Affaire clinique Pasteur de Bamako : Professeurs, médecins et infirmiers dans le collimateur de la justice

29
Santé publique : La clinique Pasteur fermée après le décès d’un infirmier provoqué par le virus Ebola
La clinique Pasteur sise à ACI 2000

De source judiciaire, le Procureur de la République Près le Tribunal de Grande Instance de la commune IV du district de Bamako, Mahamadou Bandjougou Diawara, n’attend que la fin de la quarantaine de la clinique Pasteur pour interpeller tous les agents sanitaires qui y travaillent à savoir, les professeurs, les médecins et les infirmiers sans aucune distinction.

 

Selon une source, l’enquête judiciaire ouverte depuis la mort du vieux  Oussou Koïta, à la clinique Pasteur de Bamako, le 27 octobre 2014, des suites de la maladie à virus Ebola avance lentement mais sûrement. Déjà, un agent des douanes du Mali qui aurait facilité le transfèrement puis l’hospitalisation du vieux Oussou Koïta, le grand Imam de Kouremalé, côté Guinéen, a déjà été entendu par les enquêteurs. En outre, de Bamako à Kouremalé, tant du côté malien que du côté guinéen, toutes les personnes qui ont joué un rôle quelconque dans cette affaire ont été entendues. C’est dire que le Procureur Mahamadou Bandjougou Diawara du Tribunal de Grande Instance de la commune IV du district de Bamako n’entend négliger aucune piste, pas même les informations relayées par la presse locale. Une démarche qui commence à produire des résultats inattendus et encourageants.

 

Les éléments qui accablent la clinique Pasteur de Bamako

Il ressort des éléments d’enquête que la clinique Pasteur de Bamako aurait un partenariat stratégique avec la clinique privée Fidel Castro de Siguiri en Guinée Conakry. Un partenariat qui a été noué à la suite d’une campagne promotionnelle menée par la clinique Pasteur de Bamako en Guinée.

Le mode opératoire

Dans l’entendement des Guinéens, ou bien ce qu’on a bien voulu leur faire croire, la clinique Pasteur de Bamako aurait trouvé des remèdes aux infections rénales, aux maladies cardio-vasculaires et même à la maladie à virus Ebola qui a fait beaucoup de victimes en Guinée, en Sierra-Léone ainsi qu’au Liberia. Ainsi, depuis lors, un véritable pont s’est établi entre les malades de la Guinée-Conakry et la clinique Pasteur de Bamako. La nuitée pour un malade dans cette célèbre clinique de Bamako serait facturée à 400 000 FCFA. Combien de malades ont emprunté cette voie ? Difficile de le dire.

Nos sources nous indiquent que les parents du vieil Oussou Koïta auraient utilisé la même filière. En effet, après cinq jours de traitement sans succès, Moussa Koïta, âgé de 36 ans, commerçant Guinéen, et confirmé Ebola depuis le 10 novembre 2014 et hospitalisé au centre de transit de Siguiri, décida d’amener son père à la clinique de Kourémalé côté malien. Après deux jours de traitement sans succès, on lui conseilla d’amener son père à la clinique Pasteur de Bamako à bord d’un véhicule personnel avec comme passagers Namignan Koïta, 50 ans, première femme de l’imam, Nassira Sidibé, 40 ans, deuxième femme, et Lassine Koïta, 50 ans petit-frère de l’Imam. Et pour être hospitalisé à la clinique Pasteur de Bamako, nos sources nous révèlent que  l’enfant de Oussou Koïta aurait déboursé la coquette somme de 15 millions de FCFA représentant le montant total de son temps d’hospitalisation en raison de 400 000 FCFA par jour.

Malheureusement, dès le lendemain 27 octobre 2014, l’imam Oussou  Koïta décéda et son corps fut transporté à Kourémalé Guinée où un enterrement non sécurisé fut réalisé. En acceptant de l’hospitaliser et d’effectuer des examens biologiques et radiologiques, les médecins de la clinique Pasteur savaient-ils que l’Imam Oussou Koïta était contaminé par la maladie à virus Ebola ? Et en laissant le corps partir en Guinée n’ont-ils pas franchi le périmètre de l’infraction ? N’ont-ils pas en outre mis en danger la santé publique au Mali ? Ce sont là autant d’interrogations que le Procureur de la République Près le Tribunal de Grande Instance de la commune IV du district de Bamako, Mahamadou Bandjougou Diawara, en charge de la gestion de ce dossier si sensible, tente d’élucider aujourd’hui. Les professeurs, les médecins et les infirmiers  de la clinique Pasteur auront certainement beaucoup de choses à dire après la fin de leur quarantaine.

 

Birama FALL   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. The guidelines you peodivrd listed below are extremely precious. It been found this type of pleasurable surprise to obtain that expecting me when I woke up today. They’re constantly to the issue easy to learn. Thanks a large amount for any valuable ideas you’ve got shared right here.

