Amélioration de la santé de la mère et de l’enfant : L’USAID lance deux nouveaux projets d’un montant de 40 milliards de F CFA

1
Une vue du presidium
Une vue du presidium

Ces deux nouveaux programmes communément dénommés ” services de santé à grand impact et communication/promotion de la santé ” qui seront exécutés pendant 5 ans couvriront les districts  sanitaires de Kayes, Koulikoro, Sikasso et les six  communes du district de Bamako et le district sanitaire de Gao. Le lancement de ces nouveaux programmes qui a eu lieu à l’hôtel Salam a été couplé aux activités de clôture du

L’évènement était présidé par  le Secrétaire général du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, le Pr Ousmane Doumbia en présence du directeur de l’USAID, Gary Juste, du directeur de Save Children international, Raphael Sindaye, et de la représentante de Center for communication programs, le Dr Regina Traoré. Le directeur de l’USAID  a affirmé que la mise en œuvre des nouveaux programmes permettra de consolider les acquis dans l’offre des services de qualité accessibles et abordables et d’impulser un changement de comportement considérable aux seins des communautés. D’après lui, ces activités s’inscrivent dans le cadre de la mission globale de l’USAID qui consiste à nouer des partenariats visant à mettre fin à l’extrême pauvreté des populations. Il indiquera qu’au bout de cinq d’intervention ces deux programmes permettront de réduire la mortalité maternelle ainsi celle des enfants  de moins de 5 ans de 30%. De même, elles contribueront à réduire la prévalence de l’insuffisance pondérale de 30% chez les enfants de moins de 5 ans. De son coté, le Secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Doumbia soulignera que ces différents programmes sont  le témoignage de la volonté de l’USAID et du peuple américain de soutenir efficacement le gouvernement du Mali dans sa lutte de tous les jours pour un meilleur état de santé des populations. C’est pourquoi, il a, au nom du gouvernement du Mali et particulièrement de celui du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, remercié l’USAID de tous les appuis techniques et financiers qu’il ne cesse de fournir dans le domaine de la santé à travers USAID/MCSP et aussi dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et de la gouvernance.  Rappelons que le programme de l’USAID pour la survie de la mère et de l’enfant (MSCP) qui clôt ses activités à la fin de ce mois  visait à réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans 24 pays prioritaires dont le Mali par la mise à échelle des interventions à haut impact. Sa mise en œuvre au Mali avait commencé en mai 2014. De mai 2014 à nos jours, le programme survie de la mère et de l’enfant a enregistré la prise en charge par les agents de santé  98.600 enfants de moins de cinq ans dans les différents districts sanitaires d’intervention.

En plus  87% des enfants de 3 à 59 mois dans le district sanitaire de Kita ont été protégés contre le paludisme grâce aux campagnes de chimio prévention du paludisme. Sa mise en œuvre a enregistré la participation d’un consortium  comme Save the Children international, Population services international, Jhpiego, et John Snow Inc.

Ramata TEMBELY

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.