Après une opération du crâne à l’hôpital Val–de–Grâce : Dioncounda Traoré se porte mieux

27

Evacué à l’hôpital militaire du Val –de –Grâce à Paris, le 22 mai dernier après son agression, dans son bureau du Palais de Koulouba, par des manifestants pro-putschiste, le président par intérim se porte mieux.

Il marche, désormais, sans aide. Bien plus, il soutient des conversations avec ses visiteurs à l’hôtel Pullman –Montparnasse où, il poursuit sa convalescence.

Un corps inerte gisant dans une mare de sang, au milieu des décombres de son bureau. En recevant, ce 21 mai, la délégation des manifestants favorables à la junte militaire, le président de la République par intérim était loin de s’imaginer le sort qu’ils lui réservaient.

Fous de rage, ils le traitent de tous les péchés d’Israël. Mais Dioncounda Traoré, comme à son habitude, garde son calme. Avant d’oser une explication.

Soudain, un manifestant, armé de marteau, lui assène un coup sur la tête, juste au dessus de l’arcade sourcilière droite. Un coup violent de marteau. Pr Dioncouda Traoré s’affaisse dans on bureau, inconscient. Puis s’en suivent les coups de pied, de poing et de bâton…

Inerte, gisant dans une mare de sang, il est laisse pour mort par ses bourreaux, fiers de leur « boulot ».

Le corps sans vie de président par intérim est évacué d’urgence à l’hôpital du Point G « Plus de peur que de mal », dit en substance, le communiqué du gouvernement diffusé quelques heures après.

Erreur. Ce qui était considéré, par les « mogotoros » maliens – pardon les toubibs maliens – comme une « légère blessure » à l’arcade sourcilière droite s’est avérée comme une « fracture du crâne ».

C’est, du moins, ce qu’ont diagnostiqué les spécialistes de l’hôpital militaire du Val –de –Grâce où, il a été reçu le 23 mai.

Selon nos informations, l’opération chirurgicale que le président par intérim a subi s’est bien passée. A l’hôtel Pullman –Montparnasse où il poursuit, depuis le 1er juin sa convalescence, le président de la République par intérim reçoit, son homologue béninois et non moins président en exercice de l’Union Africaine Boni Yayi ; Luc Adolphe Tiao, Premier ministre du Burkina Faso et Laurent Bigot, sous –directeur Afrique de l’Ouest du Quai d’Orsay.

Aucune date n’a, encore, été fixée pour son retour au Palais de Koulouba. Mais selon le président en exercice de l’Union Africaine, toutes les mesures seront prises pour assurer sa sécurité.

Oumar Babi

PARTAGER

27 COMMENTAIRES

  1. Cher journaliste, la liberté de presse ne veut pas dire le manque de respect envers les autres, tu qualifie les docteur de “mogotoro”. Tu sais que les médecin sont sous serment et il n’est pas normal de dire le diagnostic des malade qui est un secret entre le médecin et le malade de surcroit celui d’un chef d’état. Imbécile de journaliste que dira tu au gouvernement malien qui a affirmer au monde entier que Dionkounda partait pour un rendez vous fixé depuis longtemps avec les médecin Français.
    Va à la recherche de l’information au lieu de dire des connerie.

  2. Alors Mr le journaliste vous pouvez temoigner maintenant a la justice puisque vous etiez present,et vous avez vu le manifestant lui donner le coup de marteau.

  3. ALORS Après cette intervention il doit être declarer inapte physiquement et mentalement à diriger ce pays et surtout dans cette crise

    • Niye arretes de dire des conneries . toi tu es inapte à vivre et pourtant on te laisse la vie 😆 😆 😆 😆
      ily a eu dans le Monde de grands chefs d’etat qui avaient subit des interventions chirurgicales autres que Dioncounda et pourtant c’etaient d’excellents chefs d’etats !! c’est vrai que si Dioncounda avaiété opéré à Bamako la question ne se poserait plus ,il serait mort :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • Effectivement,parcequ’il est aussi responsable dans la gestion et des hommes et du matériel de nos hospitaux.Lui et d’autres du système vont se faire soigner ailleurs et pendant le même ils volent, detournent les médicaments et les fonds destinés à nos pauvres

    • Tu es un vrai criminel monsieur, un misérable qui trouve jouissance dans l’agression lâche d’un concitoyen, président de notre pays, de surcroit dans l’exercice de ses fonctions dans son bureau. Une honte nationale car jamais vu dans le monde, même dans celui des plus sauvages; je me demande quel genre de coeur avez vous, et surtout quel type de mère a mis au monde un monstre comme toi.

