Processus de privatisation de la Sotelma : Les 29% de l’Etat malien suscitent la convoitise des travailleurs et de Maroc-Télécom

1
1

Le processus de privatisation de la SOTELMA connaitra très bientôt sa dernière phase : celle consistant pour l’Etat malien à réduire sa part de 49 à concurrence de  29%. Les protagonistes affûtent déjà leurs armes.

A l’issue de la première étape de privatisation  en juillet 2009, l’Etat malien a cédé 51% du capital de la société à Maroc Télécom se contentant de 49%. Le Mali a alors pu engranger la somme de 180 milliards de francs CFA.

Aujourd’hui, ce son 29% de cette part  de 49 % qu’il entend se défaire restant ainsi avec 20%.  L’offre publique de vente (OPV) doit intervenir au cours de deux prochains mois.

Selon toute évidence, la société Maroc-télécom  serait bien placée pour acquérir cette deuxième part qui ferait d’elle le principal actionnaire à hauteur de 80 % du capital initial. Ses chiffres d’affaire (92 milliards F CFA en fin 2012 pour  un résultat opérationnel de plus de 14 milliards de F CFA) depuis la cessionplaident en sa faveur.

Il faut dire, en tout état de cause, que les acteurs se veulent moins bavards sur question.

Mais  que fera l’Etat malien de ses 20 % restants sachant qu’il est initialement prévu d’intéresser le grand public et surtout, les travailleurs de la société ? Et surtout, à quel pourcentage ? Rappelons, en tout état de cause que le syndicat n’entend pas être le dindon de la farce dans ce processus qui, visiblement atteint aujourd’hui sa dernière phase.

Nous y reviendrons

T. Coulibaly

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
aou<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 118</span>
Membre
aou 118
4 années 6 mois plus tôt

le drame est que l’investisseur national n’y verra que du vent; tout se partage entre eux avant la publication de la mise sur marche des actions. Comme quoi les riches continuent de s’enrichir quand les intermediaires essaient de s’en sortir et les pauvres ? eh bien qu’ils le restent toute leur vie. Drole de Mali

wpDiscuz