  2. Il faut que la justice règle cette affaire avec beaucoup de prudence .
    c’est super flou .

    ___________________________________________________________________________

    offres d’emploi au Mali

  3. faisons confiance à notre justice qui fera en sorte que les responsables et complices soient traduits devant elle pour avoir en danger la santé de tout un peuple

  4. LA CLINIQUE MALI EST DIRIGE’E PAR DOCTEUR IBK!!!!
    LA CLINIQUE PASTEUR SE TROUVE AU COEUR DE LA CLINIQUE MALI!!!!
    IL Y A DE SERIEUX PROBLEMES AU SEIN DE LA CLINIQUE MALI PARCE QUE LE MEDECIN CHEF DOCTEUR IBK EST LUI MEME MALADE ET TRES MALADE AU NIVEAU DU CERVEAU!!! IL EST ATTEINT D’UNE GRAVE MALADIE NOMME’E KEITABOLA!!! ELLE EST HEREDITAIRE, ELLE NE TUE PAS MAIS ELLE REND UN KEITA TRES… CON!!!

  5. Le General Sanogo rappelle que LA CLINIQUE PASTEUR EST DANS LA CLINIQUE MALI! POURQUOI NE PAS DEMANDER A' DOCTEUR IBK POURQUOI LA PORTE DE LA CLINIQUE MALI CONDUIT A' LA CLINIQUE PASTEUR?

    Ne criminalisons jamais une maladie!!!
    IL Y A TOUT UN MONDE ENTRE ETRE UN JUGE ET ETRE UN DOCTEUR!!!
    LA DECISION D’ADMETTRE ET SOIGNER UN MALADE EST UNE DECISION QUI RELEVE DU PERSONNEL DE LA SANTE’! LE JUGE N’A AUCUNE EXPERTISE ICI!
    C’EST FACILE D’ATTAQUER LA CLINIQUE PASTEUR! QUAND ON EST IDIOT, ON CHERCHE TOUJOURS A’ BLAMER LES AUTRES POUR SON ECHEC!!! POURQUOI S’ARRETER A’ LA CLINIQUE PASTEUR? POURQUOI NE PAS ATTAQUER IBK ET SON GOUVERNEMENT POUR N’AVOIR PAS MIS UN SOLDAT/UN GENDARME/UN GARDE/UN POLICIER/UN DOUANIER SUR CHAQUE CENTIMETRE DE LA FRONTIERE ENTRE LE MALI ET LA GUINE’E!ARRETONS LA BETISE!!! CORRIGEONS LES FAUTES! NE PANIQUONS PAS! N’ATTAQUONS JAMAIS LE PERSONNEL DE LA SANTE’! C’EST BIEN CE PERSONNEL QUI EST SUR LA LIGNE DE FRONT! LEUR METIER EST DEVENU PLUS DANGEREUX QUE D’ETRE UN SOLDAT AU FRONT! EBOLA TUE PLUS DE 70% DE CEUX QUI L’ONT! ENCOURAGEONS LE PERSONNEL DE LA SANTE’ ET DONNONS LEUR TOUS LES MOYENS DONT ILS ONT BESOIN POUR SE PROTEGER ET COMBATTRE LA MALADIE!

  6. moi je ne peu pas comprendre comment tout Malien la 1ère des chose quand un malade entre dans un centre de santé s’est de consulter faire des analyses donner un résultat.comment cette situation peu échapper
    à tout un staff.vraiment un nuage cache quelque chose dans tout ça la.

  7. le gouvernement tente de se disculper totalement sur le dos de la clinique ! mais les nouveaux cas confirmés positifs proviennent toujours de la clinique incriminée ??? SUR CE SUJET! IL Y’A UN DEFICITE D’EXPLICATION !

  8. et dire que la clinique Pasteur était ce qui se faisait de mieux au Mali pour les soins médicaux 😉 😉 😉 finalement on comprend mieux pourquoi les politiques véreux et les riches qui se font du fric sur le dos des pauvres et de l’etat viennent tous se faire soigner en France 😥 😥 😥 😥

  9. Il ne faut pas cacher la vérité, le pauvre douanier n’a rien à voir dans cette affaire. Vérifier bien si ce n’est pas son directeur qui l’a envoyé avec l’ambulance de la clinique pasteur pour amener le vieux koitâ à Bamako parceque c’est son marabout. Donc c’est une chaîne et me nous cache pas la vérité, on serait pas d’accord . La justice doit sévir sans pitié.

  10. Infraction, peut être pas. Parce que tout ça est nouveau. Il prend du temps pour légiférer dans un domaine donné. On peut à la lettre parler de négligence professionnelle grave de la part de la clinique pasteur à Bamako. Mais on verra bien qu'est ce l'enquête judiciaire nous donnera comme résultat. Ayons confiance aux autorités maliennes

  11. Quoi qu’il en soit nous de la vraie justice dans cette affaire ; Car c’est une négligence que nous sommes entrain de payer très chère .
    Que justice soit fait pour nous peuple du Mali ……….

