Pour non respect de la décision convoquant le Collège électoral de la HAC, Mme Maïga Fatoumata Maïga jette l’éponge Mme Maïga Fatoumata Maïga candidate à l’élection de la H.A.C

9
Pour non respect de la décision convoquant le Collège électoral de la HAC
Mme Maiga, Fatoumata Maiga

A Monsieur le Président de la Commission d’organisation de l’élection des Représentants de la Presse à la HAC

 

Objet: Retrait de ma candidature a l’élection des trois représentants titulaires de la presse à la HAC

 

Tout mon parcours professionnel, dès la fin de mes études en journalisme, a été consacré à mes activités de journaliste reporter au Quotidien NationalEssor.

 

Ce faisant, j’ai toujours été au service d’une profession que j’aime. Les opportunités «pour aller vers d’autres horizons» ne m’ont pourtant pas fait défaut, parce que je me suis toujours dit que ma place, pour être le plus utile à mon pays, est d’abord et avant tout d’être au service de la presse.

 

Monsieur le Président, en postulant à la HAC, cette haute instance au sein de laquelle, à mon sens, le professionnalisme et l’éthique doivent occuper une place de choix, j’étais convaincue de continuer à être au service de la Presse, au service des Hommes et des Femmes des medias et de mon pays, dans un domaine dans lequel il m’a tout donné.

Force est de constater que le processus de préparation et de la tenue de la présente élection me laisse perplexe et ne cesse de m’intriguer.

 

Après l’enregistrement des candidatures, aucune possibilité, aucun espace de débat digne de ce nom, n’ont été aménagés pour que les candidats puissent, au moins, expliquer, a fortiori convaincre de, leur choix de postuler à la HAC.

 

Même la publication dans la presse des «profession de foi» des candidats, qui est pourtant une exigence, une obligation présentée par la décision ministérielle qui convoque le Collège électoral, a été totalement occultée. Et ce,parce que certains candidats ont été incapables d’en fournir.

 

A la place, nous avons eu droit à une simple publication des CV des candidats dans I’ESSOR.

3. Aucun cadre organisé d’une liberté d’expression, liberté à laquelle nous nous consacrons pourtant au quotidien, n’a été aménagé à aucun moment de la campagne pour que les candidats puissent exposer à leurs collègues et aux Maliens leurs projets. En un mot, pourquoi veulent-ils aller à la HAC?

 

La Décision N°2014-054/ MENIC-SG du 08 septembre 2014, portant convocation du Collège électoral, comporte des irrégularités et anomalies notoires, qui annulent juridiquement ses effets.

 

De surcroit, l’article 3 de ladite décision, qui prescrit clairement la diffusion dans la presse des professions de foi des candidats, n’a pas été respecté.

J’estime que les conditions d’une compétition équitable, transparente, sur une base légale qui assure la moralité de l’élection ne sont pas réunies pour servir la grande cause que je pense être celle de la HAC.

 

C’est pourquoi, au nom du RMJLCP, j’ai le regret de vous annoncer par la présente le retrait de ma candidature du processus électoral de la HAC concernant le choix des trois représentants titulaires de la presse.

Bamako, le 24 septembre 2014

 

Mme Maïga Fatoumata Maïga

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Mme Maiga je ne vous connait pas assez, par contre parmi tous je pense que vous étiez la moins pire. A cet effet, votre décision prouve que êtes sage et respectueuse vis a vis de votre profession ainsi qu’au respect de l’éthique et la déontologie du métier de journaliste. Enfin, ne vous découragez car ce pays appartiendra bientôt aux gens comme vous et nous…

  2. c’est comme cela qu’on sait être destiné à un grand dessein! Courage ma petite cousine/captive tu as mon soutien et n’arrête pas de te valoriser professionnellement!

  3. C’est une décision digne de foi bon courage,un exemple à suivre.Parmi les trois journalistes elus aucune femme non du serieux quand meme.

  4. Ca c’est le genre de femme Malienne a cultivé. Dire non en fondant sa décision sur des bases plausibles et sincères.
    Du Courage Madame!

    • D’accord avec vous Madame. Vous étiez ma candidate et cette lettre de retrait si motivée me renforce dans mon idée que je votais pour “le meilleur candidat “. Bon courage! Vous êtes une femme respectable, digne, de haute qualité morale. Votre lettre convainc tout le monde que le vote la a ete très subjectif, avec des arguments du genre” il est le plus beau!”. Moi je suis fier de toi Mme. À la prochaine!

Comments are closed.