      Je souhaite et avec moi, je sui sûr tous les maliens épris de justice que quelque chose de ce genre ou arrive à ton pere, bien sûr si tu en as, car j’en doute, et alors tu comprendras

  4. il y a déjà 10 jours j’avais dit ici que Dioncounda devait subir une opération cranienne( j’avais l’info d’une source medicale trés sure ) et je lisais réguliérement sur maliweb des commentaires de farfelus disant qu’il avait été opéré de la prostate 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    • enfin le diagnostic des pseudos medecins de Gabriel Touré confirme qu’il est préférable de mal se soigner à la maison que d’aller les consulter :mrgreen: :mrgreen: ces gens sont dangereux et devraient etre interdits d’exercer la médecine 🙄 🙄

  5. hahaha ! les maliens sont des chiens ! Ils se bouffent entre eux? mdr. Vive l’Azawad libre !

    • C’EST AVEC PEINE QUE JE ME VOIS OBLIGE DE NE PAS REPONDRE A UN CHIEN AZAWADEUX NOMME RHISSA 😆 😆 😆

  6. Ne jouissant donc plus de toutes ses facultés mentales et intellectuelles, Dioncounda doit simplement démissionner. Son abesence a acalmi la situation au Mali. Prompt établissement pour lui.
    Le Mali est dans tous les cas sans Président de la république depuis le 22Mars.

  7. Ah les journalistes Maliens!! Chaque jour que Dieu fait, on apprend une autre version sur l’aggression de Dioncounda. On parle souvent de baton, maintenant “marteau” et peut être demain de calach… “aw tè siran alla gnè” Dieu punira toutes les parsonnes mal intensionnées pour l’essor de ce pays. Chers mauvais journlistes, continuez à prendre des miettes avec ces voyous!! “alla ba kè djoli ye aw kônô!!!

  8. Bamakèba on doit appeler Dioncounda Président de la Transition et non Président de la République. Il assume la transition pour un an. Et le PM est Premier de Transition.
    Mais pour le Ministre de la communication c’est une observation juste “Nord du Mali ou Nord Malien” mais pas “Nord-Mali” Attention donc pour ces appelations. Bonne journée.

  9. ehhh nous on a pas vu le signe de marteau sur sa tete mais a son retour on vera sa crane rasée au retour. Prompt retablissement pour lui. Bon séjour et bon retour pour lui.

  10. Le ministère de la communication a fait publier hier, un message. Le ministère dit que l’expression ” Nord-Mali ” n’est pas correcte. Qu’en fait; il est recommandé d’employer les termes ” le Nord malien ” ou bien ” le Nord du Mali ” . Dont acte pour ma part…
    Dans la même veine, j’ai constaté que les médias Maliens continuent de dire, s’agissant de Dioncounda ” le Président par Intérim “. Je croyais que l’intérim a duré 40 jours… Et depuis le terme des quarante jours, Dioncounda est investi officiellement Président de la République par la Cour Suprême de la République du Mali. Alors pourquoi continue-t-on à l’appeler le Président par Intérim ? Ne devrait-on pas l’appeler le Président de la République. ?

  11. Ça veut dire que les médecins du point G ne savent pas
    la différence entre : une légère blessure et une fracture du crane :mrgreen:
    N importe quoi?
    Écoutez il s agit d examiner un président cas même
    si c’est le cas c.à.d que nos médecins sont aussi sous équipés ou mal formé
    ce problème de sous équipage une maladie contagieuse

  12. Ça veut dire que les médecins du point G ne savent pas
    la différence entre
    N importe quoi?
    Écoutez il s agit d examiner un président cas même
    si c’est le cas c.à.d que nos médecins sont aussi sous équipés ou mal formé
    ce problème de sous équipage une maladie contagieuse

  13. sanogo et ses supporters sont totalement disqualifiés après l’agression…..des brutes qui ne peuvent pas supporter la contradiction et n’ont rien dans la tête…..des lâches qui agressent quelqu’un qui a l’âge de leur père au lieu d’aller affronter des gens de leur âge qui sèment la terreur dans les villes du nord qu’ils ont abandonné dans leur fuite éhontée…..des soldats indignes ….

