Chu Gabriel Touré : Un hôpital qui va au-delà de ses prévisions

1
1

 

 

Pour l’année 2012, le budget prévisionnel duCHU Gabriel Touréest fixé en recettes et en dépenses à la somme de5 021 417 471 FCFA. Il se répartit entre la subvention de l’Etat (3 777 758 000 FCFA, soit 75%) et le reste sur fonds propres, soit 1 243 664471 FCFA. Pour l’année 2011, ce budget était de l’ordre de 5,15 milliards de F CFA dont 71% au compte du budget national. Ce budget a été exécuté à 113%.

Grace à cette mobilisation, l’hôpital a été doté d’équipements de dernière génération  pour le bonheur des patients et des usagers. Parmi ces matériels ultra sophistiqués, on peut noter l’operating room one (OR1), un instrument numérique spécialisé dans la coeliochirurgie dont notre pays est le 1er à s’offrir dans la sous-région ; des fils numériques pour l’imagerie et le complément des travaux de la pédiatrie.

Ainsi, l’établissement a enregistré au cours de l’année 2011 plus de 141 699 consultations sur une prévision annuelle de 134 444, soit un taux de réalisation de 105 %. Parmi les patients consultés, 21 403 ont été hospitalisés sur une prévision de 18 050, soit une réalisation de 119 %.

La durée moyenne du séjour est de 6 jours. Le taux global d’occupation des lits est de 76 % avec un pic en la pédiatrie. « En période de forte recrudescence, des cas de paludisme, il n’est pas rare de voir des enfants couchés dans les couloirs. D’où la nécessité d’une extension de la capacité d’accueil de ce service », a plaidé le directeur.

Il a ajouté que la mortalité intra hospitalière est passée de 10 à 9 % en 2011 avec une baisse significative au niveau de la réanimation qui est qui est passée de 50 % à 28 %, grâce à la bonne organisation du service et à l’apport des nouveaux équipements.

Tout comme les activités d’hospitalisation, le laboratoire a réalisé 65 398 examens biologiques sur une prévision de 63 061, soit 111 %. Dans le domaine l’imagerie médicale, malgré les pannes fréquentes du scanner et d’autres appareils de radiologie 33 713 actes de radiologie ont été effectués sur une prévision de 36 083, soit 93 %.

Pour des cas sociaux, l’hôpital a reçu plus de 830 patients indigents et démunis de façon formelle sans compter les cas d’urgences qui n’ont pas le pouvoir de s’acquitter des actes d’hospitalisation et des médicaments. Soit un montant global de plus de 221 millions de F CFA. Au titre de l’Assurance maladie obligatoire (Amo) 1156 actes, générant une recette de5 658 346 FCFA ont été recensés.

« Nous attendions 70 millions de F CFA de l’Anam au titre de remboursement de la prise en charge des démunis tout comme les autres structures hospitalières en ont bénéficié mais ce financement n’est toujours pas arrivé », a expliqué Abdoulaye Néné Coulibaly. Autres difficultés majeures sont liées aux arriérés de paiement à la pharmacie hospitalière et l’absence d’un labo-pharmacie digne de ce nom.

Ces résultats sont l’œuvre de l’équipe du Dr. Coulibaly qui compte 617 agents toutes catégories confondues et son centre a une capacité d’accueil de 447 lits.

C’est Modibo Diallo, directeur adjoint du développement social qui a présidé cette 34e session du conseil d’administration deCHU Gabriel Touréen présence des administrateurs du ministère dela Santé.

Aliou Badara Diarra

 

Encadré

L’effort de guerre consenti

Actualité oblige, les travailleurs du CHU, par la voix de leur directeur général, Dr. Abdoulaye Néné Coulibaly, se sont dit  déterminés à soutenir l’armée pour la défense de la patrie et à aider surtout les plans « l’effort de guerre qui nous est imposée par des aventuriers »

La situation confuse au nord du Mali inquiète nos blouses blanches. Ils sont débout derrière le drapeau national et décidés à aller jusqu’au bout de cette guerre imposée à notre pays. Ils l’ont fait savoir hier, lors de la cérémonie d’ouverture de la 34e session du CHU Gabriel Touré.

« Notre éthique de médecin nous recommande le respect de la vie humaine qui est sacrée. Mais si la guerre nous est imposée, nous la ferons jusqu’au bout, car nous resterons fideles à notre devise qui est : Un Peuple – Un But – Une Foi », a laissé entendre le premier responsable. Et de promettre que « notre pays ne sera la proie d’aucun aventurier ».

Joignant l’acte à la parole, Abdoulaye Néné Coulibaly a fait une contribution symbolique de100 000 FCFA à l’armée. Il a promis l’ouverture très prochaine d’une souscription volontaire auprès des travailleurs de l’hôpital pour aider l’effort de guerre.

A. B. D.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
yacouza<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 41</span>
Membre
yacouza 41
4 années 6 mois plus tôt

Je dis bravos pour les 90%de vos attentes réalisés.Mais en ce qui concerne la prise en charge des démunis par l’hôpital, c’est de la foutaise,si non si ça se passe ainsi, expliquez nous le fait que le nombre de démunis cherchant de l’aide pour leur traitement ( radio et scanner y compris) auprès des organes privés d’information, augmente.La somme de 222 millions au total, et cela pour 830 démunis consulter à l’hôpital Gabriel Touré.Donc à raison de 267.000 Fcfa par patient?On est pas dupe! 👿 👿 👿 👿 :evil:Le nouveau végal dort ou quoi? 🙁 🙁 🙁 🙁 Allez lire l’autre article du journal le Républicain

wpDiscuz