT FOUTRE LA MERDE , CE JOURNALISTE ET ENSEIGNANT DOIVENT PASSER ENCORE DEVANT LES TRIBUNAUX POUR CORRUPTION, MIN, IL FAUT ETRE CLAIR VOUS PARLEZ DE QUELLES DAMES COMME SI L’HISTOIRE VRAIE, REVOIR LES COPIES OU TRADUIRE L’ANCIENNE -PREMIERE DAME DEVANT LES TRIBUNAUX.

  24. En tout cas, 1 million de FCFA pour un mariage, de l’argent a remettre a sa soeur pour son mariage. Ce mec est un menteur…..qu’il laisse les militaires tranquille et s’occupe de ses torchons de papiers qu’il appelle Journal. Des nullards, qui nous servent que des histoires bidons….Allez ecouter un monsieur revenant du Nord pour avoir des informations, le Nord n’est pas barré, les gens y vont, pourquoi ne pas aller sur le terrain et nous laisser tranquille avec ces baratins…..Histoire de cowboy 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  25. J’ai bien dit qu’il y’avait ce qui reste de l’armée et une milice au service d’un SOLDAT RATÉ…mais d’autres vont dire qu’il n’y a aucune preuve et que c’est un coup monte par le journaliste…comme ils ont dit que c’est Djonkouda même qui a organisé sa bastonnade…

    Bande de Poltrons de Soldats Ratés!

    C’est la Sécurité d’Etat hein?

    Moussa Ag, qui pense que les miliciens du SOLDAT RATÉ sont à la base des intimidations des journalistes…

Comments are closed.