  14. Hééééééé ! Dieu………. “opération du crane”… Ahhhh nooooonnnn ! ….. il ne faut pas écrire n’importe quoi…….. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Hey, les gars… la vérité est que Dionkunda ne viendra pas avant un mois… le temps de raser la république de Kati et d’assurer la sécurité du président et de son gouvernement. Un point, c’est tout.

    Faut pas inventer des mensonges sur l’état de santé de Dionkunda. Pas besoin de ça… Dites la vérité aux maliens. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • CHER BROULAYI, C’EST VRAI, LA TRANSPLANTATION CÉRÉBRALE A ÉTÉ FAITE. C’EST FINI. VIVE DIONKIS, VIVE LA FRANCE, VIVE LA FRANCAFRIQUE, VIVE LES COUPEURS D’AME DE NEGRES !?!?!?

      • Et pendant qu’il y est (en France), ils peuvent lui casser le col du fémur aussi… pour lui faire une implantation de prothèse de Moore…

        On va l’appeler ROBOKOP ! … et quand il marche Dionkiss ça fait Kla… Kla… Kla… et il parlera comme un ordinateur… 😀 😀 😀

  15. NOUS MALIENS, FILS DU PAYS LE PLUS PAUVRE DE LA PLANETE, DEVONS ETRE TRES FIER D’AVOIR LE PRÉSIDENT LE PLUS MODERNE DEPUIS L’AUBE DES TEMPS JUSQU’Á NOS JOURS.
    EN FAIT DIONCOUNDA N’AVAIT QU’UNE LÉGERE BLESSURE, C’EST VRAI. QUAND DIONCOUNDA QUITTAIT LE MALI IL MARCHAIT SANS AUCUNE PEINE, IL ÉTAIT TOUJOURS BEAU ET ÉLÉGANT COMME IL SE VEUT. LA SEULE RAISON DE SON VOYAGE: -LA PEUR. LE MALI AVANT TOUT!!???
    DIONCOUNDA A FUIT LES BARBARES DE NÉGRES, CES COMPTRIOTES, POUR SE RETROUVER Á PARIS. AH , PARIS VILLE LUMIÉRE, DES MILLES MERVEILLES.
    HÉLAS DIONCOUNDA SE RETROUVE DANS LES BRAS DE COUPEURS D’AME ET DE DIGNITÉ, Á LA PLACE DES COUPEURS DE TÉTE.
    LES COUPEURS D’AME, Á L’HOPITAL MILITAIRE VAL-DE-GRACE, ÉTAIENT TRES CONTENTS DE L’AVOIR. DIONCOUNDA QUI N’A JAMAIS POSSEDER SA PROPRE TETE, ET NE PREND DES DECISIONS IMPORTANTES QUE LORSQU’IL SE TROUVE Á L’ÉTRANGER, EST BIEN, SINON TRES BIEN ACCEUILLI.
    IL SE COUCHE POUR TRANSPLANTATION CÉRÉBRALE, C’EST GÉNIAL!!
    DIONCOUNDA N’A PLUS BESOIN D’ALLER Á L’ÉTRANGER POUR PRENDRE DES DÉCISIONS IMPORTANTES SUR LE MALI, IL LE FERA DÉSORMAIS SUR PLACE, Á BAMAKO. SOYONS FIERS DE DIONKIS, EST LE PRÉSIDENT LE PLUS MODERNE DE LA PLANETE, TOUTE ENTIERE; CAR DIONKIS EST MAINTENANT BIEN BOURRÉ DE COMPOSANTS FONCTIONNELS CONCUS SELON LES PARADIGMES ET LES ALGORITHMES LES PLUS SOPHISTIQUÉS DE L’INTÉLLIGENCE ARTIFICIELLE.
    CHERS AMIS, DIONCOUNDA DOIT MAINTENANT SE RENDRE Á PARIS CHAQUE 6-8
    MOIS POUR CHANGER SES PILES D’ALIMENTATION.
    VIVE DIONKIS, THE FIRST PRESIDENT WITH REMOTE CONTROL!!!

