Communiqué de presse conjoint des Nations Unies au Mali : Le Système des Nations Unies mobilisé aux côtés du Gouvernement malien dans la lutte contre la maladie à virus Ebola

1

Les Nations Unies au Mali apportent tout leur soutien au travers de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui travaille de concert avec les autorités maliennes dans leur combat contre la maladie à virus Ebola.
nations-uniesLes Agences des Nations Unies, la MINUSMA et de nombreux autres partenaires déploient des moyens logistiques, humains et financiers en réponse à cette crise. Du personnel est affecté pour renforcer les équipes gouvernementales en place, assurer la coordination et surveiller l’évolution de la propagation du virus. De même  des véhicules avec chauffeur sont fournis pour assurer le suivi des contacts et des campagnes de communication sont élaborées et financées pour sensibiliser les populations.
Jusqu’à présent, l’UNICEF a déjà mobilisé 1.7 millions de dollars (USD) pour des activités de sensibilisation de la population, achat de matériel médical et tentes ainsi que renforcements du système médical malien. Le PAM a déjà investi plus de 255 000 $ en nourriture, aide logistique et transport. Le PNUD a débloqué 100 000 $ pour améliorer les  mécanismes de surveillance et de contrôle sanitaire aux points de passage frontaliers ainsi que pour la mise en œuvre d’un  plan de communication et l’opérationnalisation de la cellule de coordination de crise du Ministère de la santé et de l’Hygiène publique. L’OIM et ONUFEMMES engagent et déploient du personnel en appui aux efforts du gouvernement. L’OMS a mobilisé 1.3 millions de dollars utilisés en équipements, renforcements des mesures d’hygiène, suivi des contacts et matériel de sensibilisation. Ces fonds ont également servi à déployer 30 épidémiologistes et experts de la lutte contre la maladie à virus Ebola. Ces contributions cumulées représentent un montant global à ce jour de plus de 3.3 millions de dollars (environ 1.7 milliards de francs CFA). A cela s’ajoutent des moyens supplémentaires fournis par la MINUSMA en termes de fourniture de véhicules, moyens de communication, kits de protection pour le personnel médical, thermomètres, mise à disposition de moyens aériens, support en coordination, formation du personnel médical et capacités de sécurisation.

 

L’ONU renforce son action au Mali pour lutter contre Ebola. La Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE), a ainsi annoncé vendredi dernier l’ouverture d’un bureau au Mali.
Suivant scrupuleusement les mesures mises en place par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique malien, en étroite coopération avec l’OMS, la MINUSMA, ainsi que toutes les Agences du Système des Nations Unies présentes au Mali, ont également mis en place des mesures pour enrayer la propagation du virus et protéger leur personnel. Ainsi, la température de tout le personnel des Nations Unies est quotidiennement vérifiée par nos services médicaux, des mesures d’hygiène supplémentaires ont été mises en place et des campagnes de sensibilisations sont relayées à l’ensemble de notre personnel. Des centres d’isolement ont enfin été fabriqués afin de ne pas engorger les services médicaux maliens.
La mobilisation générale du Système des Nations Unies vient en appui aux efforts du gouvernement malien et de ceux des Organisations Non-gouvernementales présentes au Mali. Lutter contre la propagation du virus réclame un travail coordonné et des mesures simples à mettre en place telles que se laver les mains régulièrement avec du savon, éviter tout contact avec : sang, selles, vomissures, salives, sueurs et autres liquides biologiques ou objet touché par un malade ou décédé suite au virus Ebola.
Les personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec les personnes déclarées positives sont invitées à se signaler pour un contrôle sanitaire en appelant gratuitement le :

8000 77 77 ou 8000 88 88 ou 8000 8989.

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.