  12. ……….Je l’avais dit dès le premier jour que cette histoire est dû seulement à la cupidicité des responsables de cette clinique qui préfèrent l’aregnt contre leur propre santé et celle des autres. Les infirniers et infirnières ne sont que des subaltères et ne sont pas responsables de l’admissionde patiens. Qu’ils répondent tous devant justice y compris les complices et que les sanctions tombent.

  13. 400 000 FCFA/nuit ? Etes-vous vraiment sûr de cette information ?
    En tout cas, elle ne me semble pas plausible !

    La justice doit pleinement jouer son rôle en allant vers les sanctions plus sévères.

    • L’information est fausse. La nuitée coûte 25.000F et non 400.000F. La clinique Pasteur est très mal agit, elle n’a pas d’excuse, mais il ne faut que les journalistes se mettent à calomnier.

  14. Bien sûr que la responsabilité de cette usine-à-fric est CERTAINE!

    Bien sûr qu’à ce titre, des sanctions doivent effectivement être prises!

    Toutefois, cette décision vise manifestement à “plaire” à la population d’une part, et d’autre part, à tenter de faire “oublier” que l’inconscience de cet établissement privé n’a pu se produire QUE parce que le gouvernement N’AVAIT LUI-MEME PRIS AUCUNE MESURE SERIEUSE POUR L’EMPECHER! 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Or, c’est précisément CA ce qui est INACCEPTABLE!!!!

    Une clinique privée n’est jamais rien de plus qu’une …clinique privée! Par contre, face à une menace aussi dramatique qu’Ebola (menace pour laquelle LE MONDE ENTIER se mobilise depuis de longs mois!), c’était aux AUTORITES SANITAIRES du pays concerné de prendre toutes les mesures, et d’encadrer (entre autre!!!) les admissions de nouveaux patients daans les établissements de santé du pays!

    On peut faire diversion en pointant Pasteur, mais c’est L’ETAT! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    • @ nfp, certes oui en commencant le DG de la clinique Pasteur mais aussi les responsabilites du gouvernement en tete le ministre de la sante aussi qui a failli a faire respecter les lois et reglements sur une clinique privee en complicite avec eux memes dans le ministere de la sante.
      Vous savez si reellement l’etat et le gouvernement etaient serieux et honnetes, blanc comme le president lui meme IBk :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: , tous les autres suivront. Donc les prives se portent comme le public de la maniere, magrouilles, favoritismes, vols, laxisme et j’en passe. 👿 .

  15. je ne peux pas comprendre qu'une clinique comme Pasteur puisse hospitaliser un malade venant de la Guinée en cette période d'ebola sans avoir le reflexe ebola. ils doivent tous être entendus (le dispositif mis en place à kouremalé précisément les agents de santé qui ont failli à leur mission, les agents en garde ce jour fatidique à la clinique pasteur qui ont exposé toute une nation a cause de leur manque de sérieux. Monsieur le procureur nous voudrions que toute la lumière soit faite autour de cette affaire merci

  16. Je salue la volonté de faire la lumière sur cette histoire et que des sanctions soient prises. Cependant évitons le populisme et les amalgames.Les travailleurs de la clinique ne sauraient etre tenus coupables de tout ce que fait la clinique. Il ya lieu de situer la responsabilité de tout un chacun et je crois que c’est le role de l enquete.

    • Noriega
      “.Les travailleurs de la clinique ne sauraient etre tenus coupables de tout ce que fait la clinique. Il ya lieu de situer la responsabilité de tout un chacun”

      Sage propos!…

      Moi-même en lisant ça, je me suis demandé en quoi agents sanitaires et infirmiers pouvaient être tenus pour “responsables” de quoi que ce soit dans cette affaire! 😯 😯 😯

  17. Monsieur le journaliste
    Ne jetons pas l’huile sur le feu. De grâce revoyez les montants que vous avancez. Le mal est fait et laissons la justice faire son travail et il faut savoir raison gardée . Vous avancez des raisons dont vous ne maîtrisez pas. Soyons juste

  18. “Les professeurs, les médecins et les infirmiers de la clinique Pasteur auront certainement beaucoup de choses à dire après la fin de leur quarantaine…” S’ils survivent !

  19. LA douane malienne qui est entrain de saigner présentement a certainement joué un rôle lors du passage a la frontière jusqu`a la clinique. Cela a pu aussi être negocié ?

  20. La justice malienne doit sévir dans cette affaire s'ils ne sont pas complices ! Moi étant profane dans le domaine de la santé ma première réaction serai de faire un test qui me permettait de savoir si le vieux "Iman" (que les maliens ne sont pas prêt de pardonner ) était porteur du virus Ébola. Car il venait d'une zone endémique .On n'a pas besoin d'être professeur ou faire des études en santé ! disons le , nous les maliens , il nous maque de rigueur dans tous les domaines.

  21. Comme tout se négocie au Mali, ils vont négocier ils deja regroupé pas mal d’argent sur des malade pour faire ça.

Comments are closed.