Dominik Stillhart, directeur des opérations du CICR : “Nous restons déterminés à poursuivre nos actions au Mali”

0
Dominik Stillhart, directeur des opérations du CICR
Dominik Stillhart, directeur des opérations du CICR

Aux termes de sa visite de cinq jours dans notre pays où il s’est rendu à Gao, le directeur des opérations du Comité internationale de la Croix-Rouge (CICR), Dominik Stillhart, a réaffirmé la détermination de son organisation à poursuivre ses actions au Mali.

 

Après la visite du président en 2012, le directeur des opérations du CICR a séjourné au Mali du 11 au 15 avril 2016. Aux termes de son séjour, Dominik Stillhart a rencontré la presse le vendredi pour expliquer les raisons de son déplacement dans notre pays.

“Je suis ici pour deux raisons. La première raison est qu’on observe avec grand intérêt l’évolution de la situation au Mali depuis 2012 et j’ai jugé important de venir visiter ce pays pour me familiariser avec le contexte. La deuxième raison est de voir les activités de notre organisation sur le terrain”, a-t-il précisé.

Sur le terrain, M. Stillhart a passé deux jours à Gao où il a eu l’occasion de s’entretenir avec le gouverneur, les commandants militaires sur place et la société civile. Dans la Cité des Askia, le superviseur des activités du CICR à travers le monde a visité l’hôpital que le CICR soutient depuis un bon moment y compris les années difficiles de la crise de 2012, la Maison d’arrêt qu’il a réhabilitée, le réseau d’eau potable dans la ville entièrement réalisé par la délégation du CICR, etc.

Au cours de sa visite, le directeur des opérations du CICR a rencontré les plus hautes autorités du notre pays, notamment le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire. Parmi les questions prioritaires qui ont été abordées lors des discussions figurent la situation humanitaire dans le Nord du pays, les problèmes sécuritaires auxquels font face les populations et les humanitaires, ainsi que les opérations du CICR.

Saluant l’amélioration de la situation sécuritaire dans le septentrion et surtout les avancées faites dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, le visiteur a assuré le soutien de son organisation au Mali pour le bien-être des populations touchées par la crise malgré qu’elle soit la cible des attaques terroristes.

“Ce qui est important, a-t-il souligné, c’est qu’on a aussi dit aux autorités que le CICR reste évidemment déterminé à poursuivre son action au Mali tout en s’adaptant à l’évolution du contexte. On va faire moins d’aide d’urgence et on va davantage s’inscrire dans les programme de soutien”, a souligné M. Stillhart.

Maliki Diallo

PARTAGER