Mali : Paris s’interroge aprĂšs l’arrestation de Boukary Daou

33
Boukary Daou
Boukary Daou

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius s’est dit persuadĂ© mercredi 13 mars que le gouvernement malien saurait faire respecter la presse, aprĂšs l’arrestation de Boukary Daou, directeur de publication du quotidien Le RĂ©publicain, par les services de renseignement maliens, qui a suscitĂ© la protestation de la presse malienne.

“Je suis sĂ»r que le gouvernement malien fera ce qu’il faut pour que la presse soit respectĂ©e”, a dĂ©claré Laurent Fabius, interrogĂ© sur la chaĂźne TV5-Monde sur une Ă©ventuelle intervention française pour la libĂ©ration de Boukary Daou.

M. Daou Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© le 6 mars Ă  Bamako en raison de la publication d’une lettre ouverte de soldats contre le capitaine Amadou Haya Sanogo, auteur d’un coup d’Etat de militaires en mars 2012. Dans cette lettre au prĂ©sident par intĂ©rimDioncounda TraorĂ©, “des soldats au front” se disaient “rĂ©voltĂ©s par les avantages accordĂ©s” au capitaine Sanogo.

Une opĂ©ration presse morte a Ă©tĂ© dĂ©crĂ©tĂ©e à partir de mardi par les journalistes maliens jusqu’Ă  la libĂ©ration de leur confrĂšre.

Lire aussi : OpĂ©ration presse morte au Mali pour dĂ©noncer l’arrestation d’un journaliste

InterrogĂ© au cours d’une Ă©mission spĂ©ciale sur le Mali de TV5 Monde sur la lĂ©gitimitĂ© du capitaine Sanogo Ă  prĂ©sider un comitĂ© de suivi des rĂ©formes dans l’armĂ©e malienne, le ministre malien des affaires Ă©trangĂšres Tieman Coulibaly lui a apportĂ© son soutien. “Le capitaine Sanogo est un soldat malien” et “il n’y a plus de junte au Mali”, a-t-il dit.

Intervenant dans le dĂ©bat, Laurent Fabius a rappelĂ© le principe dans toute dĂ©mocratie selon lequel “partout le pouvoir militaire est soumis au pouvoir civil”.“C’est comme ça que ça fonctionne dans une RĂ©publique, les militaires sont soumis au pouvoir civil, c’est une condition” du bon fonctionnement d’une dĂ©mocratie, a-t-il insistĂ©.

Le Monde.fr | 14.03.2013 à 07h38

PARTAGER

33 COMMENTAIRES

  1. Vive Capitaine Amadou Haya Sanogo ce que il fait c’est une cause noble pour notre Maliba vive la paix l’amour et lunite

  2. Pire l’ancien directeur de la BHM Mamadou Diawara se trouve toujours en prison aprĂšs avoir Ă©tĂ© blanchi par la justice malienne depuis plus de 2ans on en parle mĂȘme pas. Avec ce petit journaliste corrompu a la solde des faux politiciens maliens ont cri partout.

  3. Ce salaud servira de leçon a tous les journalistes corrompus du Mali.En ce moment critique de l’histoire de notre pays on prend pas de l’argent voler avec cette classe politique malienne maudite pour ecrire des histoires bidons pouvant demoraliser nos militaires sur le front.

    • Je suis parfaitement d’accord avec vous, car il faut que les habitudes changent au Mali. Cette affaire prouve a tel point la presse malienne est corrompue sinon au tant plus que le systeme politique au Mali. Quand Alpha bastonnait les journalistes et les jettait dans la brousse il n’ y a pas eu de greve. On se soutient aussi de l’affaire “la maitresse du president” cet enseigant a ete emprionne pour ces fultilites alors cette fois ce journaliste a petite cervelle joue sur une crise qui ne dit pas son nom pour le devenir du Mali. Notre cher pays est dans une situation exceptionnelle qui necessite des messures exceptionnelles et determinantes pour sa survie. Ces corrompus politiques qui ont croue notre chere patrie a terre n’auront plus l’occasion de s’infiltrer avec la complicite de ces intellectuels soi disants journalistes malhonnettes et corrompus. Pas honte?

  4. Saly, ma sséééééérie!

    “j’ai failli piquer une crise,au secouuuuuuuuuuuuuuureeeeeeeeee”

    Moi, Ă  chaque fois que tu cries “au secouuuuuuuuuuuuuuureeeeeeeeee”, c’est plus fort que moi: J’acouuuuuuuuuuuureeee!!! 😉 😉 😉
    ZĂ© vole Ă  ton secouuuuuuuureee! 😀 😀 😀

    Moa jĂ©komssa! T’appelljeuvien! Tucrijarriv! Moa, jĂ©komssa!

