Dr. Abdoulaye Nene Coulibaly, Directeur Général Chu Gabriel Touré / « Tous les services de l’hôpital ont atteint au moins 90% de leurs prévisions »

4
2

Le centre hospitalier et universitaire (Chu) Gabriel Touré a tenu la 34ème session ordinaire de son conseil d’administration, le mardi 06 mars 2011, en présence des conseillers du ministère de la Santé, Mary Madeleine Togo et Ousmane Koné, et du Président Directeur Général Modibo Diallo. Le Conseil d’Administration du CHU Gabriel TOURE s’est proposé d’examiner les résultats atteints au cours de l’année 2011, d’échanger sur les difficultés, les défis mais aussi la programmation 2012 au cours de cette session budgétaire.

Selon le Directeur General, Dr. Abdoulaye Nene Coulibaly, le CHU Gabriel TOURE avec une capacité d’accueil de 447 lits emploie 617 agents toutes catégories confondues. Il a réalisé, au cours de l’année 2011, d’intenses activités tant au plan des réalisations techniques que budgétaires. En effet, au plan des activités médico-techniques, sur une prévision de 134.444 consultations, 141.699 malades ont été consultés, soit un taux de réalisation de 105%. Il est à noter que tous les services de l’hôpital ont atteint au moins 90% de leurs prévisions. Parmi ces patients consultés 21.403 ont été hospitalisés sur une prévision de 18.050, soit une réalisation de 119%.

La durée moyenne de séjour est de 6 jours avec un maximum de 12 jours en Neurologie et en Traumatologie compte tenu de la nature de ces pathologies. Le taux d’occupation global des lits est de 76% avec un pic au niveau de la Pédiatrie à 122%. Car en effet, en période de forte recrudescence des cas de Paludisme, il n’est pas rare de voir des enfants couchés dans les couloirs d’où la nécessité d’une extension de la capacité d’accueil de ce service. La mortalité intra hospitalière est passée de 10 à 9% en 2011 avec une baisse significative au niveau de la réanimation qui est passée de 50 à 28 % due à une meilleure organisation du service, à une meilleure prise en charge en amont des malades grâce à l’apport de nouveaux équipements. Ces efforts se poursuivront pour ramener la mortalité intra hospitalière à 8%, peut être encore moins, selon le Directeur Général.

830 patients indigents

Le service social du Chu-Gabriel Touré a reçu 830 patients indigents et démunis sans compter ceux arrivés aux Urgences et les afflux massifs n’ayant pas de moyens de paiement des actes, d’hospitalisation et les médicaments. Ces gratuités représentent seulement pour la consultation 51.339.000 FCFA, les analyses pour 126.611.100 FCFA et le scanner pour 43.963.500 FCFA soit un total de 221.913.600 FCFA rien que pour ces trois activités. Face à cette situation, le DG Abdoulaye Néné Coulibaly a salué la mise en œuvre de l’Assurance Maladie Obligatoire à partir du 1er Mai 2011. Au 31 Décembre 2011, au titre de l’AMO 1.156 actes ont été effectués, générant une recette de 5.658.346 FCFA. « Nous attendions 70.000.000 FCFA de l’ANAM au titre de remboursement de la prise en charge des démunis tout comme les autres structures hospitalières en ont bénéficié mais ce financement n’est toujours pas arrivé », selon le DG.

Sur le plan financier, le CHU Gabriel TOURE avait une prévision budgétaire de 5.150.774.309 FCFA se répartissant entre le Budget National 3.651.875.000 FCFA soit 70,89% et le Budget autonome 1.498.899.349 FCFA soit 29,11%. Malgré les performances techniques, selon le Dr Abdoulaye Néné Coulibaly, la Pharmacie hospitalière souffre toujours de ses arriérés de paiement. Il est à signaler que beaucoup d’efforts ont été faits pour permettre aujourd’hui d’être à un taux de remboursement de 52,75%. La PPM est notre principal créancier et des efforts sont en cours pour faire face à ces arriérés. Mais aucun nouvel achat ne se fait à crédit. Le paiement s’effectue presque au comptant pour toutes les factures, ou qui sont honorées dans le mois qui suit la réception des produits », a expliqué Dr Abdoulaye Nénè Coulibaly. Il a souhaité cependant un accompagnement du département pour non seulement recapitaliser la pharmacie hospitalière mais aussi aider à construire un nouveau Labo-Pharmacie digne d’un CHU tel que Gabriel TOURE.

Le DG a pensé à la situation dramatique qui sévit dans le Nord de notre pays. Pour soutenir et encourager notre armée, le Dr Abdoulaye Néné Coulibaly a fait don d’une contribution symbolique de 100.000 FCFA. Dans les prochains jours, une souscription volontaire sera ouverte auprès de l’ensemble des travailleurs de l’hôpital pour aider à l’effort de guerre.

B. Daou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
OsloNJ<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 141</span>
Membre
OsloNJ 141
4 années 6 mois plus tôt

Cet hopital est un mouroir et le directeur de l hopital devrait coffrer pour violation extreme du serment d hyppocrate. Je parie qu il sera le premier dans l avion pour Paris au moindre acces de fievre. Quel cirque! 👿

djig<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7</span>
Membre
djig 7
4 années 6 mois plus tôt

Au lieu de nous parler de vos attentes, parler nous des attentes des malades. sont-ils satisfaits ou pas? demander ceux qui ont fait un sejour à Gabriel Touré?

yacouza<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 41</span>
Membre
yacouza 41
4 années 6 mois plus tôt

Je dis bravos pour les 90%de vos attentes réalisés.Mais en ce qui concerne la prise en charge des démunis par l’hôpital, c’est de la foutaise,si non si ça se passe ainsi, expliquez nous le fait que le nombre de démunis cherchant de l’aide pour leur traitement ( radio et scanner y compris) auprès des organes privés d’information, augmente.La somme de 222 millions au total, et cela pour 830 démunis consulter à l’hôpital Gabriel Touré.Donc à raison de 267.000 Fcfa par patient?On est pas dupe! 👿 👿 👿 👿 :evil:Le nouveau végal dort ou quoi? 🙁 🙁 🙁 🙁

Tidiane<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 619</span>
Membre
Tidiane 619
4 années 6 mois plus tôt

Les indicateurs de santé passent au vert avec les moyens de bord. Courage mais l’extension ne doit pas concerner seulement la pédiatrie. Il faut penser à la gynéco et aux urgences car si catastrophe, la limite est facilement atteint

wpDiscuz