Eradication de la Poliomyélite : le Mali passe du VPO au VPI

0

-Maliweb.net -Dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite, notre pays, le Mali, a atteint des résultats impressionnants, en réussissant à éradiquer totalement la maladie. Selon la situation épidémiologique, le dernier cas de polio enregistré au Mali a été notifié à Ségou, en décembre 1999  huit ans plus tard, après le succès de la riposte, la Commission régionale africaine de certification a déclaré le Mali indemne du polio virus sauvage. Ce résultat est le fruit des efforts déployés depuis plusieurs années par l’Etat dans le cadre de l’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Poliomyélite (MEP). Une initiative dont l’objectif principal est d’interrompre définitivement (à l’échelle mondiale) la transmission du poliovirus sauvage.

Le Mali a souscrit à l’initiative en adoptant toutes les stratégies définies : le renforcement de la couverture vaccinale de routine contre la polio chez les enfants de moins d’un an, la surveillance des paralysies flasques aigues (chez les enfants de moins de 15 ans), l’organisation des journées nationales de vaccination (Jnv), l’organisation de journées de ratissage dans les zones ayant enregistré un cas de polio confirmé…

Du VPO au VPI

Pendant des années la lutte contre la maladie a été menée au moyen de la Vaccination Polio Oral (VPO). Un vaccin qui a permis d’atteindre des résultats assez satisfaisants. Mais, sur recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un nouveau vaccin, le Vaccin Polio inactivé encore appelé Vaccin Polio Injectable (VPI) a été introduit, en remplacement du VPO. A ce jour, on compte 76 pays dans lesquels il est déjà appliqué, au monde. 120 autres pays dont le Mali devaient l’intégrer avant la fin 2016.

En ce qui concerne le Mali, le vaccin vient d’être introduit dans le Programme Elargi de Vaccination (PEV).  Le samedi dernier, une équipe technique du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, a animé une conférence de presse sur le thème «Introduction du Vaccin de Polio injectable dans le PEV de routine». C’était dans les locaux de la Direction Nationale de la Santé. Principale conférencière : Dr Fanta Siby, chef de la Division Immunisation de la DNS. D’entrée, la spécialiste a tenu à lever tout équivoque : l’introduction du VPI ne signifie nullement que le VPO n’est plus efficace. Le VPO, dira-t-elle, a donné des résultats satisfaisants. Selon elle, les deux vaccins (VPO et VPI) vont continuer à être donnés ensemble jusqu’en 2019 où le VPO sera retiré. Pour le chef de la Division Immunisation, il n’y a aucun risque à ce qu’un enfant reçoive les deux vaccins. «Au contraire, utilisés ensemble les deux vaccins fournissent une protection renforcée contre la poliomyélite », a ajouté la conférencière. Qui insiste sur le rôle de chaque vaccin : le VPI renforce l’immunité dans le sang, tandis que le VPO renforce l’immunité dans le tube digestif.

Il faut précisé que le Vaccin Polio injectable est administré à la face latérale de la cuisse gauche de l’enfant à l’age de 3 mois et demi et se fait en même temps que les autres vaccins : Penta3, Pneumo3, Rota3 et Vpo3. .

Papa Sow/Maliweb.net

PARTAGER