Coopération Sino-Malienne La nouvelle ambassadrice de la Chine reçue par le ministre de la Santé

2
L'ambassadrice de Chine au Mali avec le ministre de la Santé
L’ambassadrice de Chine au Mali avec le ministre de la Santé

À l’image de l’amitié entre les deux pays, la coopération sanitaire entre la Chine et le Mali est en bonne santé.

En poste il y a deux semaines, la nouvelle ambassadrice de la République populaire de Chine au Mali, Mme Lu Huiying, a été reçue en audience le mardi 23 décembre 2014 par le ministre de la Santé et de l’hygiène publique. Les deux personnalités ont mis à profit cette audience pour faire un aperçu sur la coopération sanitaire entre le Mali et la Chine avant de parler des perspectives.

D’entrée de propos, l’ambassadrice chinoise, Mme Lu Huiying, a félicité le gouvernement malien à travers le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique du Mali, d’avoir pu rompre la chaine de propagation de la maladie à virus Ebola.

En reconnaissance de ces efforts des autorités sanitaires, la Chine enverra des experts chinois pour la formation de 500 agents professionnels de santé sur les maladies infectieuses. Cette formation fait suite à la remise par la Chine d’importants lots de matériels de protection individuelle et collective dans le cadre de la riposte à la maladie à virus Ebola dans notre pays.

En termes de perspectives, l’ambassade de la Chine et le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique signeront ce mercredi 24 décembre 2014 trois conventions.

Il s’agit entre de la convention de remise de matériels médicaux au Mali au titre de l’année 2014 ; la convention relative à l’arrivée au Mali de trois experts chinois pour la formation de 500 agents de santé maliens pendant un mois ; et la convention relative au renouvellement de la mission médicale chinoise.

Nantie d’une connaissance du continent africain pour avoir servi à Madagascar et en République démocratique du Congo, la nouvelle ambassadrice de la Chine au Mali entend davantage booster la coopération chinoise avec le Mali. Fruit de cette coopération, l’Hôpital du Mali, rassure le ministre, fera l’objet d’une attention particulière pour garder son statut d’hôpital de référence en matière de qualité des soins.

En se disant amie du Mali, l’ambassadrice de la Chine a pris des engagements de mettre sa mission diplomatique sous le signe du raffermissement de la coopération entre la Chine et le Mali avant de rassurer le ministre de la Santé que son département restera le partenaire privilégié de cette coopération.

Pour sa part, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, a exprimé la gratitude du gouvernement malien à la partie chinoise pour la spontanéité d’action aux côtés du Mali dès les premières heures de la lutte contre la maladie à virus Ebola. En effet, a rappelé le ministre Koné, la Chine a été le premier pays à apporter au ministère de la Santé un important lot de matériels de protection (individuelle et collective) dans le cadre de la prévention de la maladie à virus Ebola. Aussi, une entreprise chinoise a emboité le pas à l’Etat chinois dans cet appui au Mali dans la lutte contre Ebola. Le ministre Koné a en outre expliqué son attachement à la Chine par la possession, depuis environ deux décennies, de véhicules de marque chinoise.

CM/MSHP

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Magie de l’éclairage sans doute: Mais on ne voit d’un côté QUE LES GENOUX, et de l’autre QUE LES DENTS! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    L’article étant sans intérêt, HEUREUSEMENT QU’ON A LA PHOTO! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.