    Ma sssĂ©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă©rie, me voilaaaaaaaaaaa! 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 envoles toi vite vite,sinon c’est chaud dhĂ©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă© 😳 😳

    • Mon Ɠil . Vous voulez contre balancĂ© vos atrocitĂ©s par des actes isolĂ©s.

    • vous nous retournez nos manuscrits que vous avez pillĂ© et volĂ© a toumbouctou,tout les monde sait que c’est vous qui avez volĂ© les manuscrits,les voleurs du MNLA 🙄

    • FAUT PAS CENSURER CE CON…LAISSER LE …ON VA LUI REGLER SON COMPTE….A CE MEMBRE DU BARREAU DU ZAZAREVE…EX-ETAT SANS JAMAIS ETRE UN ETAT….

      Moussa Ag,….

  5. nongasipa

    “je demande aux militaires de s’unir contre les journalistes pourque cet imbĂ©cile ne soit pas libĂ©rĂ©.journaliste pour journaliste,militaire pour militaire.Vive sanogo,vive le mali!”

    Et moi, je demande aux services sociaux de t’interner d’urgence Ă  l’amaldem, ou Ă  dĂ©faut, je demande aux associations de protection des animaux de te trouver immĂ©diatement une cage au zoo!!!

    Les déficients mentaux, avec les déficients mentaux, les admirateurs de macaques, avec les macaques!

    Moi aussi je suis pour l’ordre, triste c.on! 😈 😈

    • Bien dit Pseudo… Bien dit et le vrai Diable c’est Dioncounda Traore

  6. quand j’ai entendu la declaration du Dionconda sur cette affaire au senegal,j’ai failli piquer une crise,au secouuuuuuuuuuuuuuureeeeeeeeee,Dionconda se associe au diable,il est devenu protecteur des vagabonds du kati ❗ ❗ ❗

    • vous nous retournez nos manuscrits que vous avez pillĂ© et volĂ© a toumbouctou,tout le monde sait que c’est vous avez volĂ© 🙄 🙄 les voleurs du MNLA

    • @SALLY accrochez vous !!!
      Depuis que Dioncounda a reçu le baston sur ordre de Sanogo , le traumatisme est tellement grand, qu’il est atteint du syndrome de Stockholm . S’il pouvait lui rendre ses fonctions sans que la communautĂ© internationale ne s’offusque, il l’aurait fait. Comment comprendre qu’il investi le chef des vagabonds de Kati comme prĂ©sident d’un machin taillĂ© sur mesure pour lui avec un salaire mirobolant de 3.900.000 CFA par mois Ă  la clĂ© ?

      • dans un pays pauvre comme le MALI,un mec inutile avec des salaires du ministres europĂ©ens,c’est inacceptable. 🙁

  7. SĂ©curitĂ© d’Etat
 Raison d’Etat
 Des mots devant lesquels toute bouche se ferme!…
    A tous ceux qui se fĂ©licitent de voir un journaliste arrĂȘtĂ© et DETENU par la S.E , de deux choses l’une : Ou bien eux et moi ne vivons pas sur la mĂȘme planĂšte, ou bien eux et moi n’avons pas lu les mĂȘmes livres d’histoire !
    Les S.E, c’est toujours dans les rĂ©publiques Gondwanesques et bananiĂšres Ă  souhait qu’elles sont les plus « performantes » et les plus « actives »  C’est grĂące Ă  des S.E exemplaires que 50 000 GuinĂ©ens crevĂšrent comme des chiens au camp Boireau sous Sekou TourĂ©, que des dizaines de milliers de tchadiens moururent sous Hissene HabrĂ©, ou que des centaines de milliers de Russes fĂ»rent envoyĂ©s par le KGB dans les camps de SibĂ©rie, etc, etc
 GuinĂ©e de TourĂ©, Tchad de HabrĂ©, ex-URSS, Irak de Saddam, Chili de Pinochet, Cuba de Castro
 Les exemples de grands spĂ©cialistes de « stabilitĂ© intĂ©rieure », et de S.E ne manquent pas ! Et leurs prisons respectives sont toujours pleines !
    Pour moi, un Malien se fĂ©licitant qu’au MALI la S.E puisse enfermer un journaliste, Ă©quivaut Ă  un ESCLAVE se rĂ©jouissant du nouveau fouet de son maĂźtre ! … Surtout qu’en l’occurrence, ceux qui se rĂ©jouissent oublient (ou veulent oublier) que c’est justement CETTE MEME S.E qui :
    – Qui « n’a pas su » empĂȘcher de simple voyous de rue d’envahir notre palais prĂ©sidentiel, et n’a « pas su » non plus les empĂȘcher de tenter d’y assassiner le PrĂ©sident !… Elle n’a d’ailleurs « pas su » ensuite retrouver les coupables, alors qu’ils Ă©taient tous filmĂ©s Ă  visage dĂ©couverts

