Le chef de la 24eme mission médicale chinoise au Mali, Song Baishan «L’équipe médicale chinoise contribue à soulager la douleur des malades maliens en fournissant des services sanitaires de qualité»

1

Arrivée au Mali le 21 juillet 2015, la 24ème Mission médicale chinoise continue de faire la fierté des patients maliens. Conduite par Docteur Song Baishan,  cette mission est composée de 31 membres sous la direction d’un chef général assisté de deux chefs adjoints. Tout le personnel possède de riches expériences dans leur domaine.  Mais pourquoi le choix de l’Hôpital du Mali ? Dans quelles spécialités exercent les membres de cette mission ? Comment apprécient-ils le travail et l’avenir de la coopération sino-malienne dans le domaine médical ? Autant de questions intéressantes qui trouvent leurs réponses dans cet entretien exclusif.

Aujourd’hui : Quel est l’état de la coopération médicale sino-malienne ?

SONG Baishan : La coopération médicale Mali-Chine arrive à un nouveau pic après le Sommet de Johannesburg sur la Coopération sino-africaine en 2015. Le président XiJinping a exprimé, au cours de ce Sommet, que la Chine va renforcer la collaboration avec l’Afrique non seulement dans la technologie médicale, les équipements médicaux, les médicaments et le matériel, mais aussi elle va commencer une coopération et une assistance plus étendues en matière de santé publique, de fabrication pharmaceutique, de formation du personnel et d’autres domaines. En  2015, le gouvernement chinois a fait don au Mali de médicaments et équipements d’une très grande valeur.

Pouvez-vous nous présenter globalement la 24ème mission médicale chinoise ?

Nous sommes 31 agents dans l’équipe médicale, dont 27 médecins et infirmiers, 2 interprètes, 2 cuisiniers. Un chef général, deux chefs adjoints. Tout le personnel possède de riches expériences dans leur domaine.

Il y a un certain écart par rapport à l’environnement et les conditions de travail entre la Chine et le Mali dans le domaine de la santé. En raison des conditions limitées, l’équipe médicale n’a pas pu mettre en jeu toutes les compétences professionnelles nécessaires.

Vous intervenez à l’Hôpital du Mali. Pourquoi le choix de cet établissement ?

Vous savez, l’hôpital du Mali a été construit grâce à l’État chinois. Notre présence dans cet établissement est donc la suite logique. Voilà ce qui explique ce choix. Il existe aujourd’hui une amitié profonde établie entre l’équipe médicale et le directeur général de cet établissement hospitalier et les autres collègues maliens.

Quels sont les spécialités dans lesquelles vous intervenez essentiellement ?

Notre équipe médicale intervient dans plusieurs domaines sanitaires, notamment en médecine interne, entéro-gastrologie, infectiologie, pédiatrie, chirurgie générale et thoracique, neurochirurgie, Orl, acupuncture, anesthésie, au bloc opératoire, en service des soins, imagerie médicale, laboratoire, radiothérapie.

Pouvez-vous tirer un premier bilan de votre présence au Mali ?

L’équipe médicale chinoise contribue à soulager la douleur des malades maliens en fournissant  des services sanitaires de qualité. Elle vise à former des personnels dans le domaine médical pour permettre d’améliorer la technique médicale du Mali. En plus, nous avons  travaillé avec le peuple malien pour lutter contre le virus Ebola. Tout cela témoigne et signifie l’amitié entre nos deux pays.

Quelle est l’action ou l’intervention dont vous êtes le plus satisfait depuis que la 24ème mission médicale est sur place ?

Il s’agit des interventions en traumatologie,l’intervention d’ablation de tumeur et l’intervention mini-invasive en chirurgie générale, neurochirurgie, gynécologie et en chirurgie thoracique.

Un cas particulier de regret aussi ?

En raison du problème économique, beaucoup de patients n’ont pas accès au traitement correct et ont raté la meilleure période pour le traitement.

Nous ne vous demandons pas de comparer le Mali et la Chine en matière de santé. Mais comment jugez-vous la politique de santé au Mali en partant de l’exemple de l’hôpital du Mali ?

La mode d’exploitation à l’hôpital du Mali où les médicaments et le traitement sont séparés a affecté l’efficacité du traitement.

Qu’est-ce que vous préconisez d’une part et que pouvez-vous faire d’autre part pour améliorer les prestations sanitaires au Mali ?

En raison des restrictions de conditions naturelles et d’autres facteurs politiques, il n’y a pas un système achevé de santé publique au Mali. Nous sommes prêts à travailler ensemble avec le gouvernement du Mali pour la prévention de maladies, le dépistage précoce et le traitement précoce, en vue d’améliorer la santé de la population du Mali.

Réalisé par A. B. HAÏDARA

 

24e mission médicale chinoise au Mali :

Plus de 100 patients auscultés par jour et 7 à 8 opérations parachevées ou assistées par les médecins chinois

La 24e Mission médicale chinoise est arrivée à Bamako le 21 juillet 2015 et s’est mise formellement à la tâche. Cette mission trouve son fondement dans le Protocole d’accord du 29 janvier 2015 signé entre les gouvernements de la République Populaire de Chine et du Mali en fonction des besoins réels de l’Hôpital du Mali. Cette équipe vient de la province du Zhejiang en Chine. La durée de chaque équipe médicale est de deux ans.

Le personnel de la nouvelle Mission médicale chinoise est hautement qualifié. En effet, l’équipe fournit des services en traumatologie, gynécologie, chirurgie thoracique, neurochirurgie, chirurgie générale, Orl, anesthésie, médecine interne, gastro-entérologie, pédiatrie, acupuncture, radiothérapie, soins médicaux, radiologie, échographie, anatomopathologie et  services de laboratoire. Tous les membres ont une grande expérience médicale. Plusieurs médecins sont des spécialistes célèbres en Chine pour avoir apporté une grande contribution dans leurs domaines professionnels respectifs.

La Mission Médicale Chinoise a commencé le travail dès la deuxième semaine de son arrivée. Ayant appris cette nouvelle, beaucoup de patients sont venus à l’Hôpital du Mali pour consulter les médecins chinois. Leur technique exquise médicale et leur attitude amicale ont gagné l’admiration des malades et de l’Hôpital. Chaque jour, plus de 100 patients consultent les médecins chinois, le nombre des examens et analyses médicales achevés par les médecins chinois atteignent 200. En plus, 7 à 8 opérations sont parachevées ou assistées par les médecins chinois.

Docteur Song Boshan, chef de l’équipe, est en même temps un traumatologue. Ce qui signifie que les membres de la Mission médicale chinoise déploieront de gros efforts pour démontrer le très haut niveau du service médical de la Chine et leurs patients maliens en seront les bénéficiaires. Autrement dit, les membres de la Mission médicale chinoise feront de leur mieux pour contribuer, dans leur pratique quotidienne, à développer l’amitié entre la Chine et le Mali déjà féconde.

PARTAGER

1 commentaire

  1. The way I am receiving lack of medical treatment in America I deeply believe I if I soon arrive home is likely to be patient of Dr. Song Baishan (Bashon ?). We need to encourage more Malians females plus males to make themselves available to careers in the medical profession. There was a time I would have very much liked to become a physician. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

Comments are closed.