Grace à un financement de la coopération néerlandaise : La commune de Kalabancoro dotée d’un CSREF

0

Bâti sur une superficie de plus d’un hectare, la construction et l’équipement  du centre de santé de référence de Kalabancoro ont couté 1,121 milliard de F CFA à  la coopération néerlandaise. Le bijou a été inauguré le mardi 9 juillet par le ministre de la Santé Zoumana Makadji. Outre les consultations, les hospitalisations en médecine et en chirurgie, les patients pourront bénéficier sur place de soins dentaires et ophtalmologiques

 

Sante kalabanLe nouveau Centre de santé de référence, est composé, en plus deux logements d’astreinte,  des unités de consultation médicale polyvalente, de chirurgie, de soins obstétricaux, de soins bucco dentaires, ophtalmologiques, d’une pédiatrie, de radiologie d’un laboratoire et de deux dépôts de médicaments essentiels.

 

 

Le maire de la commune de Kalabancoro, après avoir souhaité la bienvenue aux hôtes, a salué l’engagement des autorités et des partenaires à faire de la santé des populations leur priorité.  Selon lui, ce centre permettra d’améliorer les indicateurs de santé dans sa commune.

 

 

Le président du conseil de Cercle de  Kati,  a soutenu que ce joyau mis à leur disposition va contribuer à soulager  les populations de sa  commune et avoisinant, de par sa position géographique.

 

 

Le ministre de la Santé, Zoumana Makadji,  a  rappelé que la construction dudit centre est la réponse au besoin exprimé par la population de Kalabancoro et à l’un des objectifs majeurs que s’est fixé la politique de santé, celui de rapprocher l’offre des soins des utilisateurs.

 

 

Il estime que l’ouverture de ce centre renforcera la couverture sanitaire et la lutte contre la maladie au bénéfice des populations de Kalabancoro.  Aux dires du ministre, la réalisation de ce centre entre dans le cadre de la révision de la carte sanitaire du cercle de Kati.

 

 

Il a invité les autorités administratives et agents de santé à prendre des dispositions pour démarrer les activités de consultation et de concertations  et mettre  en place un système performant de référence évacuation. Il a aussi exhorté la population et le personnel socio sanitaire à faire bon usage de ces infrastructures et de tirer le meilleur profit du Centre de santé de référence.

 

 

La représentante de la coopération néerlandaise dira que cette réalisation a pour but de  participer à l’atteinte des objectifs du programme de développement socio sanitaire. Il s’agit principalement de l’accessibilité géographique aux services des districts sanitaires et de l’amélioration de la qualité des services de santé”, a-t-elle précisé.

 

 

A ses dires, le nouveau centre de santé intègre la référence respectant les normes internationales.

Ramata TEMBELY

PARTAGER