Campagne Saint valentin sans grossesses non désirées : « Je suis jeune, je me protège, alors fais comme moi »

3

A l’occasion de la fête des amoureux communément appelée Saint Valentin, les jeunes ambassadeurs du Mali pour la planification familiale soutenus par leurs partenaires comme Intra Heath, KénéyaJemu Kan se sont mobilisés pour informer et sensibiliser leurs pairs sur les questions de santé publique liées à la sexualité. L’évènement avait pour cadre la salle de conférence de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et dOdontologie (FMPOS). C’était en présence du chef de village et du maire du Point-G.

Contraception, grossesses non désirées, avortements clandestins, dépistage et prévention des Infections sexuellement transmissibles et Vih/sida. Tels étaient les objectifs des activités de sensibilisation de la campagne « Saint Valentin sans grossesses non désirées » initiée par les jeunes ambassadeurs pour la planification familiale. 

L’évènement a été mis à profit pour offrir gratuitement des services de santé de la reproduction à travers la prise en charge des Infections sexuellement transmissibles, le dépistage du VIH/Sida et du cancer du col de l’utérus. De même que les services de planification familiale soutenus parl’Association malienne pour la protection et la promotion de la famille (AMPPF). Des causeries éducatives ont aussi été menées sur la santé de la reproduction au sein des vendeuses ambulantes et des mécaniciens aux alentours de la faculté de médecine du Point-G.

Les jeunes ambassadeurs ont profité de l’occasion pour distribuer des préservatifs aux jeunes scolarisés et déscolarisés. Les futurs médecins et les étudiants de l’école du Point-G sont venus en nombre pour écouter les conseils de leurs pairs.

L’objectif de cette campagne, dira Edouard Keïta, le président des jeunes ambassadeurs pour la planification familiale, avait pour but d’attirer l’attention des jeunes étudiants et adolescents déscolarisés sur les éventuels risques qu’ils encourent en ayant des rapports sexuels non protégés. Et plus particulièrement la nuit de la Saint Valentin. Il notera que durant cette nuit beaucoup de jeunes s’adonnent à des activités sexuelles et souvent sans se protéger. D’après lui, la sensibilisation permettra aux jeunes de ne pas tomber dans le piège des grossesses non désirées en les incitant à utiliser le préservatif lors des rapports sexuels. 

Les partenaires présents à l’évènement ont joint leur voix à celle des jeunes ambassadeurs pour inviter les jeunes à s’approprier des conseils prodigués par leurs pairs afin d’éviter les grossesses non désirées et les IST et le Vih/Sida.  L’initiative venant des jeunes, les partenaires ont rassuré de leur accompagnement pour pérenniser l’action.

 R TEMBELY

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Vous devriez plutôt militer pour que les jeunes arrêtent la débauche et non de cette manière.

Comments are closed.