    – Qui « n’a jamais su » non plus retrouver ni les coupable des tabassages nocturnes, ni la moindre trace des dix-neufs (19 !!!!!) bĂ©rets rouges mystĂ©rieusement volatilisĂ©s de kati !…
    – Cette mĂȘme S.E n’a « pas su » non plus empĂȘcher que des bĂ©rets verts armĂ©s descendent Ă  l’aube sur Djikoroni, et tirent Ă  balles rĂ©elles durant prĂšs de 3 heures en pleine capitale !!!
    – Cette mĂȘme S.E n’a pas non plus bronchĂ© quand des badauds ont brulĂ© des pneus et semĂ© la terreur dans Bko , alors que le pays Ă©tait au bord de tomber aux mains de l’ennemi, et que la StabilitĂ© IntĂ©rieure Ă©tait vitale !…..
    Aujourd’hui, CETTE MEME S.E, toujours sourde, aveugle, muette quand Kati menace gravement la stabilitĂ© du Mali, devient subitement efficace et rĂ©active dĂšs lors qu’une publication fait indirectement « pipi sur les rangers de sanogo » ! Applaudissez : Aujourd’hui c’est un journaliste, demain c’est vous-mĂȘme qui serez contraints de baisser la voix pour aborder certains sujets dans votre propre grin !… Depuis le 22 mars 2012, nous sommes hĂ©las devenus des Gondwanais par la force des choses, mais certains d’entre vous semblent ĂȘtre des Gondwanais PAR VOCATION !!! Ceux qui aujourd’hui se fĂ©licitent des « bruits de bottes » dans Bamako, ont sans doute une nature profonde de
 cireurs de chaussures !

    • salut mon ami Pseudo indĂ©fini …………….tu as oubliĂ© dans ta liste la cĂ©lĂ©bre STASI au bon vieux temps de l’Allemagne de l’Est communiste 💡 💡 💡 💡

      • Blanche Neige
        Exact, la STASI Ă©tait encore un modĂšle du genre en matiĂšre “d’ordre et de paix interne”!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
        J’hallucine quand je vois le nombre de c.ons qui se fĂ©licitent de voir ces milices privĂ©es du macaque arrĂȘter qui elles veulent!!!
        C’est dĂ©jĂ  un scandale que ça se produise, mais que des citoyens soient suffisamment crĂ©tins pour s’en fĂ©liciter, c’est encore PLUS scandaleux!
        Ici, certains comprennent les choses avec 50 ans de retard! Et encore!… đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„

  8. Il faut que la presse respecte son pays, celui qui aime son pays dans cette situation d’instabilitĂ© Ă  cause de 20 000F ou 30 000F de ces politiciens, ne doit pas crĂ©er des situations qui peut amener Ă  demotiver les militaires qui sont dĂ©jĂ  fraguiliser par des crises internes. la question qu’on doit se poser est ce que ces journalistes au lieu d’aller chercher des infos sur le front comme les vrais journalistes du journal le monde, TV5, Fr24, jeune afrique, vous les mendiants journalistes de ces politiciens, vous ĂȘtes lĂ  Ă  crĂ©er des non Ă©vĂ©nements.
    vous pouvez partir en grĂȘve Ă  jamais, vous avec vos politiciens le Malien en a mare de vous, des perturbateurs.
    Et puis vous faites honte aux journalistes de formation, des sortants de l’ENA, de la FLASH, FAST, qui se sont mis Ă  ecrire du n’importe quoi dans vos chiffon. si vous ecriver pas sur vos politiciens vous aller mourir de faim, parce que personne ne paie vos chiffons

  9. TO OU TAR FO FAIR LA LUMIERE SUR L CAS SANOGO ENEMI N1 D LA NATION.SUR LA MORT DES BERET ROUGE ET SUR L DETOURNEMENT DU FOND PUBLIC

  10. Il faut virer Fabius ,ce con ne sait meme pas qu’il n’y a pas de gouvernement au Mali …..Ă  part Sanogo :mrgreen: :mrgreen:

    • je demande aux militaires de s’unir contre les journalistes pourque cet imbĂ©cile ne soit pas libĂ©rĂ©.journaliste pour journaliste,militaire pour militaire.Vive sanogo,vive le mali!

Comments are closed.