Accord trouvé hier soir entre le gouvernement et les syndicats de la santé et de l’action sociale

3
L’ébullition sociale perdure au Mali
Voilà plus d'un mois que le secteur de la santé malien est en grève illimitée à l'appel des principaux syndicats (photo: bloc opératoire de l'hôpital Gabriel Touré de Bamako). © wikipedia.org/Aboubakrsidiki

Le Gouvernement et les syndicats de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille ont trouvé un accord tard la nuit dernière pour mettre fin à la longue grève observée dans les services de santé.

Sur 9 points de revendication, les deux parties, sous la supervision de la Commission de conciliation, se sont accordé sur 8 points et un accord partiel.

Les syndicats ont par conséquent appelé leurs militants à reprendre le travail ce dimanche 16 avril 2017.

Accord trouvé hier soir entre le gouvernement et les syndicats de la santé et de l’action sociale

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Les médecins avaient bénéficiés de notre compassion toute la grève durant. Dans ce que nous avions retenus de leurs revendications, ils avaient évoqués le problème du plateau technique vétuste ou en panne dans les hôpitaux. Dès qu’une entente est survenue avec le nouveau P.M, le plateau technique n’est plus réapparu au nombre de leurs doléances. Il est vite passé aux oubliettes. Nous ne savons pas, ce qu’il en a été, du moins pour le moment. Mais, s’il se trouve, que le dénouement de leur problème a fait oublier l’objet de toute notre attention à leur égard, la prochaine fois qu’un malheur frappera à la porte de leur profession, ils ne devraient plus compter que sur eux-mêmes. C’était donc un leurre pour sensibiliser les autres acteurs sociaux à les soutenir? Le serment d’Hippocrate ils s’en ballent les couilles. Tout cela était juste pour de l’argent, alors que les malades mouraient tous les jours? Quelle bande de Charognards vous êtes!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here