  16. Bonne meditation sur cet article

    Affairisme dans la crise malienne : Comment la Cia a fait plier Ouattara / La vérité sur le limogeage de Bictogo / Tout sur les Frci arrêtés au Mali
    Source : Le Temps : Dernière Mise à jour : 07/06/2012 (Auteur : )
    Lu : 2683 fois

    Si l’un des réseaux mafieux organisés par le pouvoir a un genou à terre, l’autre cherche tant bien que mal à garder ses repères dans la sphère politique ivoirienne. Le réseau ouattaraiste qui a le genou à terre, est celui d’Adama Bictogo. Tout son malheur est parti de la crise malienne. Lors des négociations dans la crise malienne, Adama Bictogo fait un très bon rapprochement entre lui et la junte du capitaine Sanogo. C’est ainsi que l’homme fort de Bamako lui signifie son souci financier pour s’approvisionner en armements, en vue de faire face à la rébellion. Adama Bictogo lui propose un réseau moyennant diamants et métaux. Sanogo accepte de faire ce deal en clando, avec Bictogo qui arrive même à liquider quelques quantités de pierres. Sanogo s’active alors à s’armer. C’est en ce moment que la pression internationale s’intensifie sur la junte. Entre temps, la Cia suit de près ce deal entre Bictogo et la junte. Cette «Agence» déjà très déçue du pouvoir ivoirien, avec la vente du «diamant de sang ivoirien», fait un rapport accablant sur ce régime. Abidjan est alors dans leur viseur. La Cia saisit donc le Nigéria. C’est la vraie raison du voyage inattendu de Goodluck à Abidjan après la chute de Sarkozy. Chemin faisant, la communauté internationale fait plier la junte par des pressions diverses. Ouattara voulant profiter de la situation, engage une action militaire avec les Frci. Au cours de l’offensive au Mali, un chef de guerre et pas des moindres, et plus d’une centaine d’éléments sont pris sur le théâtre des opérations. Ouattara négocie assidument la libération de cet homme qui est l’un de ses proches les plus directs. Beaucoup de moyens sont donnés à Adama Bictogo, pour les faire libérer. Le capitaine Sanogo profite de son avantage et exige au pouvoir ivoirien plusieurs choses. Abidjan mouillée jusqu’au coup, dans cette affaire cède, pour obtenir la libération de ses hommes en oubliant définitivement l’option militaire. Comme acte bonne foi, le pouvoir exige du capitaine Sanogo la libération du chef de guerre. Les autres devraient être libérés après la signature des derniers accords. Après la signature des accords dans lesquels le capitaine Sanogo obtient gain de cause, ce dernier refuse de libérer les autres prisonniers qu’il détient encore comme preuves. Abidjan qui ne comprenant plus rien, s’informe pour cerner la motivation de la junte à ne plus tenir parole. C’est là que le régime découvre qu’Adama Bictogo n’a pas donné tous les moyens qui ont été dégagés pour le capitaine Sanogo. Dès lors, la présidence ivoirienne se saisit de cette situation et fait un semblant de limogeage avec un faux alibi. Qui à la réalité, n’est qu’une action de charme pour contenter les Usa et la communauté internationale. C’est en ce moment que le réseau Hamed Bakayoko se positionne, en activant ses relations dans la presse et accable son rival. La réaction d’Adama Bictogo ne s’est pas fait attendre. Il donne des éléments précis sur des virements que feraient Hamed Bakayoko verse sur un compte offshore, en Europe depuis huit mois. Et Adama Bictogoa a juré d’avoir la tête de Hamed Bakayoko.

    Une correspondance particulière
    de K.S

      • Merci quoi? Merci pour ces cinq minutes de feuilleton ?

        On gagnerait à ne pas mélanger un forum d’information avec un ramassis de fantaisies. Certains pourraient vous prendre au sérieux!

        • TU DOIS ETRE NÉ CRÉTIN POUR RÉPONDRE AGRESSIVEMENT Á UN MERCI QUI NE T’EST PAS ADRESSÉ.
          CECI ÉTANT DIS TU PEUX MAINTENANT ESSAYER DE RÉPONDRE Á MR ABDOUL SI TES FACULTÉS DE RAISONNEMENT LE PERMETTENT, ET MOI JE T’ATTENDS AU TOURNANT.
          TU NE DOIS PLUS CONFONDRE FORCE BRUTTE AVEC INTELLIGENCE.

Comments are closed.